par amour - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > par amour

par amour

Per amor vostro
Italie, France - 2015 - 1h49
sorti en France le 13 avril 2016
Coupe Volpi de la meilleure interprétation féminine (Valeria Golino) Venise 2015
film - version originale sous-titrée en français
de

Giuseppe M. Gaudino

scénario : Giuseppe M. Gaudino, Isabella Sandri, Lina Sarti
direction de la photographie : Matteo Cocco
musique ou chansons : Epsilon indi
avec : Valeria Golino (Anna), Massimiliano Gallo (Gigi Scaglione), Adriano Giannini (Michele Migliacco), Salvatore Cantalupo (Ciro), Elisabetta Mirra (Santina Scaglione), Edoardo Crò (Arturo Scaglione), Rosaria De Cicco (dirigeant studio tv), Daria D'Isanto (Cinzia Scaglione), Virginia Da Brescia (mère d'Anna), Roberto Corcione (père d'Anna), Massimo De Matteo (Salvatore Ruotolo), Simona Capozzi (Assunta Amoroso), Alfonso Postiglione (Don Vincenzo), Antonella Stefanucci (mère d'Anna jeune), Lello Radice (père d'Anna jeune), Sara Tancredi (Anna enfant), Paola Casella (actrice studio tv), Luisa Esposito (maquilleuse studio tv)
séances : semaine du mercredi 8 juin 2016
mercredi 8 jeudi 9 vendredi 10 samedi 11 dimanche 12 lundi 13 mardi 14
21:00
18:30
21:00
18:30
21:00*
séance spéciale :
* mardi 21h00 dernière séance

synopsis

L'histoire d'Anna se déroule à Naples. Entre passé et présent, entre noir et blanc et couleurs. Anna est une femme fragile. Prisionnière des devoirs familiaux et du rapport fusionnel avec ses trois enfants, désormais grands, elle a laissé sa vitalité s'éteindre lentement. Mais dans son petit monde étriqué, elle rêve d'ailleurs, elle rêve d'amour... L'offre d'un travail stable en dehors de la maison et la possibilité de se sentir à nouveau aimée, lui donneront des ailes pour enfin voler d'elle même...

notes de production

Par amour a été présenté à la Mostra de Venise 2015 où il a fait sensation, notamment à travers Valeria Golino que la presse encensait pour sa performance intense dans le film. La comédienne a d’ailleurs remporté le prix d’interprétation féminine pour sa performance : je savais que cela serait rocambolesque car il n’y avait pas beaucoup d’argent au départ et que ce n’était pas un projet facile... Mais nous avions la conviction que, tous ensemble, nous allions faire quelque chose de différent, de beau, de libre... et le prix à Venise nous a tous récompensés. On ne peut pas définir Anna... En ce sens, ce rôle a été un pari très risqué pour moi, comme cela l’aurait été pour toute autre actrice d’ailleurs. Car Anna est plein de choses en même temps : ce n’est pas tout à fait une victime, ce n’est pas une gentille ou une méchante, une fille triste ou gaie. Il y a des personnages qui ont un profil très net. Elle non. Il y a mille femmes différentes en elle, confie l’actrice.

Le réalisateur du film, Giuseppe M. Gaudino, est un cinéaste napolitain spécialisé dans le documentaire. Par amour est son second long-métrage de fiction après Giro di lune tra terra e mare (1) réalisé en 1997.
(1) http://www.imdb.com/title/tt0123868/

La musique de Par amour a été composée par Epsilon indi, un groupe de rock néo-progressif fondé à Rome en 1987. Leur nom est tiré de celui d’une étoile située dans la constellation de l’Indien. Pour le film, les musiciens ont voulu associer musique populaire napolitaine et musique électronique.

Pour la réalisation de Par amour, Giuseppe M. Gaudino revendique avoir été influencé par le mélange des styles de Juliette des esprits (2), un film de Federico Fellini réalisé en 1965.
(2) https://fr.wikipedia.org/wiki/Juliette_des_esprits

