rosalie blum - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > rosalie blum

rosalie blum

France - 2016 - 1h35
sorti en France le 23 mars 2016
film - film francophone
de

Julien Rappeneau

scénario : Julien Rappeneau
d'après l'oeuvre de : Camille Jourdy
direction de la photographie : Pierre Cottereau
musique ou chansons : Martin Rappeneau
avec : Noémie Lvovsky (Rosalie Blum), Kyan Khojandi (Vincent), Alice Isaaz (Aude), Anémone (Simone), Sara Giraudeau (Cécile), Camille Rutherford (Laura), Philippe Rebbot (Kolocataire), Nicolas Bridet (Laurent), Pierre Diot (client bar ivre), Matthias Van Khache (copain client ivre), Jean-Michel Lahmi (conseiller pôle emploi), Aude Pepin (soeur de Aude), Jaouen Gouevic (Vincent enfant), Grégoire Oestermann (père de Aude), Vincent Colombe (journaliste), Luna Picoli-Truffaut (la chanteuse)
séances : semaine du mercredi 23 mars 2016
mercredi 23 jeudi 24 vendredi 25 samedi 26 dimanche 27 lundi 28 mardi 29
14:00
16:15
18:30
20:40
18:30
20:40
18:30
21:00
11:00*
14:00
16:15
18:30
21:00
11:00*
14:00
16:15
18:30
20:40
18:30
20:40
18:30
séance spéciale :
* matinale 3,50 €
séances : semaine du mercredi 30 mars 2016
mercredi 30 jeudi 31 vendredi 1er samedi 2 dimanche 3 lundi 4 mardi 5
16:15
18:30
20:45
18:30
20:45
18:30
21:00
18:30
11:00*
18:30
20:45
18:30
20:45
18:30
séance spéciale :
* dimanche 11h00 matinale 3,50 €
séances : semaine du mercredi 6 avril 2016
mercredi 6 jeudi 7 vendredi 8 samedi 9 dimanche 10 lundi 11 mardi 12
18:30
20:45
18:30
20:45
18:30
21:00
18:30
21:00
18:30
20:45
18:30
20:45
20:45*
séance spéciale :
* mardi 20h45 dernière séance

synopsis

Vincent Machot connaît sa vie par cœur. Il la partage entre son salon de coiffure, son cousin, son chat, et sa mère bien trop envahissante. Mais la vie réserve parfois des surprises, même aux plus prudents... Il croise par hasard Rosalie Blum, une femme mystérieuse et solitaire, qu'il est convaincu d'avoir déjà rencontrée. Mais où ? Intrigué, il se décide à la suivre partout, dans l'espoir d'en savoir plus. Il ne se doute pas que cette filature va l’entraîner dans une aventure pleine d’imprévus où il découvrira des personnages aussi fantasques qu’attachants. Une chose est sûre : la vie de Vincent Machot va changer…

notes de production

Rosalie Blum est le premier long-métrage de Julien Rappeneau, fils du réalisateur Jean-Paul Rappeneau : je n’avais jamais tourné de ma vie, ni même réalisé de court métrage. J’ai donc appris en faisant. Mais je savais exactement ce que j’attendais de chaque personnage et où je voulais aller. Nous avons fait des lectures pour qu’ils apprennent à se connaître et pour que je me familiarise avec leur travail. Cette phase a permis aux acteurs d’entrer dans leurs rôles, explique le metteur en scène à qui l’on doit les scénarios de Cloclo (1), Faubourg 36 (2) ou Pars vite et reviens tard (3).
(1) https://fr.wikipedia.org/wiki/Cloclo_(film)
(2) https://fr.wikipedia.org/wiki/Faubourg_36
(3) https://fr.wikipedia.org/wiki/Pars_vite_et_reviens_tard_(film)

