selma - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > selma

selma

Gb, Usa - 2014 - 2h02
sorti en France le 11 mars 2015
Oscar 2015 de la meilleure chanson originale
accessible aux enfants à partir de 12 ans
film - version originale sous-titrée en français
de

Ava DuVernay

scénario : Paul Webb
direction de la photographie : Bradford Young
musique ou chansons : Jason Moran
avec : David Oyelowo (Martin Luther King Jr.), Carmen Ejogo (Coretta Scott King), Tom Wilkinson (Lyndon B. Johnson), Andre Holland (Andrew Young), Common (James Bevel), Tim Roth (le Gouverneur George Wallace), Tessa Thompson (Diane Nash), Stephan James (John Lewis), Ruben Santiago-Hudson (Bayard Rustin), Lorraine Toussaint (Amelia Boynton), Omar J. Dorsey (James Orange), Corey Reynolds (CT Vivian), Colman Domingo (Ralph Abernathy), Wendell Pierce (le révérend Hosea Williams), Cuba Gooding Jr. (Fred Gray), Giovanni Ribisi (Lee C. White), Alessandro Nivola (John Doar), Nigel Thatch (Malcolm X), Oprah Winfrey (Annie Lee Cooper), Jeremy Strong (James Reeb), Dylan Baker (J. Edgar Hoover), Martin Sheen (le juge Frank Minis Johnson), Ledisi Anibade Young (Mahalia Jackson), Tara Ochs (Viola Liuzzo)
séances : semaine du mercredi 29 avril 2015
mercredi 29 jeudi 30 vendredi 1er samedi 2 dimanche 3 lundi 4 mardi 5
16:00
16:00
16:00
16:00
16:00

synopsis

En 1964, alors que Martin Luther King reçoit son Prix Nobel de la paix, de nombreux Afro-Américains se voient refuser l'accès à l'inscription sur les listes électorales. Martin Luther King rencontre alors le Président Lyndon B. Johnson afin que ce dernier vote une loi protégeant les Noirs voulant voter. King se rend ensuite à Selma dans l'Alabama. J. Edgar Hoover tente de convaincre le Président Johnson de le surveiller davantage. Alors que les tensions montent, King et ses partenaires décident de réaliser des Marches de Selma à Montgomery. Ils doivent faire face à la violence des forces de police locales, dirigées par le shérif Jim Clark et par le gouverneur George Wallace...

notes de production

Avant qu’Ava DuVernay n’obtienne la réalisation de Selma, le projet était entre les mains de Lee Daniels (1). Un tout autre casting avait été choisi : Hugh Jackman (2) devait interpréter le Shérif Jim Clark, Robert De Niro (3) était le gouverneur raciste George Wallace, Liam Neeson (4) le président Lyndon Johnson, Cedric the Entertainer (5) le ministre et activiste Ralph Abernathy et Lenny Kravitz (6) devait jouer Andrew Young. Seul David Oyelowo, interprétant Martin Luther King est resté à bord lorsqu’Ava DuVernay a repris le film, après l’abandon de Lee Daniels.
(1) http://fr.wikipedia.org/wiki/Lee_Daniels_%28r%C3%A9alisateur%29
(2) http://fr.wikipedia.org/wiki/Hugh_Jackman
(3) http://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_De_Niro
(4) http://fr.wikipedia.org/wiki/Liam_Neeson
(5) http://fr.wikipedia.org/wiki/Cedric_the_Entertainer
(6) http://fr.wikipedia.org/wiki/Lenny_Kravitz

C’est la deuxième fois que l’actrice Carmen Ejogo interprète Coretta Scott King, la femme de Martin Luther King. Déjà en 2001, elle jouait ce rôle dans le téléfilm Boycott (7) diffusé sur la chaîne américaine Hbo (8).
(7) http://www.imdb.com/title/tt0255851/
(8) http://fr.wikipedia.org/wiki/Home_Box_Office

C’est une ribambelle de réalisateurs qui se sont intéressés de près ou de loin au projet Selma. Il y a eu notamment : Steven Spielberg (9), Stephen Frears (10), Spike Lee (11), Lee Daniels (un temps en charge du projet), Michael Mann (12) et finalement, Ava DuVernay.
(9) http://www.citebd.org/spip.php?film542
(10) http://www.citebd.org/spip.php?film439
(11) http://fr.wikipedia.org/wiki/Spike_Lee
(12) http://fr.wikipedia.org/wiki/Michael_Mann

