Le Joueur de flûte - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > Le Joueur de flûte

Le Joueur de flûte

ciné môme - ciné répertoire
The Pied piper
Gb, Usa - 1971 - 1h26
sorti en France le 31 décembre 1975
accessible aux enfants à partir de 5 ans
film - version originale sous-titrée en français
de

Jacques Demy

scénario : Andrew Birkin, Jacques Demy, Mark Peploe
d'après l'oeuvre de : frères Grimm
direction de la photographie : Peter Suschitzky
musique ou chansons : Donovan
avec : Donovan (le joueur de flûte), Jack Wild (Gavin), Cathryn Harrison (Lisa), Donald Pleasence (le baron), John Hurt (Franz), Michael Hordern (Melius), Roy Kinnear (le maire), Peter Vaughan (l'évêque), Diana Dors (dame Poppendick), Keith Buckley (Mattio, le chef de la troupe d'amuseurs), Peter Eyre (Arthur Cecil, le pélerin), Andre Von Gyseghem (le chancelier), Hamilton Dyce (l'éminence représentant du pape), Arthur Hewlett (Otto, le vieux saltimbanque), John Welsh (le prêtre), Patsy Puttnam (Helga, la femme de Mattio), Paul Hennen (Karl, le fils de Mattio et Helga), David Leland (l'officier au service du bourgmestre)
séances : semaine du mercredi 13 mai 2015
mercredi 13 jeudi 14 vendredi 15 samedi 16 dimanche 17 lundi 18 mardi 19
14:00
14:00
14:00
séances : semaine du mercredi 20 mai 2015
mercredi 20 jeudi 21 vendredi 22 samedi 23 dimanche 24 lundi 25 mardi 26
14:00
14:00
14:00

synopsis

Dans l'Allemagne de 1349, Hans, un joueur de flûte aux pouvoirs magiques, arrive dans la petite ville de Hamelin où l'on doit célébrer les noces de Franz, le fils du Baron, et de Lisa. Le jour du mariage, les rats, porteurs de la peste, envahissent la ville. Hans se propose pour débarrasser Hamelin de ses envahisseurs. Avec l'aide de sa musique, il parvient à noyer les rats. Mais il va découvrir alors la fourberie et la cruauté des habitants. On ne lui donne pas la récompense promise. Hans décide alors d'entraîner les enfants au royaume des chansons...

notes de production

Ce film, tourné d’après une légende ancienne (1), chronique d’époque avec des images en couleurs évoquant les tableaux de maîtres, est une étude de rapports sociaux dans un monde où la jeunesse et l’innocence s’opposent à la corruption, la guerre, le racisme et l’intolérance.
(1) http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Joueur_de_fl%C3%BBte_de_Hamelin

Ce film magnifique est le secret le mieux gardé de l’œuvre de Jacques Demy. Tourné en anglais, très mal distribué lors de sa sortie, puis devenu longtemps invisible, il demeure largement sous-estimé. Cette nouvelle incursion dans le Moyen Âge (2), immédiatement après Peau d’âne (3), se veut plus réaliste que l’adaptation du conte de Charles Perrault (4). Le cinéaste procède à un mélange subtil de reconstitution historique scrupuleuse et, comme à son habitude, de stylisation des décors et des costumes. Les tenues outrancières des membres du clergé renforcent leur allure menaçante, monstrueuse et grotesque. Les baladins et le joueur de flûte, en revanche, évoquent par leur accoutrement les hippies de l’époque du tournage. Coutumier d’un cinéma choral, Demy pousse ce principe à l’extrême en signant un long métrage sans véritable personnage principal. Malgré le titre du film, le joueur de flûte n’est pas le héros du récit, tout au plus un personnage annexe, plus spectateur qu’acteur, aux interventions épisodiques. Comme dans Les Demoiselles de Rochefort (5), une troupe de saltimbanques arrive dans une ville au début du film et la quitte à la fin. Si les forains des Demoiselles… observaient les jeux de l’amour et du hasard dans les rues multicolores de Rochefort, ceux du Joueur de flûte contemplent une danse de mort et de destruction. Demy décrit un monde sans morale ni Dieu (en dépit de l’omnipotence de l’Église catholique), uniquement gouverné par l’obscurantisme et la cupidité. Les évêques invitent le seigneur de la ville à construire une cathédrale en échange d’indulgences, tandis que le pape recrute une armée pour partir en guerre. Je veux une cathédrale, et le pape veut des morts, ironise le bourgmestre, qui imagine de nouvelles taxes sur des produits que le peuple ne consomme pas, comme le sucre. Afin de grossir les rangs de l’armée, Franz propose d’enrôler des enfants de douze ou treize ans, pour qu’ils meurent comme des grands. Nous sommes au début des années 1970, époque libertaire et très politisée où se généralise au cinéma et ailleurs la critique des institutions et des structures de pouvoir. L’approche de Demy est beaucoup plus intime. Elle désigne une fois de plus les barrières qui empêchent les êtres de se rejoindre. Gavin amoureux de Lisa est séparé d’elle par la hiérarchie des castes, le mariage forcé de la jeune fille, puis le rapt du joueur de flûte. Le savant Mélius, représentant des futures Lumières humanistes et philosophiques (6), mène un combat courageux mais perdu d’avance contre les puissantes ténèbres de l’Église catholique. L’originalité du scénario est accentuée par une mise en scène brillante et déroutante. Il s’agit sur le plan formel du film le plus expérimental de Demy. Le cinéaste systématise le recours au plan-séquence, refusant les gros plans pour se concentrer sur des travellings complexes et des mouvements d’ensemble qui enferment les personnages dans des espaces claustrophobes, lors des scènes de conspiration, du procès ou des noces. Le Joueur de flûte n’est donc pas l’illustration attendue d’une célèbre légende racontée aux enfants. C’est un film sombre, pessimiste et politique, plus proche d’Une chambre en ville (7) que du féerique Peau d’âne.
http://www.cine-tamaris.com/jacques-demy/analyses-29/le-joueur-de-flute-the-pied-piper-43
(2) http://fr.wikipedia.org/wiki/Moyen_%C3%82ge
(3) http://fr.wikipedia.org/wiki/Peau_d%27%C3%A2ne_%28film,_1970%29
(4) http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Perrault
(5) http://www.citebd.org/spip.php?film1440
(6) http://fr.wikipedia.org/wiki/Lumi%C3%A8res_%28philosophie%29
(7) http://fr.wikipedia.org/wiki/Une_chambre_en_ville

