loving - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
musée : pour préserver l’intégrité des œuvres, une température de 20° est requise au sein des espaces d’exposition, aussi prévoyez de vous couvrir pour passer une agréable visite dans nos murs !
accueil > à l'affiche au cinéma > loving

loving

Gb, Usa - 2016 - 2h03
sorti en France le 15 février 2017
compétition Cannes 2016
film - version originale sous-titrée en français
de

Jeff Nichols

scénario : Jeff Nichols
direction de la photographie : Adam Stone
musique ou chansons : David Wingo
avec : Joel Edgerton (Richard Loving), Ruth Negga (Mildred Loving), Michael Shannon (Grey Villet), Nick Kroll (Bernie Cohen), Marton Csokas (sheriff Brooks), Bill Camp (Frank Beazley), Terri Abney (Garnet), Jon Bass (Phil Hirschkop), Sharon Blackwood (Lola), Will Dalton (Virgil), Chris Greene (Percy), David Jensen ((juge Bazile), Christopher Mann (Theoliver), Alano Miller (Raymond), Winter Lee Holland (Musiel), Andrene Ward-Hammond (Laura), Michael Abbott Jr. (deputy)
séances : semaine du mercredi 15 février 2017
mercredi 15 jeudi 16 vendredi 17 samedi 18 dimanche 19 lundi 20 mardi 21
14:00
18:30
21:00
18:30
18:30
21:00
11:00*
16:30
18:45
21:00
11:00*
16:30
18:45
18:30
21:00
18:30
21:00
séance spéciale :
* samedi 11h00 matinale 3,50 €
* dimanche 11h00 matinale 3,50 €
séances : semaine du mercredi 22 février 2017
mercredi 22 jeudi 23 vendredi 24 samedi 25 dimanche 26 lundi 27 mardi 28
18:30
21:00
18:30
21:00
18:30
21:00
11:00*
16:30
18:45
21:00
11:00*
16:30
18:45
18:30
21:00
14:00
18:30
séance spéciale :
* samedi 11h00 matinale 3,50 €
* dimanche 11h00 matinale 3,50 €
séances : semaine du mercredi 1er mars 2017
mercredi 1er jeudi 2 vendredi 3 samedi 4 dimanche 5 lundi 6 mardi 7
16:15
16:00
14:00
16:30
16:30*
séance spéciale :
* dimanche 16h30 dernière séance

synopsis

En juin 1958, Mildred Jeter, une femme noire, et Richard Perry Loving, un homme blanc, originaires de Virginie, se marient dans le district de Columbia voisin, afin de contourner une loi qui interdit les mariages « inter-raciaux » dans leur État de résidence. À leur retour en Virginie, ils sont arrêtés et inculpés pour avoir violé la loi...

notes de production

Jeff Nichols s’est inspiré du documentaire The Loving story de Nancy Buirski (1) (2011).
(1) http://www.imdb.com/name/nm1799233/
Loving a été présenté en compétition lors du 69e festival de Cannes (2). Après Mud (3) et Take shelter (4), c’était la troisième fois que Jeff Nichols se rendait sur la Croisette.
(2) https://fr.wikipedia.org/wiki/Festival_de_Cannes_2016
(3) https://fr.wikipedia.org/wiki/Mud_:_Sur_les_rives_du_Mississippi
(4) http://www.citebd.org/spip.php?film763

Le procès des Loving face à l’État de Virginie a permis à la Cour Suprême (5) d’abolir les lois anti-mariage mixte aux Usa. Il est encore aujourd’hui très important, et souvent évoqué lors d’affaires contestant le mariage homosexuel.
(5) https://fr.wikipedia.org/wiki/Cour_supr%C3%AAme_des_%C3%89tats-Unis

À la mort de Mildred Loving en 2008, la documentariste Nancy Buirsk (1) s’est intéressée au destin hors du commun du couple et a réalisé The Loving story dans lequel on peut notamment voir des images d’archive uniques du couple réalisées par une journaliste au milieu des années 1960. Le documentaire a obtenu un Emmy award en 2013 (6).
(6) https://fr.wikipedia.org/wiki/65e_c%C3%A9r%C3%A9monie_des_Primetime_Emmy_Awards

Parmi les producteurs de Loving se trouve Colin Firth (7), qui était intéressé depuis le début dans l’adaptation du documentaire en long-métrage de fiction et venait de créer sa société de production, Raindog films, avec Ged Doherty (8). Les producteurs ont ensuite contacté Jeff Nichols après avoir vu Mud (3) ; si celui-ci ne voulait au départ pas réaliser un film dont il n’était pas l’initiateur, il a finalement changé d’avis, touché par l’histoire d’amour des Loving. Il a souhaité s’attarder davantage sur l’histoire d’amour en elle-même. Deux mois lui ont été nécessaires afin de trouver comment aborder ce nouveau film.
(7) http://www.citebd.org/spip.php?film1722
(8) http://www.imdb.com/name/nm2561852/

Fait rare au cinéma, la première mouture du scénario écrit par Jeff Nichols est restée inchangée et n’a pas été retravaillée par la suite. Il était magnifique, se souvient Ged Doherty. On pouvait visualiser chaque scène et même entrevoir les moments plus contemplatifs. Entre la première mouture, la deuxième et le découpage technique, on a peut-être changé trois mots et deux virgules et corrigé une faute de typo.

