king kong - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
musée : pour préserver l’intégrité des œuvres, une température de 20° est requise au sein des espaces d’exposition, aussi prévoyez de vous couvrir pour passer une agréable visite dans nos murs !
accueil > à l'affiche au cinéma > king kong

king kong

ciné môme - ciné répertoire
Usa - 1933 - 1h40
sorti en France le 29 septembre 1933
pour enfants à partir de 6 ans
film - version originale sous-titrée en français
de

Ernest B. Schoedsack, Merian C. Cooper

scénario : James Ashmore Creelman, Ruth Rose
direction de la photographie : Eddie Linden, J.O. Taylor, Vernon Walker, Kenneth Peach
musique ou chansons : Max Steiner
avec : Fay Wray (Ann Darrow), Robert Armstrong (Carl Denham), Bruce Cabot (Jack Driscoll), Frank Reicher (capitaine Englehorn), Sam Hardy (Charles Weston), Noble Johnson (le chef indigène), Steve Clemente (le sorcier guérisseur), James Flavin (lieutenant Briggs), Victor Wong (Lumpy, le cuisinier chinois), Everett Brown (un indigène costumé en singe), Ruby Dandridge (une danseuse indigène), Vera Lewis (une bourgeoise au théâtre), Etta McDaniel (la femme indigène sauvant son enfant), G. Raymond Nye (un capitaine de police), Paul Porcasi (un vendeur de pommes), Russ Powell (le veilleur de nuit), Roy Stewart (un journaliste)
séances : semaine du mercredi 28 juillet 2010
mercredi 28 jeudi 29 vendredi 30 samedi 31 dimanche 1er lundi 2 mardi 3
14:30
14:45
14:45
séances : semaine du mercredi 4 août 2010
mercredi 4 jeudi 5 vendredi 6 samedi 7 dimanche 8 lundi 9 mardi 10
14:30
14:45
14:45

synopsis

Figurante sans travail, la blonde Ann Darrow est engagée par le réalisateur Carl Denham pour être la vedette de son prochain film. Le Venture, le navire commandé par le capitaine Englehorn et qui comprend toute l'équipe, atteint Skull Island, une île mystérieuse où vivrait une créature légendaire vénérée par les indigènes et appelée King kong...

notes de production

Produit et distribué par Rko (1), ce film est sorti le 7 avril 1933 aux Usa, après une avant-première au Radio city music hall (2) de New York, le 7 mars, remportant un énorme succès et lança le mythe de King kong dans la culture populaire.
En 1991, King kong est sélectionné pour le National film registry (3), par le National film preservation board, dans le but d’une conservation à la bibliothèque du Congrès des Usa en raison de son importance culturelle, historique ou esthétique.
https://fr.wikipedia.org/wiki/King_Kong_(film,_1933)
(1) https://fr.wikipedia.org/wiki/RKO_Pictures
(2) https://fr.wikipedia.org/wiki/Radio_City_Music_Hall
(3) https://fr.wikipedia.org/wiki/National_Film_Registry

Contrairement à nombre de productions fantastiques, le sujet de King Kong n’est pas d’inspiration littéraire mais totalement original. Cependant, si le film crédite Merian C. Cooper et Edgar Wallace (4) comme étant à l’origine de l’histoire, Cooper déclara que le scénario ne comportait aucune idée de Wallace, et qu’il n’avait gardé son nom au générique qu’en hommage à sa mémoire - Wallace étant décédé en février 1932. Le scénario fut finalement signé par James Ashmore Creelman et Ruth Rose, la propre femme d’Ernest B. Schoedsack.
(4) https://fr.wikipedia.org/wiki/Edgar_Wallace

