Arrietty le petit monde des chapardeurs - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > Arrietty le petit monde des chapardeurs

Arrietty le petit monde des chapardeurs

ciné môme
Kari-gurashi no Arietti
Japon - 2010 - 1h34
accessible aux enfants à partir de 5 ans
film d'animation - version française
de

Hiromasa Yonebayashi

scénario : Hayao Miyazaki, Keiko Niwa
d'après l'oeuvre de : Mary Norton
direction de la photographie : Atsushi Okui
musique ou chansons : Simon Caby, Cécile Corbel
séances : semaine du mercredi 25 juillet 2012
mercredi 25 jeudi 26 vendredi 27 samedi 28 dimanche 29 lundi 30 mardi 31
14:45
14:45
14:30
14:30

synopsis

Dans la banlieue de Tokyo, sous le plancher d’une vieille maison perdue au cœur d’un immense jardin, la minuscule Arrietty vit en secret avec sa famille. Ce sont des Chapardeurs. Arrietty connaît les règles : on n’emprunte que ce dont on a besoin, en tellement petite quantité que les habitants de la maison ne s’en aperçoivent pas. Plus important encore, on se méfie du chat, des rats, et interdiction absolue d’être vus par les humains sous peine d’être obligés de déménager et de perdre cet univers miniature fascinant fait d’objets détournés. Arrietty sait tout cela. Pourtant, lorsqu’un jeune garçon, Sho, arrive à la maison pour se reposer avant une grave opération, elle sent que tout sera différent. Entre la jeune fille et celui qu’elle voit comme un géant, commence une aventure et une amitié que personne ne pourra oublier…

notes de production

Arrietty le petit monde des chapardeurs est le 18ème long métrage du célèbre studio Ghibli, auquel on doit notamment des succès tels que Le Voyage de Chihiro (2001) ou encore Princesse Mononoké (1997).
http://fr.wikipedia.org/wiki/Studio_Ghibli

Arrietty le petit monde des chapardeurs est le quatrième long métrage du studio Ghibli à ne pas avoir été réalisé ni par Hayao Miyazaki, ni par le co-fondateur du studio Isao Takahata. Le réalisateur Hiromasa Yonebayashi (36 ans), est d’ailleurs le plus jeune à avoir jamais dirigé un film Ghibli. Arrietty est son premier long métrage.

Arrietty le petit monde des chapardeurs s’inspire du roman fantastique pour la jeunesse Les Chapardeurs (The Borrowers en version originale), écrit en 1952 par Mary Norton.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Chapardeurs

Cela fait 40 ans que Hayao Miyazaki et Isao Takahata envisagent d’adapter au cinéma l’œuvre de Mary Norton. Miyazaki a commencé à développer cette idée en juillet 2008. Il envisageait à l’époque un dessin animé d’une durée de 80 minutes, intitulé Chiisana Arrietty(Petite Arrietty).

Trop âgés pour diriger un nouveau film d’animation, les fondateurs du studio Ghibli ont cherché pour Arrietty un artiste capable de leur succéder. Le producteur Toshio Suzuki a immédiatement proposé de confier la réalisation à Hiromasa Yonebayashi, qui était à l’époque le meilleur animateur du studio. Celui-ci a tout de suite été convoqué, et bien que très surpris, il a finalement accepté cette lourde responsabilité. Dans les premiers temps, il a constamment cherché à avoir l’opinion de Miyazaki-san, mais quand le temps de dessiner les storyboards est venu, il a réalisé qu’il devait faire face seul, et il a informé Miyazaki-san que désormais, il ne rechercherait plus son avis. Miyazaki-san a répondu : voilà un bon garçon ! Sois courageux ! raconte Toshio Suzuki.

Dans Arrietty le petit monde des chapardeurs, comme dans la plupart des films Ghibli, il est question des rapports des personnages avec la nature, ainsi qu’entre eux : le film montrera (...) comment cette petite famille échappe à un sort catastrophique qui lui est infligé par un humain cruel, et est forcée de fuir sa maison et de vivre dans les champs. J’ai l’espoir que ce film offrira un réconfort et encouragera les gens qui traversent ces temps difficiles, chaotiques et incertains…, explique le réalisateur Hayao Miyazaki.

Hayao Miyazaki a décidé de mettre le film en chantier en 2008, car pour lui, l’histoire d’Arrietty s’accordait bien au contexte économique. Il a ainsi déclaré : (...) l’ère de la consommation de masse approche de sa fin. Nous sommes dans une très mauvaise situation économique et l’idée d’emprunter plutôt que d’acheter illustre parfaitement la direction générale que prennent les choses.