Rosalie Blum est l’adaptation de la bande-dessinée (4) du même nom créée par Camille Jourdy et parue pour la première fois en 2007. Le réalisateur Julien Rappeneau a découvert la bédé à la parution de son 3ème tome en 2009 et a tout de suite été touché par les personnages : la transposition de cette histoire m’est alors apparue comme une évidence. Comme si cette Rosalie, qui correspondait si bien à ma sensibilité, avait infusé en moi. Je me suis d’autant plus enthousiasmé pour ce projet qu’il y avait là une vraie singularité et que je pouvais y injecter des choses personnelles, explique le cinéaste.
(4) https://fr.wikipedia.org/wiki/Rosalie_Blum

Julien Rappeneau a choisi de découper le film en 3 parties, à la manière des 3 tomes déjà parus (5). Pour ce faire, il est parti s’isoler en Bretagne afin de travailler sereinement : dès le départ, j’ai pensé le film comme un triptyque en utilisant des cartons avec le nom des personnages. Le roman graphique est lui-même en trois volumes, mais ils ne sont pas intitulés de la même façon. J’ai lu et relu la BD pour bien m’imprégner de son esprit, puis je l’ai refermée pour l’adapter, raconte le metteur en scène.
(5) http://www.bedetheque.com/serie-17135-BD-Rosalie-Blum.html
Julien Rappeneau a tenu à prendre quelques libertés dans sa façon de l’adapter : j’ai dû enlever des choses, en inventer d’autres, trouver ma propre musique notamment dans les dialogues. Pour mieux connaître les personnages, je leur ai ajouté certaines caractéristiques comme par exemple les saignements de nez de Vincent ou encore le fait que Aude fasse de la photo, éclaire le cinéaste.

Camille Jourdy, la créatrice de la bédé d’origine a, selon le réalisateur Julien Rappeneau, beaucoup apprécié le film Rosalie Blum ainsi que les nouveautés apportées par le metteur en scène.

Pour le rôle de Vincent, Julien Rappeneau a très vite pensé à Kyan Khojandi qu’il avait découvert dans Bref (6) sur Canal+ : je trouve qu’il dégage beaucoup d’empathie. Il a un côté maladroit et beaucoup de charme, affirme le cinéaste. Concernant Noémie Lvovsky, le metteur en scène trouvait qu’elle pourrait dégager le désarroi dans lequel vit Rosalie Blum. Il a donc apporté personnellement le scénario à l’actrice chez elle. Cette dernière a rappelé le lendemain en acceptant le rôle. Pour incarner Aude, Rappeneau a pensé à Alice Isaaz en visionnant La Crème de la crème (7) : j’ai trouvé qu’elle était très jolie, excellente actrice. J’aimais notamment beaucoup sa voix grave qui tranche avec son physique. On s’est rencontrés et je l’ai choisie rapidement. J’ai découvert sur le tournage à quel point elle a une vraie capacité émotionnelle.
(6) https://fr.wikipedia.org/wiki/Bref._(s%C3%A9rie_t%C3%A9l%C3%A9vis%C3%A9e)
(7) https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Cr%C3%A8me_de_la_cr%C3%A8me

Le tournage de Rosalie Blum s’est déroulé à Nevers (8) dans le département de la Nièvre, au centre de la France. Julien Rappeneau souhaitait retrouver le charme et la dimension modeste des rues de la bédé (9), s’inspirant également du travail de Raymond Depardon (10) dans ses documentaires sur les villages et communes de France.
(8) https://fr.wikipedia.org/wiki/Nevers
(9) http://www.lejdc.fr/nievre/actualite/pays/grand-nevers/2014/11/12/le-realisateur-julien-rappeneau-a-choisi-nevers-pour-adapter-la-bande-dessinee-rosalie-blum_11215733.html
(10) http://www.citebd.org/spip.php?film849

C’est le frère de Julien Rappeneau, Martin Rappeneau, qui a composé la musique de Rosalie Blum : depuis notre adolescence, j’ai toujours été sensible à son grand talent mélodique. Je sentais qu’il saurait être en osmose avec l’humeur du film, relate le réalisateur.