Oprah Winfrey, qui produit et tient un rôle dans Selma est très impliquée dans la transmission de cette histoire aux nouvelles générations. Ce projet lui tenait d’autant plus à cœur, qu’elle était amie depuis presque 40 ans avec Maya Angelou (13), écrivaine, actrice, militante et figure emblématique des droits civiques aux côtés de Martin Luther King. Avant de mourir en mai 2014, Angelou s’était confiée à Winfrey, lui apportant toute sa confiance et son soutien pour ce projet.
(13) http://fr.wikipedia.org/wiki/Maya_Angelou

Selma offre une multitude de points de vue, comme l’explique le producteur Jeremy Kleiner (14) : on peut avoir plusieurs lectures de Selma : expliquer comment nos gouvernements peuvent être contraints par le peuple à prendre des décisions morales ; montrer un militantisme sans glamour avec un souci de réalisme brut ; célébrer le sens stratégique d’un mouvement luttant pour l’égalité des droits ; ou bien rappeler l’histoire de la lutte contre une doctrine bien enracinée, celle de la suprématie blanche. Selma est une œuvre complexe qui ne s’appréhende pas d’un seul tenant : elle fait écho aux multiples aspects de notre histoire.
(14) http://fr.wikipedia.org/wiki/Jeremy_Kleiner

C’est la première fois que les événements du printemps 1965 (qui se terminent par la célèbre marche de Selma à Montgomery (15)) et le rôle de Martin Luther King dans la lutte pour les droits civiques (16) de tous sont relatés au cinéma. En effet, depuis sa mort il y a cinquante ans, aucun film sur le leader n’avait été réalisé.
(15) http://fr.wikipedia.org/wiki/Marches_de_Selma_%C3%A0_Montgomery
(16) http://fr.wikipedia.org/wiki/Mouvement_des_droits_civiques_aux_%C3%89tats-Unis

Très tôt, David Oyelowo a souhaité incarner Martin Luther King. De 2007 à 2014, l’acteur britannique s’est imprégné du personnage pour pouvoir un jour se glisser dans sa peau. Il précise : ce fut un périple qui dura sept ans. Tout ce temps m’a permis de m’immerger dans le rôle, de tout apprendre sur King, sur le mouvement pour les droits civiques et son impact sur l’histoire américaine. Je n’ai pas grandi avec Martin Luther King comme figure mythique, ce qui m’a permis de l’appréhender comme un être humain, un personnage autrement complexe. Pour autant, l’admiration que j’éprouvais envers lui n’a fait que croître à mesure que j’en apprenais davantage sur sa vie.

Il aura fallu huit ans aux producteurs Dede Gardner (17) et Jeremy Kleiner pour trouver la réalisatrice idéale pour Selma en la personne de Ava DuVernay.
(17) http://fr.wikipedia.org/wiki/Dede_Gardner

David Oyelowo, qui incarne Martin Luther King, a retrouvé à l’occasion de Selma la réalisatrice Ava DuVernay qui l’a dirigé dans Middle of nowhere (18) et Oprah Winfrey, avec qui il a joué dans Le Majordome (19). C’est d’ailleurs à cette occasion que l’acteur avait évoqué à Oprah son désir d’incarner Martin Luther King.
(18) http://fr.wikipedia.org/wiki/Middle_of_Nowhere_%28film,_2012%29
(19) http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Majordome_%28film,_2013%29

C’est Tom Wilkinson qui a eu la lourde tâche d’incarner le président Johnson (20). Tout comme David Oyelowo, le fait d’être britannique lui a permis d’avoir un regard extérieur sur l’histoire des Usa et sur son personnage. Il explique : j’avais un certain recul dans la mesure où je ne suis pas imprégné par les présidents américains. Lyndon Johnson a pris des décisions sur des sujets cruciaux mais c’était aussi un simple être humain. Aucun président ne devient un surhomme une fois élu. Ce sont juste des hommes qui agissent du mieux qu’ils peuvent dans un contexte incroyablement éprouvant.
(20) http://fr.wikipedia.org/wiki/Lyndon_B._Johnson

Ava DuVernay a été particulièrement touchée de pouvoir réaliser Selma. En effet, les événements du printemps 1965 concernent la réalisatrice de près, puisque sa famille vient d’Alabama (21), où elle a d’ailleurs passé de nombreux étés.
(21) http://fr.wikipedia.org/wiki/Alabama

Il tenait à cœur à Ava DuVernay de faire régner sur le plateau de tournage la même solidarité que dans son film. Elle explique : nous ne devions pas seulement réussir un beau film, mais aussi profiter d’une belle expérience collective. C’est une habitude chez moi : j’aime installer les conditions d’un tournage qui me donnerait envie d’en faire partie si j’étais actrice ou technicienne, c’est-à-dire sans hiérarchie ni barrière entre les gens. Cela m’a semblé d’autant plus important sur Selma que l’on y parle de communauté et de solidarité. Toute l’équipe a vraiment joué le jeu et je pense que cela transparaît à l’écran.

