tout ce qu’il me reste de la révolution - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > tout ce qu’il me reste de la révolution

tout ce qu’il me reste de la révolution

France - 2018 - 1h28
sorti en France le 6 février 2019
Valois du jury FFA 2018
film - film francophone
de

Judith Davis

scénario : Judith Davis, Cécile Vargaftig
direction de la photographie : Emile Noblet
avec : Judith Davis, Claire Dumas, Malik Zidi, Mireille Perrier, Mélanie Bestel, Nadir Legrand, Simon Bakhouche...
séances : semaine du mercredi 22 août 2018
mercredi 22 jeudi 23 vendredi 24 samedi 25 dimanche 26 lundi 27 mardi 28
10:00*
20:00
13:30
14:00
16:30
séance spéciale :
* mer 22 à 10h00 (Espace Franquin) - mer 22 à 20h00 (le Nil) - jeu 23 à 13h30 (cinéma de la Cité) - ven 24 à 14h00 (l'Eperon) - sam 25 à 16h30 (cinéma de la Cité)
séances : semaine du mercredi 6 février 2019
mercredi 6 jeudi 7 vendredi 8 samedi 9 dimanche 10 lundi 11 mardi 12
14:00
20:30
18:30
16:45
11:00*
19:00
11:00*
16:30
18:30
16:30
séance spéciale :
* séance matinale : tarif unique 3,5€
séances : semaine du mercredi 13 février 2019
mercredi 13 jeudi 14 vendredi 15 samedi 16 dimanche 17 lundi 18 mardi 19
14:00
21:00
11:00*
19:00
17:00
14:00
21:00
18:45*
séance spéciale :
* séance matinale : tarif unique 3,5€
* Dernière séance : Mardi 19 Février 2019 à 18h45

synopsis

Angèle avait 8 ans quand s’ouvrait le premier McDonald’s de Berlin-Est…Depuis, elle se bat contre la malédiction de sa génération : être né « trop tard », à l’heure de la déprime politique mondiale. Issue d’une famille de militants, sa sœur a choisi le monde de l’entreprise et sa mère a abandonné du jour au lendemain son combat politique, pour déménager, seule, à la campagne. Mais son père, ancien maoïste chez qui elle retourne vivre, lui, est resté debout. En colère, déterminée, Angèle s’applique autant à essayer de changer le monde qu’à fuir les rencontres amoureuses. Que lui reste-t-il de la révolution, de ses transmissions, de ses rendez-vous ratés et de ses espoirs à construire?
- voir la bande annonce

extrait(s) de presse

Télérama - Dans cette comédie romantico-politique rageuse et très drôle, la jeune réalisatrice incarne elle-même Angèle, une jeune architecte qui vitupère contre tout et tout le monde, tentant de compenser l’échec des idéologies de ses parents militants
Le point - "Tout ce qu'il me reste de la révolution" de Judith Davis a reçu dimanche soir le Valois du jury lors de la cérémonie de clôture du festival du film francophone d'Angoulême.