Le réalisateur Giuseppe M. Gaudino raconte la particularité de la ville de Naples, où se déroule Par amour : Naples, la ville qui accueille notre histoire, s’étend en effet sur deux niveaux : le niveau souterrain plein de catacombes, de cimetières et d’hypogées, et la métropole en surface où règne une vitalité rare. Une partie de sa force vient de ces mystérieuses entrailles qui s’étendent du cimetière des Fontanelle (3), sous la colline de Capodimonte (4), jusqu’au quartier Sanità (5), de l’église del Purgatorio ad Arco (6) jusqu’aux catacombes de San Gaudioso (7). Une grande ville souterraine, image spéculaire de la ville habitée par les vivants, et qui n’est pas moins peuplée car c’est là, en effet, que se trouvent des milliers et des milliers de squelettes d’anonymes, morts à cause d’épidémies ou parce qu’ils étaient en prison ou encore parce qu’ils étaient trop pauvres pour avoir une sépulture.
(3) http://www.bellanapoli.fr/decouvrir/sites-monuments/sous-sols/cimetiere-fontanelle/
(4) http://www.bellanapoli.fr/decouvrir/sites-monuments/musees/musee-capodimonte/
(5) http://www.bellanapoli.fr/visiter/visites-guidees/visites-par-quartier/sanita/
(6) http://www.bellanapoli.fr/decouvrir/sites-monuments/eglises/santa-maria-delle-anime/
(7) http://www.bellanapoli.fr/decouvrir/sites-monuments/sous-sols/catacombes-san-gaudioso/
À noter que Valeria Golino a tourné pour la 4ème fois à Naples, sa ville natale.

Entretien avec Giuseppe M. Gaudino
Anna est une femme qui se sacrifie totalement par amour pour sa famille. Son seul soutien moral sont ses souvenirs.
Pendant des années, on nous a fait chanter ce refrain ("Let it be"), mais laisser les choses arriver seules est un mal. Je voulais raconter le sentiment d’une femme qui vit dans un entre-deux, comme des milliers de gens de tous les milieux, et j’espère que le public sera touché par l’expérience de cette femme qui a vécu trop longtemps sans se faire entendre et ne sait pas comment ou quand le faire. Elle s’en rend compte, enfin, quand elle voit que même ses enfants l’ont abandonnée et alors et trouve le courage de briser l’étau...
http://cineuropa.org/ff.aspx?t=ffocusinterview&l=fr&tid=2892&did=298450

Giuseppe M. Gaudino
http://www.imdb.com/name/nm0309959/

Isabella Sandri
http://www.imdb.com/name/nm0762256/

Matteo Cocco
http://www.imdb.com/name/nm2724035/

Epsilon indi
https://fr.wikipedia.org/wiki/Epsilon_Indi_(groupe_musical)

Valeria Golino
voir fiche du film Le Garçon invisible
http://www.citebd.org/spip.php?film1593

Massimiliano Gallo
https://fr.wikipedia.org/wiki/Massimiliano_Gallo

Adriano Giannini
https://fr.wikipedia.org/wiki/Adriano_Giannini

Salvatore Cantalupo
http://www.imdb.com/name/nm0134480/

Elisabetta Mirra
http://www.imdb.com/name/nm5993025/

Rosaria De Cicco
http://www.imdb.com/name/nm0208027/

Virginia Da Brescia
http://www.imdb.com/name/nm6541928/

Roberto Corcione
http://www.imdb.com/name/nm0179308/

Massimo De Matteo
http://www.imdb.com/name/nm3063402/

Simona Capozzi
http://www.imdb.com/name/nm7340845/

Alfonso Postiglione
http://www.imdb.com/name/nm1644508/

Antonella Stefanucci
http://www.imdb.com/name/nm0825081/

Lello Radice
http://www.imdb.com/name/nm5195277/

Paola Casella
http://www.imdb.com/name/nm2722497/

Luisa Esposito
http://www.imdb.com/name/nm5275005/

extrait(s) de presse

Mondociné - Valeria Golino fait partie de ces comédiennes capables de déplacer plus d’un spectateur rien que sur la foi de leur présence dans un film...
Cineuropa - Le second long-métrage de fiction de Giuseppe Gaudino offre à Valeria Golino l’opportunité d’interpréter l’un de ses rôles les plus intenses...
L'Express - "Par amour" est à la fois ambitieux et modeste, romanesque et quotidien...
Le billet - Le syle de Gaudino dans "Per amor vostro" nous rappel celui de Michel Gondry dans la "Science des rêves"...
La revue Bancal - (...) la mise en scène met en valeur l’approche corporelle du jeu de son interprète principale et c’est grâce à cela que le film reste intéressant jusqu’au bout...
Critique film - Que peut-on faire par amour et jusqu’où sommes-nous prêts à aller ? Voilà la question que tout un chacun se pose un jour ou l’autre dans sa vie, et que Giuseppe M. Gaudino met à l’honneur dans son film...