jason et les argonautes - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > jason et les argonautes

jason et les argonautes

ciné môme
Jason and the Argonauts
Gb, Usa - 1963 - 1h44
sorti en France le 9 octobre 1963
accessible aux enfants à partir de 8 ans
film - version originale sous-titrée en français
de

Don Chaffey

scénario : Beverley Cross, Jan Read
d'après l'oeuvre de : Apollonios de Rhodes
direction de la photographie : Wilkie Cooper
musique ou chansons : Bernard Herrmann
avec : Todd Armstrong (Jason), Nancy Kovack (Médée), Gary Raymond (Acaste), Laurence Naismith (Argos, fils d'Arestor), Nigel Green (Héraclès), Niall MacGinnis (Zeus), Michael Gwynn (Hermès), Douglas Wilmer (Pélias), Jack Gwillim (le roi Éétès), Honor Blackman (Héra), John Cairney (Hylas), Patrick Troughton (le roi Phinée), John Crawford (Polydeuce), Douglas Robinson (Euphémos), Davina Taylor (Briséis, sœur de Jason)
séances : semaine du mercredi 22 novembre 2017
mercredi 22 jeudi 23 vendredi 24 samedi 25 dimanche 26 lundi 27 mardi 28
14:30*
séance spéciale :
* tarifs habituels du cinéma de la Cité - enfant 3,50 €, adulte accompagnant 6 €
séances : semaine du mercredi 29 novembre 2017
mercredi 29 jeudi 30 vendredi 1er samedi 2 dimanche 3 lundi 4 mardi 5
16:30*
séance spéciale :
* tarifs habituels du cinéma de la Cité - enfant 3,50 €, adulte accompagnant 6 €

synopsis

Le fourbe Pélias renverse et tue Aristos, Roi de Ioctos. Mais le prince Jason, jeune fils d'Aristos, échappe au massacre. Une fois atteint l’âge adulte, il veut reconquérir le trône de son père. Pour pouvoir prendre la tête d’une armée, il sait qu’il lui faut un symbole fort : il décide de partir en quête de la Toison d’Or, objet magique protégeant le royaume de Colchide et surveillé par une hydre terrible. Afin de mener à bien ce projet, Jason recrute des héros en provenance de toute la Grèce et les emmène à bord du navire l’Argos : les aventures de Jason et les Argonautes commencent…

notes de production

Jason (1) est un personnage de la mythologie grecque (2) dont les aventures ont été narrées dans les Argonautiques (3) d’Appolonios de Rhodes au IIIème siècle avant Jésus Christ. Afin de reconquérir le trône de Thessalie, usurpé par son oncle Pélias, Jason part à la recherche de la mythique Toison d’or (4) avec ses compagnons, les argonautes (5) (parmi lesquels on trouve Castor et Pollux, Hercule, Orphée…). En Colchide (située en Asie mineure), il rencontre la prêtresse Médée qui, par amour pour lui, va trahir son peuple et son père, le roi de ce pays. Une fois Iolcos (6) reconquise, Jason fait de Médée sa Reine ; mais lorsqu’il se lassera de son épouse et s’intéressera à d’autres femmes, Médée se vengera de manière bien cruelle (ce qui inspirera à Euripide la tragédie classique Médée) (7). Les aventures de tous ces personnages ont évidemment été portées plusieurs fois à l’écran. Ainsi, dans le péplum mythologique fondateur Les Travaux d’Hercule (8), date-clé du cinéma fantastique italien, Hercule fait un bout de chemin avec Jason et ses argonautes, quitte à participer activement à des épisodes auxquels, selon la mythologie grecque, il n’a même pas assisté (la conquête de la Toison d’or par exemple). A la suite de ce succès, le muscle-opera mythologique explose en Italie, et il est donc naturel que Riccardo Freda consacre le péplum Le Géant de Thessalie (9) à l’expédition de Jason et de ses argonautes.
Plus tard, Pier Paolo Pasolini portera à l’écran ces personnages dans Médée (10), adaptation de la tragédie d’Euripide dans son style très personnel : Laurent Terzieff y incarne Chiron, le sage centaure précepteur de Jason durant son enfance. On y retrouve le grand acteur italien Massimo Girotti, qui incarnait Orphée dans Le Géant de Thessalie mais c’est surtout la présence de Maria Callas, la plus célèbre cantatrice du vingtième siècle, dans l’interprétation muette de la magicienne Médée qui est le grand événement du film : ce sera le seul rôle de la Diva pour le cinéma. Plus tard, Lars Von Trier fera aussi un Médée (11) pour la télévision, avec, dans le rôle de Jason, son acteur-fétiche Udo Kier (bien connu par ailleurs des amateurs de cinéma populaire européen des années 70 : Chair pour Frankenstein (12)…). Enfin, Hallmark consacre à ces héros un de ses fameux téléfilm-fleuves : Jason et les argonautes (13) avec, entre autres, Dennis Hopper...
http://www.devildead.com/indexfilm.php3?FilmID=356
(1) https://fr.wikipedia.org/wiki/Jason
(2) https://fr.wikipedia.org/wiki/Mythologie_grecque
(3) https://fr.wikipedia.org/wiki/Argonautiques_(Apollonios_de_Rhodes)
(4) https://fr.wikipedia.org/wiki/Toison_d%27or
(5) https://fr.wikipedia.org/wiki/Argonautes
(6) https://fr.wikipedia.org/wiki/Iolcos
(7) https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9d%C3%A9e_(Euripide)
(8) https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Travaux_d%27Hercule_(film,_1958)
(9) https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_G%C3%A9ant_de_Thessalie
(10) https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9d%C3%A9e_(film,_1969)
(11) http://artetpoiesis.blogspot.fr/2012/06/medea-de-lars-von-trier-1988.html
(12) https://fr.wikipedia.org/wiki/Chair_pour_Frankenstein
(13) https://fr.wikipedia.org/wiki/Jason_et_les_Argonautes_(mini-s%C3%A9rie)