L’immense succès de King Kong donna lieu à deux suites réalisées par Ernest B. Schoedsack, Le Fils de Kong (5) et Monsieur Joe (6).
(5) https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Fils_de_Kong
(6) http://www.citebd.org/spip.php?film1171
D’autres variations de King Kong virent également le jour : King kong appears in Edo (7), King Kong (1962 ; Babubhai Mistry), King Kong contre Godzilla (8), Tarzan et King Kong (9), La Revanche de King kong (10), Eva, la venere selvaggia (11), King Kong revient (12), et Las muñecas del King Kong (13). Mais la plus célèbre reste sans aucun doute Godzilla (14), réalisé par Inoshiro Honda en 1954 et qui donna naissance à nombres de suites, ainsi qu’à un remake américain (15) signé Roland Emmerich en 1998.
(7) http://www.allocine.fr/diaporamas/cinema/diaporama-18661064/?page=9
(8) https://fr.wikipedia.org/wiki/King_Kong_contre_Godzilla
(9) http://www.clubdesmonstres.com/best/htm/tarzanakk.htm
(10) https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Revanche_de_King_Kong
(11) https://www.cinemaclock.com/films/eva-la-venere-selvaggia-1968
(12) https://fr.wikipedia.org/wiki/King_Kong_revient
(13) http://www.imdb.com/title/tt0077960/
(14) https://fr.wikipedia.org/wiki/Godzilla_(film,_1954)
(15) https://fr.wikipedia.org/wiki/Godzilla_(film,_1998)
Plus récemment, Godzilla (16) et Kong, skull island (17) promettent de beaux jours à quelques séquelles.
(16) https://fr.wikipedia.org/wiki/Godzilla_(film,_2014)
(17) https://fr.wikipedia.org/wiki/Kong:_Skull_Island
Entretemps, il ne faut pas oublier King kong (18) réalisé par John Guillermin avec Jessica Lange et Jeff Bridges, puis King kong 2 (19), du même réalisateur.
Après Le Seigneur des anneaux (20), Peter Jackson livrera sa propre vision (21) avec Naomi Watts et Adrian Brody
(18) https://fr.wikipedia.org/wiki/King_Kong_(film,_1976)
(19) https://fr.wikipedia.org/wiki/King_Kong_2
(20) https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Seigneur_des_anneaux_(s%C3%A9rie_de_films)
(21) https://fr.wikipedia.org/wiki/King_Kong_(film,_2005)

Pour la créature du roi Kong, ils firent appel au spécialiste des effets spéciaux Willis O’Brien (22), dont le travail sur, notamment, Le monde perdu (23), avait fait sensation. O’Brien en profita pour intégrer au film des plans de Creation, projet personnel qu’il avait commencé sans pouvoir l’achever. Quant à l’animation du géant, il fut aidé par Marcel Delgado (24) (déjà présent sur Creation). A noter que, contrairement à certaines rumeurs, King Kong n’est jamais incarné par un comédien déguisé ; il s’agit à chaque fois d’animation de maquettes image par image - technique développée par Willis O’Brien lui-même, et popularisée plus tard par Ray Harryhausen, son collaborateur sur Monsieur Joe (6), dans des films tels que Jason et les Argonautes (25), Un Million d’années avant J.C. (26), ou encore Le Voyage fantastique de Sinbad (27). O’Brien fit ainsi construire plusieurs détails en grandeur nature de Kong (un buste, une main pour tenir Fay Wray et une autre pour écraser ses adversaires, une tête et un pied), ainsi qu’une représentation complète d’une taille de 18 pouces. Pour le hurlement du monstre, les cris combinés d’un lion et d’un tigre furent utilisés. Outre le gorille, O’Brien anima également tout une galerie d’animaux préhistoriques, stéranosaure, brontosaure, tyranosaure, ptéranodon et élasmosaure, autant de créatures qui peuplent Skull island, le territoire de King kong. L’immense porte qui y trône, protégeant la population indigène du singe, fut brulé en 1939 pour figurer l’incendie d’Atlanta dans Autant en emporte le vent (28) - autre production de David O. Selznick.
C’est la troisième collaboration entre Merian C. Cooper et Ernest B. Schoedsack, après L’Exode (1925), Chang (29), et Les Quatres plumes blanches (30) (ce dernier également co-réalisé par Lothar Mendes). En guise de signature, les deux hommes apparaissent à la fin de King kong, aux commandes de l’avion qui, finalement, tue le gorille...
(22) https://fr.wikipedia.org/wiki/Willis_O%27Brien
(23) https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Monde_perdu_(film,_1925)
(24) http://www.imdb.com/name/nm0217012/
(25) https://fr.wikipedia.org/wiki/Jason_et_les_Argonautes_(film,_1963)
(26) https://fr.wikipedia.org/wiki/Un_million_d%27ann%C3%A9es_avant_J.C.
(27) https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Voyage_fantastique_de_Sinbad
(28) https://fr.wikipedia.org/wiki/Autant_en_emporte_le_vent_(film)
(29) http://www.citebd.org/spip.php?film1027
(30) https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Quatre_Plumes_blanches_(film,_1929)

