Exposition
Vaisseau Mœbius

Thierry Smolderen "Le scénario est un bricolage"

Récompensé par le prestigieux Prix René Goscinny – Meilleur Scénariste lors de la dernière édition du Festival d’Angoulême pour son album Cauchemars ex machina, qu’il signe avec Jorge González au dessin, Thierry Smolderen voit son travail exposé à l’étage du Vaisseau Moebius. Une occasion unique de pénétrer dans l’antre d’un créateur aux multiples casquettes.
Une exposition du Festival International de la bande dessinée d'Angoulême 

Le nom de Thierry Smolderen est inséparable du monde de la bande dessinée. Depuis 35 ans, ce Bruxellois d’origine collectionne les domaines de compétence en lien avec le 9e art : il est tour à tour et tout à la fois scénariste, enseignant, chercheur, historien et théoricien de la bande dessinée. Une grande partie de ses recherches est consacrée aux auteurs classiques du genre, tels que Winsor McCay, George Herriman, Milton Caniff, Hergé, ou encore Moebius. Les travaux de ces deux derniers font d’ailleurs l’objet de son tout premier essai théorique, publié en 1983, Les Carnets volés du Major - Les aventures d’Hergé et Moebius feuilletonistes. Un autre axe primordial de ses études concerne la protohistoire de la bande dessinée, aboutissant à ce que beaucoup considèrent comme son magnum opus, Naissances de la bande dessinée : de William Hogarth à Winsor McCay, qui paraît en 2009.
 

En tant que scénariste, Thierry Smolderen s’est illustré dans toutes les formes du récit de genre, depuis sa première collaboration en 1984 avec la dessinatrice Séraphine, pour la série Hybrides (Temps Futurs, puis Glénat), jusqu’à Cauchemars ex machina (Dargaud) paru en 2022,dans lequel il revisite les codes du polar. Entre ces deux projets, il s’est essayé à la science-fiction, au feuilleton d’aventures, au récit d’espionnage ou encore au récit biographique, en sondant la vie et l’oeuvre du créateur de Little Nemo (McCay, Delcourt, 4 tomes entre 2000 et 2006,dessin de Jean-Philippe Bramanti).
 

À travers un parcours qui se veut le miroir d’une oeuvre scénaristique fonctionnant par intuition, que Thierry Smolderen construit à l’aide de fragments disparates qu’il collecte (notes, clichés, photogrammes de films, etc.), dans lesquels il vient puiser son inspiration, l’exposition au décor composite propose plus d’une centaine de planches des collaboratrices et collaborateurs de l’auteur. Bonus ludique et pédagogique : les visiteur·euse·s peuvent s’initier à l’art du scénario grâce à des explications de notions clés. Enfin sont présentés quelques projets en gestation, preuve que Thierry Smolderen est un bricoleur inépuisable.

Commissaires

Thierry Smolderen et Jean-Pierre Mercier

Commissariat

La Fabrique Créative

Scénographie

Nos partenaires

FIBD