Pour incarner Martin Luther King, David Oyelowo s’est transformé physiquement : il a pris du poids et s’est rasé la tête. L’acteur a également fait un grand travail sur sa diction et son expressivité dans ses discours, afin de coller au charisme du célèbre leader.

Il a parfois été difficile pour Tim Roth d’incarner George Wallace (22), gouverneur d’Alabama, fervent défenseur de la ségrégation. L’acteur parle notamment d’une scène en particulier qui l’a mis mal à l’aise : la première fois que j’ai vu David Oyelowo, c’était lors d’une scène où je prononce un discours ultra raciste. Il portait les habits de Martin Luther et il m’observait : c’était un moment assez incroyable.
(22) http://fr.wikipedia.org/wiki/George_Wallace

Selma a la particularité de mettre pour la première fois en avant les femmes qui ont participé à la lutte pour les droits civiques aux côtés des personnalités féminines. Ava DuVernay développe : cela me paraissait impensable de raconter cette histoire sans être au plus près de la vérité, sans rendre justice à des femmes telles que Coretta Scott King (23), Amelia Boynton (24), Annie Lee Cooper (25), Diane Nash (26), ou encore Richie Jackson, qui a hébergé chez elle les leaders du mouvement.
(23) http://fr.wikipedia.org/wiki/Coretta_Scott_King
(24) http://fr.wikipedia.org/wiki/Amelia_Boynton_Robinson
(25) http://www.imdb.com/character/ch0491009/bio
(26) http://fr.wikipedia.org/wiki/Diane_Nash

Oprah Winfrey a longuement hésité à se glisser dans la peau d’Annie Lee Cooper. En effet, l’actrice craignait d’être associée une fois de plus à un rôle de cogneuse, puisque son personnage dans La Couleur pourpre (27) frappait un shérif, celui du Majordome donnait un coup à son fils et dans Selma Annie Lee Cooper attaque également le shérif dans un bureau de vote. Mais l’importance de parler d’une femme méconnue qui apporta beaucoup au combat pour les droits civiques prit le pas sur son angoisse et Oprah Winfrey accepta le rôle.
(27) http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Couleur_pourpre_%28film%29

C’est la deuxième fois que David Oyelowo joue dans un film portant sur les droits des Noirs. En effet, en 2012, il incarnait un esclave dans le biopic Lincoln (28), qui retraçait la fin de la vie du premier président américain à avoir aboli l’esclavage. Une scène de Selma fait d’ailleurs écho au biopic, comme l’explique l’acteur : dans le film de Spielberg, il y a une scène où mon personnage dit à Abraham Lincoln la même chose que King à Johnson dans Selma. En janvier 1865, je demande si les Noirs obtiendront un jour le droit de vote. Cent ans plus tard, King pose exactement la même question.
(28) http://fr.wikipedia.org/wiki/Lincoln_%28film,_2012%29

Le tournage a eu lieu majoritairement dans l’Etat d’Alabama, et notamment au niveau de l’Edmund Pettus Bridge (29), sur les traces des manifestants de 1965. Il était important pour Ava DuVernay de poser sa caméra dans les vrais décors des événements.
(29) http://fr.wikipedia.org/wiki/Pont_Edmund_Pettus

Si les scènes extérieures ont toutes été tournées dans des paysages réels, Mark Friedberg (30) a dû recréer plusieurs maisons, dont celle des King et celle du docteur Sullivan Jackson, qui accueillit le QG de Martin Luther King. Il a également fabriqué des répliques du bureau ovale, du bureau de Georges Wallace, etc.
(30) http://www.imdb.com/name/nm0295004/

La costumière Ruth E. Carter (31) s’est inspirée du travail de l’artiste Romare Bearden (32), qui a mis en scène dans des collages et des photomontages, les traditions afro-américaines du Sud. Ces œuvres étaient ainsi une bonne référence pour créer les costumes de Selma. Ruth E. Carter s’est également appuyée sur des images d’archives.
(31) http://fr.wikipedia.org/wiki/Ruth_E._Carter
(32) http://fr.wikipedia.org/wiki/Romare_Bearden

