summer - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > summer

summer

The Summer of Sangaile
Lituanie, France, Pays-bas - 2015 - 1h28
sorti en France le 29 juillet 2015
Prix de la mise en scène Sundance 2015
film - version originale sous-titrée en français
de

Alanté Kavaïté

scénario : Alanté Kavaïté
direction de la photographie : Dominique Colin
musique ou chansons : Jean-Benoît Dunckel
avec : Julija Steponaityte (Sangaïlé), Aistė Diržiūtė (Austé), Jūratė Sodytė (mère de Sangaïlé), Martynas Budraitis (père de Sangaïlé)
séances : semaine du mercredi 5 août 2015
mercredi 5 jeudi 6 vendredi 7 samedi 8 dimanche 9 lundi 10 mardi 11
18:30
18:30
11:00*
21:00*
18:30
20:30
18:30
séance spéciale :
* les matinales samedi et dimanche à 11h00 sont au tarif unique de 3,50 €

synopsis

Sangaïlé, jeune fille de 17 ans, passe l'été avec ses parents dans leur villa au bord d'un lac de Lituanie. Comme chaque année, Sangaïlé se rend au show aérien. Cette fois, elle y fait la connaissance d'Austé, une fille de son âge, aussi extravertie que Sangaïlé est timide et mal dans sa peau. Une amitié va s'épanouir dans la sensualité de l'été...

notes de production

A l’origine du projet, la réalisatrice Alanté Kavaïté souhaitait faire un film sur l’adolescence comme elle l’explique : pendant quelques années, dans la région Centre, j’ai animé des ateliers de cinéma avec des adolescents et j’ai éprouvé un grand plaisir à travailler avec eux et surtout à les filmer. Leur capacité à recevoir et à exprimer les choses, avec une intensité qu’on n’a plus à l’âge adulte, m’a vraiment inspirée. J’ai été captivée par leur spontanéité, leur liberté et leur candeur. Cette expérience m’a conduite à repenser ma propre expérience en Lituanie (1).
(1) http://fr.wikipedia.org/wiki/Lituanie

Pour Alanté Kavaïté, cinéaste lituanienne vivant et travaillant en France depuis de nombreuses années, Summer est l’occasion de faire un film dans son pays natal après avoir tourné dans l’Hexagone (2) le long-métrage Ecoute le temps (3)
avec Emilie Dequenne en 2006 et le court-métrage How we tried a new combinaison of light (4) en 2012.
(2) http://fr.wikipedia.org/wiki/Hexagone_(France)
(3) http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89coute_le_temps_(Fissures)
(4) http://www.unifrance.org/film/35775/how-we-tried-a-new-combination-of-light

Julija Steponaïtyté et Aïsté Dirziuté sont les deux révélations du film. C’est d’abord Julija Steponaïtyté, qui avait déjà une petite expérience au cinéma grâce à sa participation à quelques courts-métrages, qui est arrivée en premier sur le projet. Mais la réalisatrice n’a confirmé son choix qu’après avoir trouvé sa deuxième actrice, comme elle souligne : comme je cherchais un couple, je ne pouvais pas confirmer Julija sans avoir trouvé l’interprète d’Austé. J’ai donc invité toutes les filles du conservatoire de Vilnius (5) à auditionner. Lorsque Aîsté Dirziuté a passé le casting, j’ai vu que leurs physiques, leurs visages et leurs énergies s’accordaient très bien.
(5) http://fr.wikipedia.org/wiki/Vilnius

Alanté Kavaïté a souhaité faire de Summer un film plutôt léger et évanescent malgré le sujet de l’adolescence qui est ici abordé de manière plutôt directe, notamment dans ses aspects les plus sombres.

Le film évoque en arrière-plan l’univers de l’aviation, qui, en Lituanie confine presque à l’obsession. Etonnamment, ce sont même les filles qui se montrent les plus intéressées par les avions à l’image de Sangaïlé dans le film, qui assiste à des spectacles aériens tout comme c’était le cas de la réalisatrice lors de sa jeunesse.