Jason et les argonautes est surtout l’œuvre d’un pionnier dans le domaine des effets spéciaux, Ray Harryhausen (14), qu’avait ébloui, adolescent, l’animation image par image du colossal King kong (15). Jason ne doit pas seulement à Harryhausen une série de créatures inoubliables, mais aussi des variations constamment inventives de la relation, tant mythologique que cinématographique, des hommes aux dieux.
(14) https://fr.wikipedia.org/wiki/Ray_Harryhausen
(15) http://www.citebd.org/spip.php?film260

Mettre en scène les créatures de la mythologie grecque (2) a toujours été un rêve pour les réalisateurs de péplums (16) - genre cinématographique dont l’action se déroule dans l’antiquité, souvent romaine - et un défi pour les créateurs d’effets spéciaux. Pour leur donner toute leur splendeur, il faudra attendre le talent incomparable de Ray Harryhausen (14), grand maître de l’animation image par image au service du septième art. Il est un des rares créateurs d’effet spéciaux, voire le seul, qui est considéré par les professionnels comme le véritable auteur des films sur lesquels il a travaillé.
(16) https://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A9plum
Fidèle à la légende antique - hormis quelques prises de liberté sur l’esthétique des créatures - le film du peu connu Don Chaffey est une excellente introduction à la mythologie grecque pour les jeunes spectateurs. Sur leur chemin périlleux, Jason et les argonautes (5) ont affaire à de nombreux défis : un colosse de pierre, des harpies (17) peu commodes, des rochers broyeurs, une hydre (18) enragée ou encore une armée de squelettes. Mortels, dieux et créatures fantastiques se côtoient ici à la perfection. Le procédé utilisé pour permettre cette prouesse, appelé dynamation, a d’ailleurs contribué à la notoriété de Harryhausen (14) qui en est l’inventeur. Tous les éléments du film sont réalisés un à un : les scènes des acteurs sont filmées pour ensuite être projetées image par image sur un écran, puis devant celui-ci les figurines sont animées à leur tour. Il s’agit là d’un travail extrêmement minutieux, mais la magie est bien au rendez-vous ! Le spectateur a réellement la sensation que tous ces éléments et personnages cohabitent de manière naturelle. La musique spectaculaire du film accompagne parfaitement les aventures incroyables de ces personnages hors du commun, et participe intégralement à la grandeur du film.
Un chef d’œuvre de l’Histoire du cinéma à bien des égards, à partager en famille.
(17) https://fr.wikipedia.org/wiki/Harpies
(18) https://fr.wikipedia.org/wiki/Hydre_de_Lerne
http://nanouk-ec.com/films/jason-et-les-argonautes

