der samurai - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > der samurai

der samurai

Allemagne - 2014 - 1h20
sorti en France le 15 juillet 2015
interdit aux moins de 12 ans
film - version originale sous-titrée en français
de

Till Kleinert

scénario : Till Kleinert
direction de la photographie : Martin Hanslmayr
musique ou chansons : Conrad Oleak
avec : Michel Diercks (Jakob Wolski), Pit Bukowski (le Samouraï), Uwe Preuss (Horvath), Kaja Blachnik (Karo), Christopher Guy Kane (Schölli), Gernot Alwin Kunert (Wachtmeister Giersch), Ulrike Hanke-Haensch (Mme Wolski), Janin Halisch (Yvonne), Ulrike Bliefert (la vieille dame), Michael Schumacher (le policier), Manfred Möck (le postier)
séances : semaine du mercredi 25 novembre 2015
mercredi 25 jeudi 26 vendredi 27 samedi 28 dimanche 29 lundi 30 mardi 1er
02:00*
séance spéciale :
* dim 29 à 2h00 - Nuit Fantastique dans le cadre du festival "Le Rayon Fantastique" organisé en partenariat avec Hidden circle, La Nef, le Pôle Image Magelis et le Lisa. Présentation par Rurik Sallé (Distorsion) et Hidden circle - tarif préférentiel 5 films = 15,00 €

synopsis

Jakob, jeune policier collet-monté, mène une vie terne dans l’Allemagne rurale. Un soir, il croise la route d’un travesti charismatique qui, armé d’un katana japonais, cultive un goût prononcé pour la décapitation. Jakob part alors à la recherche de ce samouraï fou, dans une course poursuite où s’installe une attirance réciproque...

notes de production

Der Samurai a été tourné dans l’ex-Allemagne de l’Est (1), près de la frontière polonaise.
(1) https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9publique_d%C3%A9mocratique_allemande

Aucune référence au film culte de Jean-Pierre Melville (2), d’autant plus qu’en Allemagne le film ne s’intitule pas Le Samouraï mais L’Ange de glace ou Der Einskalte angel. Il s’appelle ainsi à cause de Cowboy, un des courts métrages du réalisateur dont le personnage principal était également une créature hybride et étrange, irréelle et métaphorique. Ne pas nommer son héros est un choix délibéré qui se justifie par la volonté de ne rien ôter au mystère qui l’entoure.
(2) https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Samoura%C3%AF

Le film est construit comme une métaphore sur le fait que le personnage central est incapable d’assumer sciemment ce qu’il est, l’intrigue devenant une version cauchemardesque, distordue, vivante et monstrueuse de sa lutte intérieure qui le ronge. Till Kleinert a révélé s’être senti très proche des problématiques qui touchent à ce personnage.

Afin de créer un résultat hybride, Der Samurai propose divers éléments provenant d’autres œuvres de fiction : les contes de fées, les romans horrifiques, les comics, les jeux vidéos japonais. Un vrai patchwork !

Parmi ses sources d’inspiration, Till Kleinert cite les films de Takashi Miike, réalisateur de films très violents tels que Dead or alive (3) ou Audition (4), mais également Hitcher (5) de Robert Harmon ainsi que La Compagnie des loups (6) de Neil Jordan.
(3) https://fr.wikipedia.org/wiki/Dead_or_Alive_%28film,_1999%29
(4) https://fr.wikipedia.org/wiki/Audition_%28film%29
(5) https://fr.wikipedia.org/wiki/Hitcher_%28film,_1986%29
(6) https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Compagnie_des_loups

Der Samurai représente l’aboutissement d’un travail de plusieurs années puisqu’il s’agit du film de fin d’études de Till Kleinert. Pendant 8 ans, il a été étudiant à la Dffb (7) à Berlin, l’équivalent de la Femis (8). C’est dès la troisième année qu’il a commencé à chercher les financements pour réaliser son long-métrage. Ce projet a rencontré quelques déboires et a connu de nombreux rejets. En effet, les décideurs trouvaient de mauvais goût sa violence et la tension sexuelle qui y régnait.
(7) https://fr.wikipedia.org/wiki/Acad%C3%A9mie_allemande_du_film_et_de_la_t%C3%A9l%C3%A9vision_de_Berlin
(8) https://fr.wikipedia.org/wiki/La_F%C3%A9mis

Le film a été présenté au festival de Berlin, de Copenhague, de Tribeca, de Montréal, de Tel Aviv et de Miami en 2014. Il a reçu un prix au festival du film de cinéma allemand de Paris.