La chanson originale Glory (33) de John Legend (34), qui a remporté l’Oscar de la Meilleure chanson le 22 février 2015, fait référence à la lutte pour les droits civiques des Noirs dans les années 1960. Mais elle est également très actuelle puisqu’elle évoque des événements plus récents, comme la marche de Ferguson (35), qui eut lieu en novembre 2014, suite à la mort d’un jeune noir dans la ville, tué par un policier.
(33) http://www.chartsinfrance.net/John-Legend/news-94859.html
(34) http://fr.wikipedia.org/wiki/John_Legend
(35) http://www.courrierinternational.com/article/2014/12/01/ferguson-50-ans-apres-
une-nouvelle-marche-pour-les-droits-civiques
La musique originale est composée par Jason Moran. La bande originale contient des chansons non-inédites de soul et rhythm and blues (36) d’artistes comme Otis Redding (37) ou The Impressions (38). Glory obtient plusieurs prix dont l’Oscar de la meilleure chanson originale en 2015.
(36) http://fr.wikipedia.org/wiki/Rhythm_and_blues
(37) http://fr.wikipedia.org/wiki/Otis_Redding
(38) http://fr.wikipedia.org/wiki/The_Impressions

David Oyelowo a donné la réplique à Nelsan Ellis dans Le Majordome, où ce dernier incarnait... Martin Luther King Jr ! Deux ans plus tard, c’est au tour de David Oyelowo d’interpréter le grand orateur, défenseur des droits des Noirs.

Plan B entertainment (39), société de production de Brad Pitt, a participé à la production de Selma. Ce n’est pas la première fois que l’acteur décide de produire un film centré sur la thématique du racisme envers les noirs puisqu’il avait également produit Twelve years a slave (40).
(39) http://fr.wikipedia.org/wiki/Plan_B_Entertainment
(40) http://www.citebd.org/spip.php?film1204

Vous n’entendrez pas le célèbre discours I have a dream (41) ainsi que ceux prononcés lors de la marche de Selma dans ce biopic. En effet, les descendants de Martin Luther King ayant vendu les droits des discours à Dreamworks (42) et Steven Spielberg, Ava DuVernay n’a pas pu les utiliser. Les discours entendus dans Selma ont donc été réécrits.
(41) http://fr.wikipedia.org/wiki/I_have_a_dream
(42) http://fr.wikipedia.org/wiki/DreamWorks_SKG

En juin 2008, Variety (43) rapporte que Paul Webb a écrit un scénario autour de Martin Luther King et Lyndon B. Johnson pour la société de production Celador (44) de Christian Colson (45), et qui devrait être coproduit par la société de Brad Pitt, Plan B entertainment. En 2009, Lee Daniels entre en négociations pour mettre en scène le film...
(43) http://fr.wikipedia.org/wiki/Variety
(44) http://www.imdb.com/company/co0152921/
(45) http://fr.wikipedia.org/wiki/Christian_Colson

Professeur des universités à l’Institut d’études politiques de Paris, Pap Ndiaye est spécialiste de l’histoire sociale des Usa où il a étudié et enseigné. Il s’intéresse également aux situations minoritaires en France (histoire et sociologie des populations noires)... Il a visionné le film Selma d’Ava DuVernay et accepté de répondre aux questions de Zéro de conduite.
http://www.zerodeconduite.net/selma/entretien.html

Entretien avec Ava DuVernay
Sur qui vous êtes-vous appuyée pour raconter l’histoire de cette campagne, au printemps 1965 ?
Toutes les personnes impliquées dans cet épisode ont écrit leurs Mémoires en donnant leur propre point de vue sur Martin Luther King. J’ai été très proche d’Andrew Young (46), un collaborateur du pasteur (qui fut plus tard ambassadeur des Usa à l’Onu (47) et maire d’Atlanta (48)) pendant le tournage...
http://www.lemonde.fr/m-le-mag/article/2015/03/10/ava-duvernay-je-veux-faire-entendre-la-voix-d-une-femme-noire-au-cinema_4587756_4500055.html
(46) http://fr.wikipedia.org/wiki/Andrew_Young
(47) http://fr.wikipedia.org/wiki/Organisation_des_Nations_unies
(48) http://fr.wikipedia.org/wiki/Atlanta

Ava DuVernay
Née le 24 août 1972 à Los Angeles.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ava_DuVernay

Bradford Young
http://www.imdb.com/name/nm2284226/

Jason Moran
Né le 21 janvier 1975 à Houston.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jason_Moran