Réalisé en 1933, King Kong ressorti une vingtaine d’années plus tard, en 1952, avec des séquences supplémentaires. Mais ce n’est qu’en 1971 que l’on put découvrir l’intégralité des plans dans lesquelles Fay Wray se fait déshabiller par le monstre. Une scène demeure toutefois encore invisible : celle où quatre marins, après avoir été précipités dans un ravin par Kong, sont dévorés par une araignée géante. Le fait est que, lors de l’avant première du film - à San Bernardino, Californie, à la fin du mois de janvier 1933 - certains spectateurs, impressionnés par ce passage, quittèrent la salle en criant. Le lendemain, Merian C. Cooper décida donc de retourner en studio et supprima la séquence.
Le réalisateur Peter Jackson et une équipe de spécialistes des effets spéciaux ont recréé la scène, incluse dans les bonus du dvd.

Le tournage, qui dura un an, se déroula de nuit sur le plateau 11 des studios de la Rko (1), à Culver City, parallèlement à celui de La Chasse du comte Zaroff (31) qui, lui, avait lieu de jour. Ernest B. Schoedsack et Fay Wray, respectivement co-réalisateurs et interprètes des deux films, devaient ainsi tourner en continu.
(31) https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Chasses_du_comte_Zaroff

- plus de 90 % du film est fait à partir de trucages (animation image par image, surimpression, composition de plan...).
- le film a dépassé son budget de plus de 80 %.
- le grondement de Kong est construit à partir du rugissement d’un tigre passé à l’envers au ralenti, reproduit quatre fois pour atteindre une durée de 30 s et mixé avec un morceau d’aboiement de chien.

Ernest Beaumont Schoedsack
voir fiche du film Chang, un drame de la vie sauvage
http://www.citebd.org/spip.php?film1027

Merian C. Cooper
voir fiche du film Chang, un drame de la vie sauvage
http://www.citebd.org/spip.php?film1027

James Ashmore Creelman
http://www.imdb.com/name/nm0187256/

Ruth Rose
Née le 16 janvier 1896 à Somerville, décédée le 8 juin 1978 à Santa Monica.
http://www.imdb.com/name/nm0741656/

Eddie Linden
http://www.imdb.com/name/nm0005775/

J.O. Taylor
http://www.imdb.com/name/nm0852485/

Vernon L. Walker
http://www.imdb.com/name/nm0908289/

Kenneth Peach
http://www.imdb.com/name/nm0668727/

Max Steiner
voir fiche du film La Prisonnière du désert
http://www.citebd.org/spip.php?film1442