Ruth Negga a été choisie pour jouer Mildred Loving bien avant qu’aucune audition n’ait même commencé, à l’automne 2013. La directrice de casting Francine Maisler (9) a insisté pour que Jeff Nichols rencontre l’actrice, qu’il ne connaissait pas : quand Ruth Negga est arrivée, je me suis tout de suite aperçu qu’elle était plus menue, mais plus trapue que Mildred Loving surnommée « Brindille », raconte le réalisateur. J’étais un peu sceptique… Mais Ruth s’est attaquée à une scène et elle était extraordinaire ! Elle a réussi à exprimer tout ce que nous savions sur Mildred grâce au documentaire. Ce n’était en aucun cas une imitation. Avec Sarah, on s’est dit : « elle est l’incarnation de Mildred ». Passionnée par l’histoire du couple Loving, Ruth Negga s’était cloîtrée dans sa chambre d’hôtel pendant trois jours pour travailler et ne pas laisser le rôle lui échapper.
(9) http://www.imdb.com/name/nm0537892/

C’est sur le tournage de Midnight special (10) que Jeff Nichols a envisagé Joel Edgerton, avec lequel était née une véritable complicité, pour jouer Richard Loving. Joel est assez grand et on lui avait quasi entièrement rasé le crâne pour les besoins du film. Je me suis dit qu’il ressemblait plutôt à Richard Loving…, se souvient-il. Mais ce qui m’intéresse vraiment dans le jeu de Joel, c’est qu’il est capable d’éprouver les émotions qu’il exprime sur son visage, relève le réalisateur. C’était essentiel pour Loving car Richard est un taiseux qui intériorise ses sentiments. Joel a su manifester ces émotions dans son attitude et dans sa posture.
(10) http://www.citebd.org/spip.php?film1825

Jeff Nichols était très attaché au réalisme du tournage pour que Loving soit le plus fidèle aux événements possibles ; jusque dans le choix des acteurs, qui ressemblent pour la plupart aux véritables protagonistes et dont les seconds rôles sont inconnus pour ne pas détourner l’attention, et le choix du lieu de tournage, en Virginie. Le chef-décorateur était ravi de constater que les bâtiments publics de la ville du couple étaient pour la plupart intacts et pouvaient donc être filmés tels quels : je ne m’attendais pas à ce que le tribunal soit toujours en fonctionnement et à ce que la prison où Mildred et Richard ont été incarcérés soit toujours là, dit-il. C’était extraordinaire de tourner dans les rues mêmes que l’on voit sur les photos et les images d’archives des Loving.

La dernière fille en vie des Loving, Peggy, a été consultante sur le tournage du film. Elle a été frappée par la ressemblance physique et la compatibilité des caractères entre les comédiens et ses parents.

Jeff Nichols
voir fiche du film Midnight special
http://www.citebd.org/spip.php?film1825

Adam Stone
voir fiche du film Midnight special
http://www.citebd.org/spip.php?film1825

David Wingo
voir fiche du film Midnight special
http://www.citebd.org/spip.php?film1825

Joel Edgerton
voir fiche du film Midnight special
http://www.citebd.org/spip.php?film1825

Ruth Negga
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ruth_Negga

Michael Shannon
voir fiche du film Midnight special
http://www.citebd.org/spip.php?film1825

Nick Kroll
http://www.imdb.com/name/nm1802209/

Marton Csokas
https://fr.wikipedia.org/wiki/Marton_Csokas

Bill Camp
voir fiche du film Midnight special
http://www.citebd.org/spip.php?film1825

Terri Abney
http://www.imdb.com/name/nm4581476/

Jon Bass
http://www.imdb.com/name/nm4723712/

Sharon Blackwood
http://www.imdb.com/name/nm0085994/

Will Dalton
http://www.imdb.com/name/nm3286200/

Chris Greene
http://www.imdb.com/name/nm2444298/

David Jensen
voir fiche du film Midnight special
http://www.citebd.org/spip.php?film1825

Christopher Mann
http://www.imdb.com/name/nm1104232/

Alano Miller
http://www.imdb.com/name/nm3339236/

Andrene Ward-Hammond
http://www.imdb.com/name/nm6292935/

Michael Abbott Jr.
http://www.imdb.com/name/nm2534638/

extrait(s) de presse

àVoir-àLire - "Loving" montre avec finesse que le combat pour les droits civiques des noirs américains ne s’est jamais arrêté et se poursuit aujourd’hui...
Télérama - "Loving", l'infinie délicatesse de Jeff Nichols à filmer le racisme ordinaire...
Ciné séries - (...) incontestablement, la véritable réussite de Loving repose dans le couple d’acteurs en charge du double rôle-titre...
Sens critique - Un chef d'oeuvre qui prendra le temps nécessaire pour s'inscrire comme un grand film de l'histoire du cinéma.
Film de culte - Au-delà de son strict sujet, le film trouve un écho contemporain évident au regard des tensions raciales observées outre-Atlantique en même temps qu'il documente sur une histoire édifiante...
Le Blog du cinéma - Jeff Nichols prend à rebours le potentiel piégeur de son sujet qui aurait voulu qu’il se lance dans un film ample. De la même manière que ce qu’il avait fait avec "Take shelter", il déplace le curseur vers l’intime et vise juste.
Gq magazine - Loving est un mélodrame amoureux follement apaisé, en dépit d'un sujet qui, tourné par un autre, aurait vite pu virer à la démonstration édifiante...