- Jason (1) est le fils d’Aeson. Originaire d’Ioclos (6), il appartient aux descendants d’Eole...
- on appelle argonautes (5) les compagnons de Jason dans sa quête de la Toison d’or (4)...
- l’Argo (19), le navire fut construit à Pagasae, qui est un port de Thessalie, par Argos avec l’aide de la déesse Athéna. Le bois provenait du Pélion, sauf la pièce de proue, apportée par la déesse, et qui était un morceau du chêne sacré de Dodone...
(19) https://fr.wikipedia.org/wiki/Argo_(mythologie)
- la première escale fut l’ile de Lemnos (20). A cette époque, il n’y avait dans l’ile que des femmes car elles avaient mis à mort tous les hommes...
(20) https://fr.wikipedia.org/wiki/Lemnos
http://www.alex-bernardini.fr/mythologie/jason-et-les-argonautes.php
- Jason et les argonautes a demandé presque deux ans pour être achevé pour un coût sans précédent de 3 millions $ Us.
- la séquence des harpies (17) a été tournée au temple de Paestum (21). L’équipe a obtenu l’autorisation de filmer dans ce temple qui n’est plus accessible aux visiteurs.
(21) https://fr.wikipedia.org/wiki/Paestum
- dans ce hameau, l’équipe de tournage a été confrontée à un problème culturel alors qu’elle s’apprêtait à effectuer des prises de vue à 6 heures du matin. Comme il faisait froid, l’actrice Nancy Kovack avait revêtu le seul pull-over chaud qu’elle avait dans ses valises, un pull de couleur violette qui a suscité la colère des gens du pays, car ils considéraient cette couleur comme un signe de mort.
- la séquence du combat entre les argonautes (5) et les squelettes, d’une durée de 3 minutes, a demandé plus de 4 mois de travail à Ray Harryhausen (14).
- le tournage a été perturbé par une autre équipe qui filmait au même endroit en Italie comme se le rappelle Ray Harryhausen : nous tournions une scène dans laquelle l’Argo devait apparaître au détour d’une falaise. Tout était prêt, la caméra filmait et nous avions donné à notre bateau le signal par radio pour l’action. Mais que voyons-nous apparaître dans le champ ? Le galion Golden hind (22) [célèbre bâtiment du XVIe siècle] ! L’action a été interrompue en entendant Schneer (23) crier « Sortez ce bateau de là ! Vous êtes au mauvais siècle ! ». Il s’est avéré qu’une autre équipe britannique tournait une séquence de la série télévisée Sir Francis Drake, le corsaire de la reine (24)… Leur vaisseau, avec ses puissants moteurs, avait devancé le nôtre dans la crique.
(22) https://fr.wikipedia.org/wiki/Golden_Hind
(23) http://www.imdb.com/name/nm0773677/
(24) https://fr.wikipedia.org/wiki/Sir_Francis_Drake,_le_corsaire_de_la_reine