Entretien avec Julien Rappeneau
Comment avez-vous eu l’idée de transposer le roman graphique de Camille Jourdy ?
D’abord parce que c’est une formidable histoire et que les histoires formidables sont rares ! J’ai découvert la bande-dessinée de Camille Jourdy au moment de la parution du troisième volume en 2009. J’ai été immédiatement touché par ces personnages, complexes et attachants, séduit aussi par l’univers délicat comme par le principe narratif. Il y a trois ans, quand j’ai eu envie de passer de l’écriture de scénarios à la mise en scène, j’ai relu la trilogie d’une traite en retrouvant de manière plus forte encore les sensations que j’avais éprouvées lors de la première lecture. La transposition de cette histoire m’est alors apparue comme une évidence. Comme si cette Rosalie, qui correspondait si bien à ma sensibilité, avait infusé en moi. Je me suis d’autant plus enthousiasmé pour ce projet qu’il y avait là une vraie singularité et que je pouvais y injecter des choses personnelles. Le tout en racontant une histoire intrigante, en mouvement, et en adoptant un ton à mi-chemin entre humanité, émotion et humour...
http://www.actes-sud.fr/actualites/juliette

Julien Rappeneau
https://fr.wikipedia.org/wiki/Julien_Rappeneau

Camille Jourdy
https://fr.wikipedia.org/wiki/Camille_Jourdy

Pierre Cottereau
voir fiche du film Bébé Tigre
http://www.citebd.org/spip.php?film1424

Martin Rappeneau
Né le 5 avril 1976 à Neuilly-sur-Seine.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Martin_Rappeneau

Noémie Lvovsky
voir fiche du film Tiens-toi droite
http://www.citebd.org/spip.php?film1343

Kyan Khojandi
Né le 29 août 1982 à Reims.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Kyan_Khojandi

Alice Isaaz
Née le 26 juillet 1991 à Bordeaux.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Alice_Isaaz

Anémone
Née Anne Bourguignon le 9 août 1950 à Paris.
Son premier grand rôle au cinéma dans Vous n’aurez pas l’Alsace et la Lorraine de Coluche...
https://fr.wikipedia.org/wiki/An%C3%A9mone_(actrice)

Sara Giraudeau
Née le 1er août 1985 à Boulogne-Billancourt.
Première apparition dans Les Caprices d’un fleuve de son père Bernard Giraudeau...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Sara_Giraudeau

Camille Rutherford
http://www.agencesimpson.fr/spip.php?article226

Philippe Rebbot
voir fiche du film Les Premiers, les derniers
http://www.citebd.org/spip.php?film1648

Nicolas Bridet
voir fiche du film Je ne suis pas un salaud
http://www.citebd.org/spip.php?film1520

Pierre Diot
voir fiche du film Adieu Berthe ou l’enterrement de mémé
http://www.citebd.org/spip.php?film962
http://www.imdb.com/name/nm0228075/

Matthias Van Khache
http://www.imdb.com/name/nm0887295/

Jean-Michel Lahmi
https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Michel_Lahmi

Aude Pepin
http://www.imdb.com/name/nm2621400/

Jaouen Gouevic
http://www.agencesartistiques.com/Fiche-Artiste/566627-jaouen-gouevic.html

Grégoire Oestermann
https://fr.wikipedia.org/wiki/Gr%C3%A9goire_Oestermann

Vincent Colombe
http://www.imdb.com/name/nm0173003/

Luna Picoli-Truffaut
http://www.imdb.com/name/nm5394573/

extrait(s) de presse

Première - On pense à Resnais (l’aspect ludique et sentimental). Mais Rosalie Blum a surtout le parfum entêtant d’une mélodie. C’est la sonate de Vinteuil : un thème exprimant la soif d’un charme que rien ne sait assouvir.