Comme le Père Noël, ou autre personnage de légende très connu, Le Joueur de flûte n’est pas facile à saisir. Une multitude de descriptions physiques, d’innombrables versions de son histoire et de ses actes depuis le moyen âge. Toutefois essayons de dégager ses principales caractéristiques et tentons de comprendre pourquoi ce personnage fascine encore aujourd’hui...
http://lepointdesuspension.over-blog.com/article-le-joueur-de-flute-de-hamelin-69885702.html

autres adaptations
Le Joueur de flute de Hamelin
(Usa 1934, 7’) court métrage d’animation de Walt Disney, Wilfred Jackson
Krysar, le joueur de flute de Hamelin
(Tchècoslovaquie 1985, 53’) film d’animation de Jiri Barta

Jacques Demy
voir fiche du film Les Demoiselles de Rochefort
http://www.citebd.org/spip.php?film1440

Andrew Birkin
Né le 9 décembre 1945 à Londres.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Andrew_Birkin

Mark Peploe
http://fr.wikipedia.org/wiki/Mark_Peploe

Frères Grimm
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacob_et_Wilhelm_Grimm

Peter Suschitzky
http://fr.wikipedia.org/wiki/Peter_Suschitzky

Donovan
Né Donovan Philip Leitch le 10 mai 1946 à Glasgow.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Donovan_%28musicien%29

Jack Wild
Né le 30 septembre 1952 à Royton (Lancashire).
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jack_Wild

Donald Pleasence
Né le 5 octobre 1919 à Worksop (Gb),décédé le 2 février 1995 à Saint-Paul-de-Vence (France).
http://fr.wikipedia.org/wiki/Donald_Pleasence

John Hurt
voir fiche du film Only lovers left alive
http://www.citebd.org/spip.php?film1262

Michael Hordern
Né le 3 octobre 1911 à Berkhamsted (Gb), décédé le 2 mai 1995 à Oxford.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Michael_Hordern

Roy Kinnear
Né Roy Mitchell Kinnear à Wigan (Gb) le 8 janvier 1934, décédé à Madrid le 20 septembre 1988.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Roy_Kinnear

Peter Vaughan
http://fr.wikipedia.org/wiki/Peter_Vaughan

Diana Dors
voir fiche du film Deep end
http://www.citebd.org/spip.php?film806

David Leland
Né le 20 avril 1947 à Cambridge.
http://fr.wikipedia.org/wiki/David_Leland

extrait(s) de presse

Il était une fois le cinéma - Légende simpliste, film de commande, acteur-chanteur star... Jacques Demy évite tous les pièges et nous offre avec son "Joueur de flûte" une œuvre triste, cruelle, mais humaniste et pleine d'espoir. Magique.
Télé loisirs - Une adaptation enchantée, enchantante, de la célèbre légende par le magicien de «Peau d'âne» et «Les parapluies de Cherbourg». Pour les petits, les grands