Imprimer : résidence "d’ici-même" : une formidable expérience artistique
la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image
http://www.citebd.org/spip.php?article10783
résidence "d’ici-même" : une formidable expérience artistique
au cœur du quartier bel air grand font d’Angoulême

« D’ici même » est un très beau projet d’expérience artistique sur le quartier Bel Air La Grand Font d’Angoulême en association avec la Compagnie Ouie/Dire, qui s’inscrit au cœur des ambitions du jumelage entre le centre social CAJ La Grand Font et la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image.

Grâce à l’opération de renouvellement urbain du quartier Bel Air La Grand Font, une opportunité majeure s’est offerte pour développer un projet expérimental de permanence artistique dont les habitants du quartier sont les acteurs de la création !
Le but est de créer les conditions optimales d’un travail unique autour de la bande dessinée avec l’ensemble des populations du quartier, dans une optique de croisements disciplinaires avec plusieurs établissements culturels du territoire sur une durée de 3 ans.
Ce projet s’inscrit également dans la dynamique « Ville Créative » du label accordé à Angoulême par l’UNESCO, en visant à susciter une démarche créative par la bande dessinée à l’échelle d’un quartier entier.

Un troisième temps de création : du 29 mars au 2 avril 2021
Malgré la situation sanitaire, la troisième session d’intervention artistique a permis aux auteurs Troubs, Lolmède, Camille De Singly et Marc Pichelin de mieux comprendre le fonctionnement des équipes du CAJ et de faire des rencontres avec les habitants du quartier.
Ainsi, les auteurs ont passé la semaine à dessiner des gens du quartier et des immeubles. Lolmède a notamment poursuivi sa série commencée en février sur les noms d’immeubles et avec Troubs ils ont réalisé des portraits d’enfants à la « Maison de l’enfant ». Camille, de son côté a poursuivi ses recherches sur l’histoire du quartier en accédant aux archives départementales, rencontré Emilie Salaberry du musée d’Angoulême et Laeticia Copin-Merlet du service du patrimoine. Egalement, des étudiants « Master BD » de l’EESI vont suivre la résidence en compagnie des auteurs.
Suite à cette troisième session, la Cité, le CAJ et la Compagnie Ouïe dire ont décidé d’une exposition à la New Factory de la Cité « Vagabondage 932 » pour montrer le travail de résidences dans un des quartiers de Périgueux, une préfiguration à ce qui s’opère dans le quartier Bel-Air Grand Font d’Angoulême.

Et très prochainement ?
La quatrième résidence se fera du 17 au 21 mai avec les mêmes auteurs dont Edmond Baudouin qui les rejoindra. A l’issue de cette semaine, une première restitution publique se fera dans le quartier par le biais d’une exposition des travaux d’aménagement du jardin d’enfant récemment installé.
Peu de temps après, du 21 au 25 juin, la cinquième étape permettra la réalisation du premier numéro du « Journal d’Ici-même » dans le quartier !
Enfin, suite à une résidence de la rentrée 2021, une exposition permanente très vivante des dessins réalisés par les auteurs s’installera puis s’agrandira après chaque session… à la New Factory !