jeeg robot - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > jeeg robot

jeeg robot

Lo chiamavano Jeeg robot
Italie - 2015 - 1h58
grand prix à l’Étrange festival 2016 - 7 David di Donatello (2)
avant-première
film - version originale sous-titrée en français
de

Gabriele Mainetti

direction de la photographie : Michele D'Attanasio
musique ou chansons : Gabriele Mainetti
avec : Claudio Santamaria (Enzo Ceccotti), Luca Marinelli (Lo Zingaro), Stefano Ambrogi (Sergio), Maurizio Tesei (Biondo), Francesco Formichetti (Sperma), Antonia Truppo (Nunzia), Gianluca Di Gennaro (Antonio), Salvatore Esposito (Vincenzo)
séances : semaine du mercredi 30 novembre 2016
mercredi 30 jeudi 1er vendredi 2 samedi 3 dimanche 4 lundi 5 mardi 6
23:15*
séance spéciale :
* Nuit fantastique dans le cadre du festival "Le Rayon fantastique" - tarif préférentiel 5 films = 15,00 €

synopsis

Poursuivi par la police dans les rues de Rome, Enzo plonge dans les eaux du Tibre et entre en contact avec une substance radioactive qui le contamine. Il réalise bientôt qu'il possède des pouvoirs surnaturels : une force et une capacité de régénération surhumaines qu'il décide de mettre au service de ses activités criminelles. Du moins jusqu'à ce qu'il rencontre Alessia, une jeune fille fragile et perturbée qu'il sauve des griffes de Fabio, dit "le Gitan" un mafieux psychopathe ultra violent qui travaille avec la Camorra...

notes de production

Le film est un hommage au manga de Gō Nagai (1) intitulé Kotetsu Jeeg.
(1) https://fr.wikipedia.org/wiki/G%C5%8D_Nagai

7 David di Donatello (2) 2016 : meilleur réalisateur débutant (Gabriele Mainetti) - meilleur producteur (Gabriele Mainetti) - meilleur acteur (Claudio Santamaria) - meilleure actrice (Ilenia Pastorelli) - meilleur acteur dans un second rôle (Luca Marinelli) - meilleure actrice dans un second rôle (Antonia Truppo) - meilleur monteur (Andrea Maguolo)
(2) https://fr.wikipedia.org/wiki/David_di_Donatello

(...) La mise en scène de Gabriele Mainetti est d’une maîtrise sidérante que ce soit techniquement - le film dispose d’un petit budget mais ça ne se ressent jamais - ou en terme d’idées. Les situations sont souvent loufoques, le tout ne lésine pas sur l’humour malgré son sérieux affiché, et toujours mises en images avec soin, grâce aussi à une photo léchée et accompagnée d’une musique classique mais efficace. Les scènes d’action qui impliquent les pouvoirs manquent peut-être un peu de dimension, elles sont restreintes en raison du budget mais elles se montrent quand même très impressionnantes pour ce qu’elles ont à offrir, notamment lors du climax. Après on remarque assez vite que Mainetti est plus inspiré lorsqu’il livre un pur film de gangster que lorsqu’il s’occupe des péripéties du super-héros. D’ailleurs, la différence des genres et parfois trop marquée entre les deux intrigues, elles ont du mal à s’entremêler même si la barre est redressée lors du dernier acte mais ce n’est permis que par certaines facilités narratives. Le scénario étant parfois pas très regardant quant aux capacités de son personnage pour créer de la tension et on se dit que certaines situations auraient pu être conclues avec plus d’intelligence...
https://www.cineseries-mag.fr/jeeg-robot-un-film-de-gabriele-mainetti-critique-74959/

Entretien avec Gabriele Mainetti
Qu’est-ce qui rebutait les producteurs ?
L’aspect de fabrication du film effrayait énormément parce qu’il y avait beaucoup de scènes d’action prévues. Et puis, l’idée du genre car en 2010, le filon Romanzo criminale (3) en était à peine à ses débuts et l’on me disait "regarde, en Italie, le genre, personne n’en veut." Il y avait de l’espace seulement pour les comédies ou les films d’auteur à mettre en scène avec peu d’argent. Alors je me suis dit qu’il fallait que je fasse quelque chose, sinon j’allais devenir fou. Et c’est ainsi qu’est né le court métrage Tiger boy (4)...
http://cineuropa.org/ff.aspx?t=ffocusinterview&l=fr&tid=2945&did=305529
(3) https://fr.wikipedia.org/wiki/Romanzo_criminale
(4) https://fr.wikipedia.org/wiki/Tiger_Boy

Gabriele Mainetti
Né le 7 novembre 1976 à Rome.
http://www.imdb.com/name/nm0537734/

Michele D’Attanasio
Né le 18 juin 1976 à Pescara (Italie).
http://www.imdb.com/name/nm1428360/

Claudio Santamaria
Né à Rome le 22 juillet 1974.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Claudio_Santamaria

Luca Marinelli
voir fiche du film La Grande Bellezza
http://www.citebd.org/spip.php?film1086
https://fr.wikipedia.org/wiki/Luca_Marinelli

Stefano Ambrogi
Né le 7 juillet 1960 à Rome.
http://www.imdb.com/name/nm1201777/

Maurizio Tesei
http://www.imdb.com/name/nm2604247/

Francesco Formichetti
http://www.imdb.com/name/nm4434250/

Antonia Truppo
Née le 14 février 1977 à Naples.
Elle remporte le David di Donatello 2016 de la meilleure actrice dans un second rôle pour son rôle dans Jeeg robot...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Antonia_Truppo

Gianluca Di Gennaro
Né le 3 décembre 1990 à Naples.
http://www.imdb.com/name/nm1644123/

Salvatore Esposito
Né le 2 février 1986 à Naples.
http://www.imdb.com/name/nm5086277/

extrait(s) de presse

Culturellement vôtre - "Jeeg robot" est bourré d’idée aptes à donner de l’espoir à des réalisateurs en herbe qui désespèrent en constatant les budgets faramineux des blockbusters actuels...
Le cinéma d'Olivier - "Jeeg robot", malgré ses temps mous, reste un bon divertissement avec certaines scènes marrantes, un peu de romantisme et de quelques scènes assez gores. Un mélange de genres...
Cinéséries - "Jeeg robot" est une très belle réussite..
Les Murmures - (...) une bonne surprise (qui a raflé tous les prix en Italie) que je conseille sans restrictions !
Cineuropa - C'est un film inventif et audacieux, une fable urbaine à la fois drôle et mélancolique, impitoyable bien qu'on en ressorte avec le sourire...
Festival fantastique de Strasbourg - Le film de Gabriel Mainetti parvient à trouver un bel équilibre en transformant un anti-héros pathétique, adulte et bedonnant en une figure héroïque et toute-puissante...