knight of cups - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > knight of cups

knight of cups

Usa - 2015 - 1h58
sorti en France le 25 novembre 2015
film - version originale sous-titrée en français
de

Terrence Malick

scénario : Terrence Malick
direction de la photographie : Emmanuel Lubezki
musique ou chansons : Hanan Townshend
avec : Christian Bale (Rick), Natalie Portman (Elizabeth), Cate Blanchett (Nancy), Antonio Banderas (Tonio), Brian Dennehy (Joseph), Isabel Lucas (Isabel), Teresa Palmer (Karen), Imogen Poots (Della), Wes Bentley (Barry), Nick Offerman (Scott), Jason Clarke (Johnny), Peter Matthiessen (Christopher), Joe Manganiello (Joe), Joel Kinnaman (Errol), Freida Pinto (Helen), Shea Whigham (Jim), Nicky Whelan (Nicky), Thomas Lennon (ami de Rick), Ryan O'Neal (Ryan), Kevin Corrigan (Gus), Katia Winter (Kate), Michael Wincott (Herb), Jocelin Donahue (Darby)
séances : semaine du mercredi 6 janvier 2016
mercredi 6 jeudi 7 vendredi 8 samedi 9 dimanche 10 lundi 11 mardi 12
14:00
20:45
16:15
séances : semaine du mercredi 13 janvier 2016
mercredi 13 jeudi 14 vendredi 15 samedi 16 dimanche 17 lundi 18 mardi 19
16:15*
séance spéciale :
* dernière séance

synopsis

« Il était une fois un jeune prince que son père, le souverain du royaume d’Orient, avait envoyé en Égypte afin qu’il y trouve une perle. Lorsque le prince arriva, le peuple lui offrit une coupe pour étancher sa soif. En buvant, le prince oublia qu’il était fils de roi, il oublia sa quête et il sombra dans un profond sommeil… » Le père de Rick lui lisait cette histoire lorsqu’il était enfant. Aujourd’hui, Rick vit à Santa Monica et il est devenu auteur de comédies. Il aspire à autre chose, sans savoir réellement quoi. Il se demande quel chemin prendre...

notes de production

Avec Knight of cups, Terrence Malick termine une trilogie centrée sur une sorte de quête de sens de la vie entamée en 2011 avec The Tree of life (1) puis poursuivie avec A la merveille (2) sorti en 2013.
(1) https://fr.wikipedia.org/wiki/The_Tree_of_Life
(2) http://www.citebd.org/spip.php?film997

Le titre du film fait référence à la carte de tarot (3) knight of cups, soit le chevalier de coupe (4). Dans le célèbre jeu de cartes, la première phase de la carte knight of cups représente le changement amoureux : des invitations, des propositions et des opportunités. Il s’agit d’une personne qui s’ennuie constamment mais qui apporte des idées, des opportunités et des propositions. C’est aussi quelqu’un de raffiné, aimable, intelligent, rêveur, qui a tout le temps besoin d’être stimulé.
(3) https://fr.wikipedia.org/wiki/Tarot
(4) http://eloviawp-live.nth.ch/signification-de-carte-de-tarot-le-chevalier-de-coupes-lamant/
Mais en revanche, si la carte est prise dans l’autre sens, le knight of cups est synonyme d’une personne qui triche et qui est incapable de discerner mensonge et vérité.
Le personnage de Christian Bale est représentatif de cette ambivalence, surtout en ce qui concerne la première version de la carte, puisque le film tourne autour de ses histoires d’amour passées.

Il n’y avait pas de script. Toutes les scènes ont été improvisées. Christian Bale avait même confié qu’il n’avait aucune ligne de dialogue à apprendre et pour se préparer, Terrence Malick lui avait simplement décrit brièvement son personnage...
Comme il n’y avait pas de script, Terrence Malick avait l’habitude pendant le tournage d’écrire plusieurs pages de dialogues pour certains acteurs et d’encourager ces derniers à s’en servir librement. Mais Christian Bale ne recevait aucun dialogue de la part du metteur en scène, l’obligeant ainsi de temps en temps à lire les dialogues de certains de ses partenaires pour mieux se préparer pour ses scènes.