Ce film est le fruit d’une collaboration de plusieurs passionnés de fantastique, Charles H. Schneer (23), le producteur, Ray Harryhausen (14), le génial animateur en stop motion (25), et Bernard Herrmann, le compositeur de musique d’Hitchcock (La Mort aux trousses (26), Vertigo (27)...) et d’autres films fantastiques (Le Voyage au centre de la terre (28), Le 7ème voyage de Sinbad) (29). Ils travailleront dans le cadre de production britannique, refusant de continuer à travailler sur un énième film d’ovni (30) étatsunien (nous sommes en pleine guerre froide (31), et c’est la mode de l’époque). Avec la mythologie, Harryhausen peut donner libre court à sa fantaisie tout en inculquant quelques notions de mythologie grecque aux spectateurs.
Ce film britannique s’inspire d’un fleuron récent du cinéma hollywoodien : Les Vikings (32) de Richard Fleischer. L’ambition est de rivaliser, comme Le Voleur de Bagdad (33) en son temps, avec le cinéma étatsunien. Ils y prendront plusieurs éléments forts : tournages en extérieur dans des cadres grandioses (scènes des navires dans les fjords ou les côtes méditerranéennes).
(25) https://fr.wikipedia.org/wiki/Animation_en_volume
(26) https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Mort_aux_trousses
(27) http://www.citebd.org/spip.php?film1807
(28) https://fr.wikipedia.org/wiki/Voyage_au_centre_de_la_Terre_(film,_1959)
(29) https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Septi%C3%A8me_Voyage_de_Sinbad
(30) https://fr.wikipedia.org/wiki/Objet_volant_non_identifi%C3%A9
(31) https://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_froide
(32) http://www.citebd.org/spip.php?film1157
(33) http://www.citebd.org/spip.php?film1629
La composition de Bernard Herrmann est spectaculaire en soi. Son style est dépouillé, peu de notes, cyclique, orchestral (beaucoup de cuivres). On retrouve des phrases qui en rappellent certaines de La Mort aux trousses (26) (scène de la voiture où Cary Grant roule en état d’ivresse / scène de l’avalanche de pierre qui coule le navire en face dans le détroit). L’idée de ces thèmes très courts, sans cesse renouvelés, est de faire ressentir inconsciemment au spectateur que les péripéties des protagonistes ne connaissent pas de fin.
Ray Harryhausen découvre la technique stop motion avec King kong (15). Il est définitivement attiré par cette magie de l’animation. Il s’initie lui-même par les revues et monte en amateur ses propres films (dinosaures...). Devant la qualité de ses travaux il trouve du travail dans cette voie à Hollywood et pousse un peu plus loin ses prouesses. Jason est un film qui permet de mélanger dans le même plan des images réelles (les marins qui fuient un danger invisible sur la plage) et des images de marionnettes articulées (une structure métallique articulée par des rotules aux coudes, cou, genoux..., recouverte par un moulage lui même peint pour reproduire une matière : bronze, cuir, os...) d’une trentaine de centimètres environ. La difficulté étant de coordonner les mouvements des uns par rapport aux autres (les vivants et les marionnettes).
Si l’on prend l’exemple de la scène des squelettes, les acteurs ont joué contre des êtres invisibles, et Harryhausen a fait correspondre leurs gestes à des coups portés contre des squelettes image par image. Résultat : 4 mois de tournage en stop motion pour animer certains plans, jusqu’à 7 squelettes contre 3 humains (c’est à dire bouger 7 squelettes ayant chacun des mouvements différents, chute, estocade... prendre une image, bouger à nouveau les 7 squelettes - tête, bras, pied... - prendre une image, etc.). Petit rappel : il y a 24 images qui défilent par seconde au cinéma ! C’est à dire que l’opération susmentionnée est à répéter 24 fois pour faire une seconde de film. Mais outre la virtuosité technique le résultat est d’une efficacité impressionnante en terme émotionnel. Les scènes de l’imperturbable Thalos, des squelettes chafouins font partie des plus saisissantes du cinéma, de celles qui créent des vocations... Et la preuve que Harryhausen est un acteur qui fait tout passer par les expressions de ses créatures.
La base mythologique qui est à l’origine de cette histoire est typique du récit initiatique. Le héros est lancé dans une course effrénée de péripéties où les dangers extérieurs (monstres, avalanches de pierres...) et intérieurs (trahison) vont se succéder rapidement. Dans cette lutte, souvent inégale, il pourra compter sur d puissants protecteurs qui pourront le sortir de situations fort périlleuses, lorsque son ingéniosité se révélera impuissante. A noter que l’inspiration mythologique reviendra avec Le Choc des titans (34) dans les années 80, avec l’inusable Harryhausen aux effets spéciaux (qui, encore une fois, médusèrent les spectateurs). Un remake (35) sera distribué en France en 2010, réalisé par le français Louis Leterrier (auteur du deuxième Hulk) (36).
(34) https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Choc_des_Titans_(film,_1981)
(35) https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Choc_des_Titans_(film,_2010)
(36) https://fr.wikipedia.org/wiki/L%27Incroyable_Hulk_(film)
http://www.clairobscur.info/files/429/EC0910jasonetlesargonautes.pdf