Entretiens avec Till Kleinert
D’où vous est venue l’idée du film ?
Lors d’un voyage en train près de la mer Baltique, on a traversé au crépuscule une forêt très dense dans laquelle plusieurs petits villages étaient disséminés. Une image met alors tout de suite venue en tête, celle d’une créature traversant des rues vides où tout le monde a peur. Puis je me suis demandé quel type de personnage pourrait causer une telle terreur. Et j’ai eu l’idée de ce type sauvage, avec des cheveux hirsutes, habillé en robe et maniant un sabre. Ensuite je me suis demandé pourquoi ce personnage était l’image clé du film et qui pouvait s’opposer à lui...
http://www.commeaucinema.com/notes-de-prod/der-samurai,327773
Le sous-texte gay du film est à la fois parfaitement métaphorique et tout à fait explicite. Comment avez-vous travaillé sur cet équilibre ?
En son cœur, le film parle d’un jeune homme seul et dans le placard qui est contraint à affronter ses désirs et goûts réprimés. C’est un sujet qui m’est assez familier, en tout cas à une version plus jeune et peu assurée de moi-même. Comme Jakob est incapable de s’occuper consciemment de ces problèmes, le film devient une version cauchemardesque, distordue, vivante et monstrueuse de cette lutte - et en même temps j’avais envie que le public soit un peu plus conscient de l’état de Jakob que Jakob lui-même, qu’il comprenne avant lui ce que signifient ses actes de déni et de sublimation. J’avais cela à l’esprit lors du montage du film. Bizarrement, en travaillant avec les acteurs lors du tournage, on s’est surtout concentré sur les tentatives de Jakob de stopper le "bad guy" et on ne s’est pas tant que ça concentré sur le sous-texte homo-érotique, en sachant qu’il serait ensuite suffisamment visible à l’écran...
http://www.filmdeculte.com/people/entretien/Entretien-avec-Till-Kleinert-20448.html

Till Kleinert
http://www.imdb.com/name/nm2957756/

Martin Hanslmayr
http://www.imdb.com/name/nm2228446/

Conrad Oleak
http://www.imdb.com/name/nm3048445/

Michel Diercks
http://www.imdb.com/name/nm5109749/

Pit Bukowski
http://www.imdb.com/name/nm1460749/

Uwe Preuss
http://www.imdb.com/name/nm0696614/

Kaja Blachnik
http://www.imdb.com/name/nm3848871/

Gernot Alwin Kunert
http://www.imdb.com/name/nm0475103/

Ulrike Hanke-Haensch
http://www.imdb.com/name/nm0359952/

Janin Halisch
http://www.imdb.com/name/nm4937182/

Ulrike Bliefert
http://www.imdb.com/name/nm0088393/

Manfred Möck
http://www.imdb.com/name/nm0617835/

extrait(s) de presse

àVoir-àLire - Une oeuvre envoûtante et singulière, (...) entre métaphore sur le refoulement sexuel, défouloir anarchiste et conte de fée moderne...
Tf1 news - Histoire d'attirance trouble et dangereuse d'un jeune flic pour une créature meurtrière. Ce mélange bizarre de culture queer, de conte de fées, de jeu vidéo, provoque une vraie séduction, totalement Baudelairien dans sa manière d'affirmer que "le beau est toujours bizarre".
Critikat - "Der Samurai" parvient à affirmer sa singularité, à construire un univers qui redécouvre la filiation étroite entre le film d’horreur et le conte de fée.
Le Monde - "Der Samurai" atteint une étrange poésie pop et bigarrée, issue d'un télescopage d'une foule d'influences indémêlables.
Film de culte - "Der Samurai' est à peu près aussi surprenant que son titre qui en deux mots fait voyager un héros japonais dans les forêts des frères Grimm...
Ciné séries - (...) pour un premier film, on ne peut qu’approuver la démarche de Till Kleinert et avoir une certaine tolérance pour un réalisateur qui a encore toute sa carrière devant lui et dont on attend le prochain film avec impatience.
Oh my gore ! - (...) l'ambiance lynchéenne de son film et l'ambigüité de ses personnages forment un ensemble assez inédit, qui ne plaira assurément pas à tout le monde...
Au coeur de l'horreur - lus qu’un film, "Der Samuraï" est une ode à l’animalité présente dans l’être humain.