Centré sur la relation homosexuelle entre deux jeunes filles, Summer a cette particularité d’être le premier film LGBT (6) en Lituanie, pays où certaines mentalités demeurent encore très rétrogrades entre conservatisme lié à l’ancienne histoire soviétique et nouvelles générations de personnalités d’extrême droite, certes minoritaires mais assez agressives à l’image des skinheads.
(6) http://fr.wikipedia.org/wiki/Lesbiennes,_gays,_bisexuels_et_transgenres

Alanté Kavaïté a choisi de traiter son film sous l’angle d’une relation homosexuelle entre deux jeunes filles. Un choix qu’elle explique de la manière suivante : évacuer la question du genre m’a paru indispensable pour concentrer le récit sur l’être humain en construction qui est au cœur de cette histoire. Si j’avais choisi un couple hétéro, je me serais retrouvée avec un garçon fort qui aide une jeune fille à surmonter ses faiblesses. Ce n’était pas possible. Je joue avec la symétrie, avec le fait que l’autre est un miroir inversé, il devient ainsi le révélateur de ses défauts et de ses contradictions.

Le film fut à certaines reprises une gageure à tourner, notamment pour les scènes d’aviation où il s’agissait pour Alanté Kavaïté de filmer Julija Steponaïtyté à l’intérieur d’un avion en plein vol. Il a donc fallu composer avec le confinement et les secousses de l’appareil en marche. Ces scènes ont demandé un certain effort et en tout et pour tout, l’équipe technique a utilisé douze caméras différentes. Un exploit technique qui n’aurait pas été faisable il y a encore quelques années.

La musique de Summer a été faite par Jean-Benoît Dunckel du groupe français Air (7). Ce dernier a composé une bande originale en adéquation avec l’ambiance sensuelle et évanescente du film qui n’est pas sans rappeler les autres films pour lesquels le musicien a exercé ses talents de compositeur à l’image de Quartier lointain (8) de Sam Garbarski ou encore les films de Sofia Coppola comme Virgin suicides (9) ou Lost in translation (10) dans lesquels certains morceaux de Air ont été repris par la cinéaste américaine.
(7) http://fr.wikipedia.org/wiki/Air_(groupe)
(8) http://www.citebd.org/spip.php?film1395
(9) http://fr.wikipedia.org/wiki/Virgin_Suicides_(film)
(10) http://fr.wikipedia.org/wiki/Lost_in_Translation

Summer a été présenté en sélection officielle dans un certain nombre de festivals de cinéma tels que les dernières éditions de la Berlinale (11) ou du Festival de Sundance (12) où le film a remporté le Prix de la mise en scène.
(11) http://fr.wikipedia.org/wiki/Berlinale_2015
(12) http://fr.wikipedia.org/wiki/Festival_du_film_de_Sundance_2015

Entretien avec Alanté Kavaïté
D’où est venue l’idée de "Summer" ?
J’ai animé des ateliers de cinéma en France, avec des jeunes, et j’ai pris un plaisir fou à travailler avec eux et surtout à les filmer. Leur capacité à recevoir et à exprimer les choses avec une intensité que l’on n’a plus à l’âge adulte, m’a vraiment inspirée. Cela m’a conduit à repenser à ma propre adolescence en Lituanie. Ensuite sont venus s’ajouter des éléments comme les lacs lituaniens. Quant à la voltige aérienne, c’est une métaphore car je voulais faire un film sur quelqu’un en train de se construire, qui se cherche et qui va devenir soi. La voltige exige une énorme maîtrise de soi, il faut être précis au 1000ème de seconde près, et c’est exactement ce qui manque à Sangailé, mon personnage principal, ce qu’il faut qu’elle combatte et qu’elle rassemble, pour se trouver. Par ailleurs, La Lituanie a un rapport vraiment incroyable, presque obsessionnel, à l’aviation en général. Beaucoup d’habitants la pratiquent ou connaissent quelqu’un qui en fait, avec toutes sortes d’appareils. N’importe quel petit village a son aéroclub : un hangar avec juste deux avions. Des pilotes sont même représentés sur les billets de banque du pays. Il y a vraiment une volonté de s’élever, comme une fièvre, et mon enfance a été rythmée par les shows aériens. Autre particularité lituanienne : les femmes aussi bien que les hommes font de la voltige aérienne...
http://cineuropa.org/ff.aspx?t=ffocusinterview&l=fr&tid=2767&did=283396

Alanté Kavaïté
http://www.imdb.com/name/nm2081097/

Dominique Colin
voir fiche du film Seul contre tous
http://www.citebd.org/spip.php?film911

Jean-Benoît Dunckel
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Beno%C3%AEt_Dunckel

Julija Steponaityte
http://www.imdb.com/name/nm1743180/

Aistė Diržiūtė
https://en.wikipedia.org/wiki/Aist%C4%97_Dir%C5%BEi%C5%ABt%C4%97

extrait(s) de presse

Film de culte - Kavaïté sait y faire pour installer une ambiance curieuse...