les nuits de la pleine lune - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > les nuits de la pleine lune

les nuits de la pleine lune

ciné répertoire
France - 1984 - 1h45
sorti en France le 29 août 1984
Festival du film francophone Angoulême 2016 : "bijoux de famille" consacré aux "films du Losange"
film - film francophone
de

Éric Rohmer

scénario : Éric Rohmer
direction de la photographie : Renato Berta
musique ou chansons : Elli & Jacno
avec : Pascale Ogier (Louise), Tchéky Karyo (Rémi), Fabrice Luchini (Octave), Virginie Thévenet (Camille), Christian Vadim (Bastien), László Szabó (le peintre du café), Lisa Garneri (Tina, la baby-sitter), Mathieu Schiffman (l'ami décorateur de Louise), Anne-Séverine Liotard (Marianne), Hervé Grandsart (Bertrand, l'ami de Rémi), Elli Medeiros (une danseuse), Noël Coffman (Stanislas)
séances : semaine du mercredi 24 août 2016
mercredi 24 jeudi 25 vendredi 26 samedi 27 dimanche 28 lundi 29 mardi 30
10:30*
séance spéciale :
* ven 26 à 10h30 - cinéma de la Cité

synopsis

Louise, qui vit avec Rémi, son compagnon, décide de reprendre son studio parisien afin de pouvoir profiter pleinement de ses sorties nocturnes et avoir un pied à terre au centre ville. Rémi voit ce choix d'un mauvais œil, persuadé que Louise tente par ce moyen de le fuir. Accompagnée d'Octave, son ami qui éprouve des sentiments ambivalent à son égard, elle fera l'expérience et éprouvera les conséquence de ce mode de vie...

notes de production

C’est le quatrième volet de la série Comédies et proverbes (1). Il illustre le proverbe prétendument champenois, inventé en réalité en allusion à Chrétien de Troyes (2) par Rohmer lui-même : qui a deux femmes perd son âme, qui a deux maisons perd sa raison.
(1) https://fr.wikipedia.org/wiki/Com%C3%A9dies_et_proverbes
(2) https://fr.wikipedia.org/wiki/Chr%C3%A9tien_de_Troyes

L’appartement où vit l’ami de Louise est un clin d’œil à Mondrian (3) ; en effet, l’appartement est une mise en forme de ses idées plastiques en architecture d’intérieur qui n’est pas sans rappeler la façon dont l’artiste avait lui-même organisé son appartement. On retrouve l’utilisation des couleurs primaire (jusqu’aux fleurs qui sont rouges et bleues), et la référence par l’accrochage de reproduction d’œuvres de Mondrian sur les murs, de plus Louise travaille dans les arts décoratifs et fabrique des lampes inspirées du néoplasticisme (4). Il s’agit d’un des principes majeurs du mouvement De Stijl : l’application des principes découverts en peinture à tous les domaines de la vie et de la création.
(3) https://fr.wikipedia.org/wiki/Piet_Mondrian
(4) https://fr.wikipedia.org/wiki/N%C3%A9oplasticisme

La scène cruciale du film se passe aux 120 Nuits (5), une discothèque parisienne éphémère qui avait été choisie par Pascale Ogier comme représentative de l’esprit de fête et d’insouciance de l’époque.
(5) https://fr.wikipedia.org/wiki/120_Nuits
Pascale Ogier, est décédée deux mois après la sortie du film d’une crise cardiaque. Elle a obtenu le prix de la meilleure actrice lors de la Mostra de Venise 1984.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Mostra_de_Venise_1984
Le film a été nominé aux César 1985 du meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur scénario, meilleure actrice (Pascale Ogier) et meilleur second rôle masculin (Fabrice Luchini).
https://fr.wikipedia.org/wiki/10e_c%C3%A9r%C3%A9monie_des_C%C3%A9sar

Éric Rohmer
Né Maurice Schérer à Tulle le 21 mars 1920 et décédé le 11 janvier 2010 à Paris.
Comme ses camarades de la Nouvelle vague, a commencé sa carrière dans le cinéma comme critique (Cahiers du cinéma)...
https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89ric_Rohmer

Renato Berta
voir fiche du film Un Enfant de toi
http://www.citebd.org/spip.php?film1000

Elli & Jacno
Duo de pop français actif au début des années 1980, composé d’Elli Medeiros et Denis Quilliard...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Elli_et_Jacno

Pascale Ogier
Née Pascale Nicolas le 26 octobre 1958 à Paris où elle est décédée le 25 octobre 1984.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Pascale_Ogier

Tchéky Karyo
voir fiche du film De guerre lasse
http://www.citebd.org/spip.php?film1277

Fabrice Luchini
voir fiche du film Dans la maison
http://www.citebd.org/spip.php?film965

Virginie Thévenet
Née le 12 janvier 1957 à Paris.
http://www.imdb.com/name/nm0862432/

Christian Vadim
voir fiche du film La Nuit d’en face
http://www.citebd.org/spip.php?film864

László Szabó
voir fiche du film Le Dernier métro
http://www.citebd.org/spip.php?film1412

Mathieu Schiffman
voir fiche du film Garde à vue
http://www.citebd.org/spip.php?film1224
https://fr.wikipedia.org/wiki/Mathieu_Schiffman

Hervé Grandsart
http://www.imdb.com/name/nm0334931/

extrait(s) de presse

Télérama - Rarement mise en abyme aura été si déchirante.
Les Inrocks - Pascale Ogier en princesse narcissique pour qui l’amour et la mort sont exactement la même chose. Le film le plus moral de Rohmer, mais aussi le plus nostalgique.
Dvd classik - (...) pourquoi ne pas voir dans l’ultime plan des "Nuits de la pleine lune" (montrant Louise prendre la route avec une manière de balluchon) comme un écho à celui fameux (et promesse d’espoir) clôturant "Les Temps modernes" ?
Stalker - Jamais la catégorie de «comédie dramatique» n’aura aussi bien justifié son sens. Le film s’approche d’ailleurs plus d’une fois du «drame psychologique» le plus noir.
Sens critique - J'avais oublié à quel point ces Nuits de la pleine lune était une remarquable étude du sentiment amoureux et de ce marivaudage féminin d'abord puis masculin, qui fait dire à un juvénile Fabrice Luchini : " on est vieux quand on n'a plus envie de séduire".
Critikat - (...) nulle part ailleurs dans le cinéma français on ne parle ainsi, on ne bouge ainsi, on n’avance aussi vite et aussi lestement.
L'Express - C’est ça Rohmer, c’est ça ce film, c’est souvent nous. Et le choix que rarement font ses héros, c’est lui qui est obligé de les faire pour nous, comme le pédagogue, comme la vie. Rohmer est donc la vie.
Ciné club de Caen - On y retrouve la naiveté de "Perceval", comme l'astrologie du "Signe du lion". De moins en moins pervers, les héros rohmériens se raprocchent du monde de l'enfance et du rêve.