tour de france - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > tour de france

tour de france

France - 2016 - 1h35
sorti en France le 16 novembre 2016
Quinzaine des réalisateurs Cannes 2016 - Festival du film francophone Angoulême 2016 : section "Les Flamboyants"
film - film francophone
de

Rachid Djaïdani

scénario : Rachid Djaïdani
direction de la photographie : Luc Pagès
musique ou chansons : Clément Dumoulin
avec : Gérard Depardieu (Serge), Sadek (Far'Hook), Louise Grinberg (Maude), Nicolas Marétheu (Bilal), Mabo Kouyaté (Sphynx), Alain Pronnier (Piotr), Raounaki Chaudron (Fatoumata), Yasiin Bey (Focé)
séances : semaine du mercredi 24 août 2016
mercredi 24 jeudi 25 vendredi 26 samedi 27 dimanche 28 lundi 29 mardi 30
22:30*
séance spéciale :
* sam 27 à 22h30 - cinéma de la Cité
séances : semaine du mercredi 16 novembre 2016
mercredi 16 jeudi 17 vendredi 18 samedi 19 dimanche 20 lundi 21 mardi 22
14:00
séances : semaine du mercredi 7 septembre 2016
mercredi 7 jeudi 8 vendredi 9 samedi 10 dimanche 11 lundi 12 mardi 13
20:45*
séance spéciale :
* le meilleur de la quinzaine Cannes 2016 - en partenariat avec le Groupement national des cinémas de recherche et Hidden circle - tarif préférentiel 3,50 €

synopsis

Far’Hook est un jeune rappeur de 20 ans. Suite à un règlement de compte, il est obligé de quitter Paris pour quelques temps. Son producteur, Bilal, lui propose alors de prendre sa place et d’accompagner son père Serge faire le tour des ports de France sur les traces du peintre Joseph Vernet. Malgré le choc des générations et des cultures, une amitié improbable va se nouer entre ce rappeur plein de promesses et ce maçon du Nord de la France au cours d’un périple qui les mènera à Marseille pour un concert final, celui de la réconciliation...

notes de production

Le meilleur de la Quinzaine 2016
Le Groupement national des cinémas de recherche et la Société des réalisateurs de films, en partenariat avec Les Inrockuptibles, présentent la septième édition Le Meilleur de la Quinzaine, du 7 au 20 septembre 2016.
Durant deux semaines, 40 salles de cinéma en France, adhérentes au Groupement national des cinémas de recherche (Gncr), proposent un choix de films que la Quinzaine des Réalisateurs a mis en avant lors du Festival de Cannes 2016.
Ces salles organisent également des rencontres et des débats autour de ces films. Elles vous invitent à venir découvrir des œuvres d’auteurs, singulières, inventives, parfois dérangeantes.
Les films des différentes éditions de la Quinzaine des Réalisateurs sont régulièrement présentés dans nos salles adhérentes et depuis de nombreuses années.
Par cette manifestation, nous désirons une nouvelle fois souligner nos affinités cinématographiques, l’intérêt commun porté à la découverte de nouveaux talents et le voisinage de nos lignes éditoriales.
La Quinzaine des Réalisateurs est une section parallèle et indépendante du Festival de Cannes. Créée à la suite des événements de mai 1968 pour réagir face à l’académisme de la sélection officielle, la Quinzaine est restée depuis sa première édition attentive à l’émergence des nouveaux cinéastes comme aux auteurs confirmés, au cinéma marginal comme aux films populaires, dés lors que ces œuvres témoignent de l’expression d’un talent singulier et d’une écriture cinématographique originale.
Depuis sa création, la Quinzaine des Réalisateurs a découvert et montré en France les premiers films de Werner Herzog, Rainer Werner Fassbinder, Nagisa Oshima, George Lucas, Martin Scorsese, Jim Jarmusch, Michael Haneke, Spike Lee, les frères Dardenne, Sofia Coppola… invité Robert Bresson, Manoel de Oliveira, Stephen Frears, Francis Ford Coppola...
Parmi les différentes sélections du Festival de Cannes, la Quinzaine des Réalisateurs se distingue par sa liberté d’esprit, son caractère non compétitif et son souci d’ouverture aux spectateurs non professionnels.
http://www.gncr.fr/temps-forts/le-meilleur-de-la-quinzaine-2016

Entretien avec Rachid Djaïdani
Dans le film on entend du rap, la Marseillaise (1), Serge Reggiani (2) ou encore Serge Lama (3)…
J’aime la musique, d’elle se dégage une émotion mystique… J’ai toujours envisagé Tour De France comme un film musical. Clément Dumoulin alias "Animalsons" (4) a produit et composé la musique. Pour moi, c’est un nom cultissime, ses collaborations artistiques pour qui apprécie le rap sont anthologiques. Donc quand "Animalsons" (4) a débarqué dans l’aventure, c’est comme si une bénédiction haut de gamme venait se greffer au projet, le certifier conforme à l’esprit de la "street"… C’était la première fois qu’il faisait de la musique de film. Il a réussi à transcender son art.
La musique est dans une fusion des genres, variété, rap, classique, basque, antillaise, arabe etc… elle swingue d’une séquence à l’autre. Il y a un vrai langage musical qui se crée, c’est l’écho d’un étendard. Pour les paroles de rap que Sadek a écrites, je ne voulais pas que ce soit en verlan, chaque mot résonne avec punch à nos oreilles, comme une tirade de Molière (4) chahutant un roi...

http://www.commeaucinema.com/notes-de-prod/tour-de-france,349461
(1) https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Marseillaise
(2) https://fr.wikipedia.org/wiki/Serge_Reggiani
(3) https://fr.wikipedia.org/wiki/Serge_Lama
(4) https://fr.wikipedia.org/wiki/Moli%C3%A8re

Rachid Djaïdani
voir fiche du film Rengaine
http://www.citebd.org/spip.php?film882

Luc Pagès
https://fr.wikipedia.org/wiki/Luc_Pag%C3%A8s

Clément Dumoulin
http://fr.warnerchappell.com/artist-details/280

Gérard Depardieu
voir fiche du film Le Grand soir
http://www.citebd.org/spip.php?film839

Sadek
http://www.sadek-lesite.com/

Louise Grinberg
voir fiche du film 17 filles
http://www.citebd.org/spip.php?film745
https://fr.wikipedia.org/wiki/Louise_Grinberg

Mabo Kouyaté
Né Mabô Bacoundâ Ismaël Kouyaté le 1er septembre 1989 à Neuilly-sur-Seine.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Mab%C3%B4_Kouyat%C3%A9

Alain Pronnier
http://www.imdb.com/name/nm7933132/

Yasiin Bey
Né Dante Terrell Smith le 11 décembre 1973 à New York.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Mos_Def

extrait(s) de presse

Télérama - La délicatesse du film franchit presque tous les obstacles des situations convenues. L'alchimie tient évidemment à la mise en scène mais aussi aux deux comédiens principaux...
Le Monde - "Tour de France" : Gérard Depardieu se met au hip-hop...