Le très à la mode et très actif comédien Jason Clarke joue dans le film. A noter qu’il possède un point commun avec Christian Bale puisque tous les deux se sont glissés dans la peau du personnage culte John Connor dans un Terminator (5). Bale dans Terminator salvation (6) et Clarke dans Terminator genisys (7).
(5) http://www.citebd.org/spip.php?film1477
(6) https://fr.wikipedia.org/wiki/Terminator_Renaissance
(7) https://fr.wikipedia.org/wiki/Terminator_Genisys

Christian Bale avait déjà tourné pour Terrence Malick à l’occasion du Nouveau monde (8). Ce ne sont pas les seules retrouvailles de Knight of cups puisque les comédiennes Natalie Portman et Imogen Poots s’étaient donné la réplique dans V for Vendetta (9).
(8) https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Nouveau_Monde_(film,_2005)
(9) http://www.citebd.org/spip.php?film34

Cadre spatial de Knight of cups, Los Angeles et son industrie cinématographique de tous les excès est le sujet de bien des films. Parmi eux, nous pouvons citer Hollywood sunrise (10), Kiss kiss bang bang (11), Maps to the stars (12) ou encore Mulholland drive (13).
(10) https://fr.wikipedia.org/wiki/Hollywood_Sunrise
(11) https://fr.wikipedia.org/wiki/Kiss_Kiss_Bang_Bang_(film)
(12) https://fr.wikipedia.org/wiki/Maps_to_the_Stars
(13) https://fr.wikipedia.org/wiki/Mulholland_Drive_(film)

La comédienne Rooney Mara (14) était pressentie pour jouer dans Knight of cups mais abandonna le projet.
(14) https://fr.wikipedia.org/wiki/Rooney_Mara

Il s’agit du troisième film porté par la comédien Christian Bale qui a un titre dans lequel figure le mot knight. Le premier était The Dark knight, le chevalier noir (15) et le second The Dark knight rises (16).
(15) https://fr.wikipedia.org/wiki/The_Dark_Knight_:_Le_Chevalier_noir
(16) https://fr.wikipedia.org/wiki/The_Dark_Knight_Rises

Terrence Malick
voir fiche du film Les Moissons du ciel
http://www.citebd.org/spip.php?film518

Emmanuel Lubezki
voir fiche du film Birdman ou (la surprenante vertu de l’ignorance)
http://www.citebd.org/spip.php?film1427

Hanan Townshend
voir fiche du film A la merveille
http://www.citebd.org/spip.php?film997

Christian Bale
Né le 30 janvier 1974 à Haverfordwest (Royaume-Uni).
C’était lui le jeune garçon anglais, séparé de ses parents dans un camp d’internement japonais du film Empire du soleil de Spielberg...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Christian_Bale

Natalie Portman
voir fiche du film Black swan
http://www.citebd.org/spip.php?film751

Cate Blanchett
voir fiche du film Blue Jasmine
http://www.citebd.org/spip.php?film1142

Antonio Banderas
voir fiche du film La Piel que habito
http://www.citebd.org/spip.php?film754

Brian Dennehy
voir fiche du film Le Ventre de l’architecte
http://www.citebd.org/spip.php?film604

Isabel Lucas
Née le 29 janvier 1985 à Melbourne.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Isabel_Lucas

Teresa Palmer
Née le 26 février 1986 à Adélaïde.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Teresa_Palmer

Imogen Poots
voir fiche du film A Very englishman
http://www.citebd.org/spip.php?film1065

Wes Bentley
voir fiche du film Pioneer
http://www.citebd.org/spip.php?film1426

Nick Offerman
Né le 26 juin 1970 à Joliet (Illinois).
https://fr.wikipedia.org/wiki/Nick_Offerman