David Oyelowo
Né le 1er avril 1976 à Oxford.
http://fr.wikipedia.org/wiki/David_Oyelowo

Carmen Ejogo
Née en 1974 à Londres.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Carmen_Ejogo

Tom Wilkinson
Né le 12 décembre 1948 à Leeds.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Tom_Wilkinson

Andre Holland
Né le 28 décembre 1979 à Bessemer (Alabama).
http://www.imdb.com/name/nm2428245/

Common
Né Lonnie Rashid Lynn Jr. le 13 mars 1972 à Chicago.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Common

Tim Roth
voir fiche du film Broken
http://www.citebd.org/spip.php?film885

Tessa Thompson
Née le 3 octobre 1983 à Los Angeles.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Tessa_Thompson

Stephan James
Né le 16 décembre 1993 à Toronto.
http://www.imdb.com/name/nm4150847/

Ruben Santiago-Hudson
Né le 24 novembre 1956 à Lackawanna (État de New York).
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ruben_Santiago-Hudson

Lorraine Toussaint
Née le 4 avril 1960 à Trinité (Trinité-et-Tobago).
http://fr.wikipedia.org/wiki/Lorraine_Toussaint

Omar J. Dorsey
Né le 22 décembre 1975 à Decatur (Géorgie).
http://www.imdb.com/name/nm0234174/

Corey Reynolds
Né le 3 juillet 1974 à Richmond.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Corey_Reynolds

Colman Domingo
Né le 28 novembre 1969 à Philadelphie.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Colman_Domingo

Wendell Pierce
Né le 8 décembre 1962 à La Nouvelle-Orléans.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Wendell_Pierce

Cuba Gooding Jr.
Né le 2 janvier 1968 à New York.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Cuba_Gooding_Jr.

Giovanni Ribisi
Né le 17 décembre 1974 à Los Angeles.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Giovanni_Ribisi

Alessandro Nivola
Né le 28 juin 1972 à Boston.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Alessandro_Nivola

Nigel Thatch
Né le 8 août 1976 à Saint-Louis (Missouri).
http://www.imdb.com/name/nm0857101/

Oprah Winfrey
Née Oprah Gail Winfrey le 29 janvier 1954 à Kosciusko (Mississippi).
http://fr.wikipedia.org/wiki/Oprah_Winfrey

Jeremy Strong
Né le 18 novembre 1973.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jeremy_Strong

Dylan Baker
Né le 7 octobre 1959 à Syracuse (État de New York).
http://fr.wikipedia.org/wiki/Dylan_Baker

Martin Sheen
Né Ramón Antonio Gerard Estévez le 3 août 1940 à Dayton (Ohio).
Il est le capitaine Willard dans Apocalypse now de Francis Ford Coppola...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Martin_Sheen

Ledisi Anibade Young
Née le 28 mars 1972 à La Nouvelle-Orléans.
http://www.imdb.com/name/nm2958434/

Tara Ochs
http://www.imdb.com/name/nm0643799/

extrait(s) de presse

Femme actuelle - Une page d'histoire exemplaire d'une actualité brûlante.
àVoir-àLire - On aime son intensité émotionnelle, sa puissance humaine, et sa belle leçon d’histoire qui en font un classique instantané.
Cinéma teaser - Si ce n'est pas dans la structure qu'il faut chercher la virtuosité, c'est plutôt dans ce talent déployé par Ava DuVernay pour exalter la lutte collective pour la liberté...
Culture box - Classicisme et didactisme guident ce film édifiant. Grand bien soit-il, s’il pouvait ouvrir les yeux sur ce combat de soixante ans, toujours d’actualité.
Direct matin - La chronologie des événements est déroulée avec soin quand le portrait des principaux protagonistes de cette célèbre lutte est brossé avec gravité. Le bras de fer mené entre Lyndon B. Johnson et Martin Luther King Jr. donne lieu à des scènes d’une grande tension.
Elle - Le film d’Ava DuVernay réussit aussi la prouesse d’évoquer Martin Luther King sans en faire une figure lisse, propre et sans défauts.
La Croix - Sans didactisme pesant, "Selma" livre un récit limpide et intelligent qui accorde sa place à l'émotion. David Oyelowo campe Martin Luther King avec beaucoup d'humanité.
Telerama - Le film exploite au mieux des situations con­crètes et donne une portée pédagogique à cette reconstitution. (...) Quand, à la fin de "Selma", des images d'archives surgissent, la vitalité spontanée qu'elles montrent souligne les limites de ce film mené avec rigueur mais aussi avec raideur.