La revue de la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image

Mémoires et thèses

Mémoire

Construire une bande dessinée en géographie prospective et raisonnement géographique

Ce mémoire de didactique de la géographie a pour objet d’analyser un projet pédagogique mené dans des classes de sixièmes : la construction de bandes dessinées en géographie prospective. Il s’agit de définir si la construction d’une bande dessinée permet aux élèves de mettre en oeuvre un raisonnement géographique.

Thèse

La bande dessinée entre sémiotique et psychanalyse

Ce travail de recherche s’est attaché à explorer la clinique de la bande dessinée, avec pour désir de saisir ce qui fait la spécificité de son système langagier, ce qui structure sa narration et sa matérialité, dans la perspective d’éclairer quelles en sont les potentialités signifiantes. Ce travail s’inscrit au carrefour d’une rencontre entre psychanalyse et sémiotique de la bande dessinée, sans laquelle il n’aurait pu exister. Au fond, il s’agit de comprendre quels sont les processus psychiques qui vont être réactualisés par ce rapport à la bande dessinée et à ses spécificités langagières.

Mémoire

CHRIS WARE : La lisibilité à bout de souffle

Les bandes dessinées de Chris Ware évoluent à contre-courant, en faveur d’expériences de lecture inhabituelles, exigeantes. Son œuvre, à cheval entre tradition et expérimentation, met en crise l’idée même de lisibilité, de ses limites, et ouvrent le champ des possibles narratifs. Quelles sont ces possibles ? Comment cette difficulté de lecture s’incarne-t-elle en bande dessinée ? A quelles fins ? Qu’est-ce que cela nous dit sur la lisibilité classique ?

Mémoire

Lewis Trondheim - Un créateur joueur

La démarche de Lewis Trondheim à la lumière de la théorie du jeu.

Mémoire

Chris Ware : La lisibilité à bout de souffle

L’œuvre de Chris Ware, à cheval entre tradition et expérimentation, met en crise l’idée même de lisibilité, de ses limites, et ouvrent le champ des possibles narratifs. Quelles sont ces possibles ? Comment cette difficulté de lecture s’incarne-t-elle en bande dessinée ? A quelles fins ? Qu’est-ce que cela nous dit sur la lisibilité classique ?

Mémoire

Bande Dessinée et Ruralité : étude générale des relations entre imaginaire de la campagne et bande dessinée.

Ce mémoire vise à explorer la mise en scène de la ruralité dans la bande dessinée des années 70 à nos jours, via différent type de récits et de narrations (BD de genre, autobiographie, humour, BD reportage...). La dernière partie propose une étude comparée des œuvres d’Etienne Davodeau et Troubs.

Mémoire

La bande dessinée à visée informative en bibliothèque

Ce mémoire compare le traitement de ces bande dessinées hybrides que sont les bandes dessinées à visée informative ( en particulier les bandes dessinées documentaire et les bandes dessinées de reportage) dans plusieurs bibliothèques universitaires et municipales de l’agglomération angevine. Après avoir rappelé l’état de l’art en ce domaine, la difficile entrée des bandes dessinées en bibliothèque et les spécificités de ce type d’ouvrages, ce travail examine les choix faits en matière d’acquisition, de traitement et de valorisation.

Mémoire

Adaptation sonore de la bande-dessinée

Le présent mémoire de recherche questionne les adaptations sonores de bande-dessinée et notamment comment le paysage sonore peut traduire l’image. Une étude de cas a été faite sur la saga Le Chat de Rabbin qui a connu une adaptation radiophonique.

Thèse

Rire sous la dictature, rire de la dictature : l’humour graphique dans la presse indépendante : une arme de résistance sous le régime militaire brésilien (1964-1982)

Cette thèse porte sur le rôle politique de diverses formes d’humour graphique – la charge, la caricature, la bande dessinée, la gravure et le détournement d’image photographique – publiées dans la presse indépendante, sous le régime militaire brésilien instauré à la suite du coup d’État du 31 mars 1964. Il s’agit d’analyser les styles, les mécanismes et les pratiques contestataires spécifiques au dessin d’humour et à l’image satirique à partir de l’institutionnalisation du pouvoir autoritaire et jusqu’à la réinvention des moyens d’expression indépendants au début des années 1980. Dans un contexte de fermeture progressive du régime, de répression policière, de rétrécissement drastique du champ légal de l’action politique et de sévères limitations imposées à la liberté d’expression, l’humour graphique fut employé par les rédactions afin de contourner les diverses formes de censure et de lutter contre l’imaginaire autoritaire. La réinterprétation de certaines pratiques inscrites dans la tradition de l’humour visuel brésilien, construite à partir de l’essor de la presse imprimée au XIXe siècle, fut accompagnée d’innovations esthétiques, thématiques et militantes majeures dans un rapport mouvant à l’interdit, au toléré et à l’autorisé. Les périodiques, les dessinateurs et événements furent représentatifs d’importantes étapes dans l’élaboration des luttes symboliques et légales menées par les rédactions indépendantes. La diversité des sources iconographiques, manuscrites, imprimées et orales révèle l’important pouvoir de synthèse et le rôle fondamental de l’humour graphique dans la construction d’univers visuels thématiques caractéristiques des combats – et des divergences – des mouvements brésiliens de l’opposition démocratique. - voir sur theses.fr