Fay Wray
Née Vina Fay Wray le 15 septembre 1907 à Cardston (Canada), décédée le 8 août 2004 à New York.
De son impressionnante filmographie, on se souvient inévitablement de La Chasse du comte Zaroff et de King Kong...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fay_Wray
Le personnage de Fay Wray est resté tellement gravé dans les mémoires que même la prestation , ô combien talentueuse de Jessica Lange dans la version 1976 de John Guillermin, n’a su éclipser ce souvenir anthologique.
Whatever happened to Fay Wray ? chante le docteur Frank-N-Furter (Tim Curry), sentant sa fin prochaine (face une créature ressemblant furieusement à Elsa Lanchester dans La Fiancée de Frankenstein, dans le Rocky horror picture show de Jim Sharman (1975). C’est dire.
Gilles Marchal - la Cité

Robert Armstrong
voir fiche du film Monsieur Joe
http://www.citebd.org/spip.php?film1171

Bruce Cabot
Né Étienne Pélissier Jacques de Bujac le 20 avril 1904 à Carlsbad (Nouveau-Mexique), décédé le 3 mai 1972 à Los Angeles.
Après un passage remarqué sur King kong, il sera un partenaire de nombreuses fois de John Wayne...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Bruce_Cabot

Frank Reicher
Né le 2 décembre 1875 à Munich, décédé le 19 janvier 1965 à Playa del Rey (Californie).
https://fr.wikipedia.org/wiki/Frank_Reicher

Sam Hardy
Né le 21 mars 1883 à New Haven (Connecticut), décédé le 16 octobre 1935 à Hollywood.
http://www.imdb.com/name/nm0362742/

Noble Johnson
Né Noble Mark Johnson à Marshall (Missouri) le 18 avril 1881, décédé à Yucaipa (Californie) le 9 janvier 1978.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Noble_Johnson

Steve Clemente
Né Esteban Clemento Morro le 22 novembre 1885 à Mexico, décédé le 7 mai 1950 à Los Angeles.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Steve_Clemente

James Flavin
voir fiche du film Monsieur Joe
http://www.citebd.org/spip.php?film1171

Everett Brown
Né le 1er janvier 1902 dans le comté de Smith (Texas), décéd le 14 octobre 1953 à Los Angeles.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Everett_Brown

Ruby Dandridge
Née Ruby Jean Butler le 3 mars 1900 à Wichita (Kansas), décédée le 17 octobre 1987 à Los Angeles.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ruby_Dandridge

Vera Lewis
Née Vera Mackey le 10 juin 1873 à New York, décédée le 8 février 1956 à Los Angeles.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Vera_Lewis

Etta McDaniel
Née le 1er décembre 1890 à Wichita (Kansas), décédée le 13 janvier 1946 à Los Angeles.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Etta_McDaniel

G. Raymond Nye
Né George Raymond Nye le 13 avril 1889 à Tamaqua (Pennsylvanie), décédé le 23 juillet 1965 à Los Angeles.
https://fr.wikipedia.org/wiki/G._Raymond_Nye

Paul Porcasi
Né le 1er janvier 1879 à Palerme (Sicile), décédé le 8 août 1946 à Los Angeles.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Porcasi

Russ Powell
http://www.imdb.com/name/nm0694302/

Roy Stewart
http://www.imdb.com/name/nm0829795/

extrait(s) de presse

Wikipedia - Ce n'étaient pas les avions, mais la Belle qui a tué la Bête...
Le monde - Même 80 ans plus tard, ce film est toujours aussi fascinant...
Sf story - King-Kong reste une succession d'effets spéciaux époustouflants...
Krinein - King Kong est une somme de connais­sances em­prun­tées aux plus grands tels que Georges Mé­liès, mais aussi une source d'in­ven­ti­vi­tés qui a per­mis aux tru­cages ac­tuels d'être ce qu'ils sont...
Arte - King Kong traverse les années sans la moindre altération.
Tout mon cinéma - Ce King Kong de 1933 reste incontestablement un incontournable du genre !
Dvdrama - Ils réalisèrent un chef d'oeuvre à l'impact dépassant de loin leurs espérances.
Cinéma fantastique - King Kong est un chef-d’œuvre d’inventivité en même temps que l’un des films les plus spectaculaires dont Hollywood ait accouché.