Hayao Miyazaki avait initialement décidé d’intituler le film Chiisana Arrietty (Petite Arrietty), séduit par la sonorité du nom Arrietty. Quand le producteur Toshio Suzuki lui a fait remarquer que ce titre n’évoquait en rien les emprunts, qui étaient au centre de l’histoire, le créateur du studio Ghibli a finalement opté pour le titre : Karigurashi no Arrietty (Arrietty la chapardeuse).

Pour la première fois dans l’histoire du studio Ghibli, c’est une artiste française qui a composé la musique de Arrietty le petit monde des chapardeurs. La Bretonne Cécile Corbel, grande admiratrice des films Ghibli, a ainsi envoyé au studio son deuxième album en 2009, comme simple cadeau. Le producteur Toshio Suzuki, en l’écoutant, a tout de suite été séduit et a donc décidé de confier à la jeune artiste la composition musicale de Arrietty : le studio nous a donné le scénario du film ainsi que les premiers dessins des personnages et des décors dès le mois de mai. Cela est très précieux pour composer. Yonebayashi-san, le réalisateur, a aussi écrit un tas de petits poèmes sur chaque thème qu’il souhaitait voir mis en musique (...). Il nous a décrit en quelques mots les émotions et les sensations qui devaient se dégager des chansons. Artistiquement, cela a été très inspirant, et parfois déroutant (...), raconte Cécile Corbel. Celle-ci a d’ailleurs participé à la promotion du film à travers tout le Japon, multipliant les interviews et les concerts.

Depuis ses origines, le studio Ghibli a toujours accordé une place d’honneur aux personnages féminins dans ses histoires. Entre Nausicaä, Kiki la petite sorcière, Princesse Mononoké ou encore Chihiro, de nombreuses héroïnes aux caractères bien trempés se sont succédées de film en film. La nouvelle venue, Arrietty, ne fait pas exception à la règle. Bravant les règles qui régissent la vie de son peuple, elle va se lier d’amitié avec un jeune humain, immensément grand par rapport à elle, et vivre une expérience inoubliable. Comme les autres héroïnes nées chez Ghibli, Arrietty possède une vraie conscience écologique et sait surmonter ses faiblesses pour défendre ses valeurs et s’élever, explique le producteur Toshio Suzuki.

A sa sortie au Japon, Arrietty le petit monde des chapardeurs a rencontré un véritable succès et a rassemblé 7 millions et demi de spectateurs. Considérant qu’il s’agit du premier long métrage de Hiromasa Yonebayashi, il s’agit d’un record.

Contrairement à l’histoire racontée par Mary Norton, qui se déroule dans l’Angleterre des années 50, celle de Arrietty le petit monde des chapardeurs a lieu en 2010 à Koganei (la banlieue Ouest de Tokyo). C’est également à cet endroit que l’on peut trouver le studio Ghibli.

Hiromasa Yonebayashi
Né le 10 juillet 1973 à Nonoichi.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Hiromasa_Yonebayashi

Hayao Miyazaki
Né le 5 janvier 1941 à Tōkyō.
Ses films rencontrent aujourd’hui un grand succès partout dans le monde...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Hayao_Miyazaki

Mary Norton
Née le 10 décembre 1903, décédée le 29 août 1992.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Mary_Norton
http://www.babelio.com/auteur/Mary-Norton/48917

Atsushi Okui
Né en 1964 à Shimane.
http://www.imdb.fr/name/nm0645777/
http://www.toutlecine.com/star/biographie/0005/00055206-atsushi-okui.html

Cécile Corbel
Née à Pont-Croix (Finistère) en 1980.
Découvre la harpe celtique à l’adolescence lors d’un concert de la harpiste grecque Elisa Vellia...
http://fr.wikipedia.org/wiki/C%C3%A9cile_Corbel

extrait(s) de presse

Critikat - "Arrietty" est un magnifique clin d’œil au passé du studio Ghibli, et la preuve éclatante que le futur de celui-ci s’annonce tout aussi enthousiasmant...
Le Figaro - La nouvelle production des studios Ghibli est une petite merveille de beauté et de poésie...
Le Monde - La qualité de l'animation est irréprochable...
La Croix - La magie Ghibli, une fois de plus, opère avec beaucoup de justesse et de profondeur.
Positif - Le plaidoyer généreux de Miyazaki en faveur des espèces en voie de disparition sur un planète surpeuplée préserve la part du rêve...
Jeux actu - "Arrietty" demeure une jolie fable pour enfants dotée de qualités formelles indéniable...