Don Chaffey
Né le 5 août 1917 à Hastings, décédé le 13 novembre 1990 à l’Île Kawau (Nouvelle-Zélande).
A beaucoup tourné des épisodes de séries cultes comme Destination danger, Chapeau melon et bottes de cuir ou Le Prisonnier avant de se tourner vers la Hammer pour le cinéma. C’est lui qui réalisera Peter et Elliott le dragon pour Disney...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Don_Chaffey

Beverley Cross
Né Alan Beverley Cross le 13 avril 1931 à Londres où il est décédé le 20 mars 1998.
http://www.imdb.com/name/nm0189117/

Jan Read
http://www.imdb.com/name/nm0713833/

Apollonios de Rhodes
https://fr.wikipedia.org/wiki/Apollonios_de_Rhodes

Wilkie Cooper
Né Douglas Ralph Cooper le 19 octobre 1911 à Londres, décédé le 15 décembre 2001 à Worthing.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Wilkie_Cooper

Bernard Herrmann
voir fiche du film Obsession
http://www.citebd.org/spip.php?film1808

Todd Armstrong
Né John Harris Armstrong le 25 juillet 1937 à Saint-Louis, décédé le 17 novembre 1992 à Butte city.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Todd_Armstrong

Nancy Kovack
Née de Nancy Kovach le 11 mars 1935 à Flint.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Nancy_Kovack

Gary Raymond
Né le 20 avril 1935 à Brixton.
http://www.imdb.com/name/nm0713267/

Laurence Naismith
Né Laurence Johnson le 14 décembre 1908 à Thames Ditton, décédé le 5 juin 1992 à Southport.
A la télé, il était le juge Fulton qui confiait régulièrement des missions à Danny Wilde et à Brett Sinclair dans Amicalement vôtre...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Laurence_Naismith

Nigel Green
Né le 15 octobre 1924 à Pretoria, décédé le 15 mai 1972 à Brighton.
http://www.imdb.com/name/nm0338210/

Niall MacGinnis
Né à Dublin le 29 mars 1913, décédé à Haverfordwest le 6 janvier 1977.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Niall_MacGinnis

Michael Gwynn
http://www.imdb.com/name/nm0350372/

Douglas Wilmer
Né le 8 janvier 1920 à Londres et décédé le 31 mars 2016 à Ipswich.
Son rôle le plus connu reste celui de Sherlock Holmes dans la série tv britannique des années 60...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Douglas_Wilmer

Jack Gwillim
Né Jack William Frederick Gwillim le 15 décembre 1909, décédé à Los Angeles le 2 juillet 2001.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Jack_Gwillim

Honor Blackman
Née le 22 août 1925 à Plaistow.
Elle était une formidable Pussy Galore aux côtés de Sean Connery dans le James Bond Goldfinger...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Honor_Blackman

John Cairney
http://www.imdb.com/name/nm0129055/

Patrick Troughton
Né le 25 mars 1920 à Mill Hill (Middlesex), décédé le 28 mars 1987 à Columbus.
Principalement connu comme l’interprète du deuxième docteur dans la série tv Doctor Who...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Patrick_Troughton

John Crawford
http://www.imdb.com/name/nm0186833/

Davina Taylor
http://www.imdb.com/name/nm0852236/

extrait(s) de presse

Télérama - Le clou du film, ce sont les effets spéciaux de Ray Harryhausen. Rien que du fait main, animé image par image...
Cinéma choc - (...) on tient là un véritable classique du fantastique et de l'heroic fantasy, qui inspirera de nombreux ersatz ainsi que plusieurs générations de cinéastes.
Clair obscur - L ’ingéniosité des effets spéciaux permet aux acteurs d’incarner les héros mythologiques de manière crédible...
Le Monde - L’inventivité est remarquable, la mise en scène est parfaite. De l’ensemble, se dégage une indéniable poésie qui donne à ces aventures une dimension supplémentaire et unique.
Vodkaster - Quand je vois l'imagination foisonnante d'Harryhausen, je me dis qu'on perd au change en choisissant le progrès technologique à l'artisanat...
Devil dead - "Jason et les argonautes" est peut-être sa plus grande réussite, en tout cas son oeuvre la plus populaire.
Dvd pas cher - Voilà donc un excellent spectacle, toujours aussi plaisant à regarder, plus de 50 ans après sa première diffusion. Les nouveaux films sur la mythologie grecque, avec leurs effets spéciaux sans saveur, ne lui vont pas à la cheville.