Jason Clarke
Né le 17 juillet 1969 à Winton (Australie).
https://fr.wikipedia.org/wiki/Jason_Clarke

Peter Matthiessen
http://www.imdb.com/name/nm0560249/

Joe Manganiello
Né Joseph Michael Manganiello le 28 décembre 1976 à Pittsburgh.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Joe_Manganiello

Joel Kinnaman
Né le 25 novembre 1979, à Stockholm.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Joel_Kinnaman

Freida Pinto
voir fiche du film Trishna
http://www.citebd.org/spip.php?film872

Shea Whigham
voir fiche du film Take shelter
http://www.citebd.org/spip.php?film763

Nicky Whelan
Née le 10 mai 1981 à Victoria (Australie).
https://fr.wikipedia.org/wiki/Nicky_Whelan

Thomas Lennon
Né le 9 août 1970 à Oak Park (Illinois).
https://fr.wikipedia.org/wiki/Thomas_Lennon

Ryan O’Neal
Né le 20 avril 1941 à Los Angeles.
Surtout connu pour Love story et Barry Lyndon, deux registres différents...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ryan_O%27Neal

Kevin Corrigan
Né le 27 mars 1969 à New York.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Kevin_Corrigan

Katia Winter
http://www.imdb.com/name/nm2316016/

Michael Wincott
Né le 21 janvier 1958 à Toronto.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Michael_Wincott

Jocelin Donahue
Née le 8 novembre 1981 à Bristol (Connecticut).
https://fr.wikipedia.org/wiki/Jocelin_Donahue

extrait(s) de presse

Culturopoing - Si "Knight of cups" laisse son héros face aux vides, il ouvre en revanche au vertige de l’interprétation d’un fascinant jeu de pistes. Avec ses multiples grilles de lectures, entre le gnosticisme, le tarot, sa douleur intime et les sources d’inspiration spirituelles auxquelles il se rattache, on n’a pas fini d’y replonger pour tenter d’en comprendre les énigmes.
Première - Si on associe le cinéma d’auteur ou expérimental à une forme de pose, de lenteur, d’affectation, de minimalisme, "Knight of Cups" constitue l’extrême inverse de cette vision des choses. C’est au contraire un torrent de plans terrassants, un défilé de femmes sublimes, une plongée vertigineuse dans un Los Angeles dévoré par un urbanisme délirant.
Tf1 news - Après "Tree of Life" et "A la merveille", "Knight of Cups" nous paraît la plus cohérente pièce de cette trilogie expérimentale. La plus puissante. La plus évidente. Ses images nous consolent, nous réparent, nous transportent, de manière immédiate puis fulgurante, vers une stratosphère inatteignable pour quasiment tous nos cinéastes actuels.
Gq magazine - Knight of Cups ("valet de cœur") est un film métaphysique et stylé, quelque part entre "Blow-Up" d’Antonioni et "Crash" de Cronenberg, les toiles de David Hockney et les photos de Guy Bourdin. Hypnotique !
Paris match - Le rendu est parfois extraordinaire et si la voix-off est parfois absconse – le propos général reste néanmoins limpide -, la beauté conceptuelle de l’«objet» rend "Knight of Cups" à la fois unique et précieux.
Télérama - Sans se ­reposer, qui plus est, sur les béquilles commodes, éternelles, que sont la narration, la psychologie, l'identification. Aucun guide, soudain, pour nous aider, nous influencer, nous convaincre : rien que les images de Terrence Malick, sa foi en elles et en son spectateur.
France tv info - Mallick s'affranchit une nouvelle fois de toutes les règles communément admises au cinéma, tant en termes de montage que de direction d'acteurs…
Télé loisirs - Terrence Malick ne s'embête plus avec la narration, qu'il déstructure en refusant toute linéarité. Résultat, des films toujours audacieux et déstabilisants.