Bébé Tigre - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > Bébé Tigre

Bébé Tigre

France - 2014 - 1h27
sorti en France le 14 janvier 2015
Festival international du film francophone de Namur - Festival International du Film de Saint-Jean-de-Luz - Festival international du film de La Roche-Sur-Yon.
film - film francophone
de

Cyprien Vial

scénario : Cyprien Vial
direction de la photographie : Pierre Cottereau
musique ou chansons : Léonie Pernet
avec : Harmandeep Palminder (Many), Vikram Sharma (Kamal), Elisabeth Lando (Elisabeth), Billel Brima (Daniel), Bilal Baggad (Sami), Amandeep Singh (Sony), Karim Leklou (Frédéric), Aurore Broutin (Patricia), Marie Berto (la juge), Navpreet Singh (Ranjit), Arsh Kumar (Kartik), Gérard Zingg (Gérard), Lauriane Escaffre (la prof de bio)
séances : semaine du mercredi 18 mars 2015
mercredi 18 jeudi 19 vendredi 20 samedi 21 dimanche 22 lundi 23 mardi 24
16:00
21:00
16:00
20:30

synopsis

Bébé Tigre, c’est Many, 17 ans. Il vit en France depuis deux ans et mène la vie d’un adolescent comme les autres, partageant son temps entre les cours, ses copains et sa petite amie. Mais les responsabilités que ses parents restés en Inde lui ont confiées vont l’obliger à se mettre en danger…

notes de production

Bébé Tigre traite d’un sujet sensible et actuel : la traite des enfants indiens, envoyés en France pour récolter de l’argent pour leur famille restée en Inde (1). Par le biais de ce film, le réalisateur Cyprien Vial espère faire prendre conscience de la difficulté qu’ont ces enfants à vivre en France à leur arrivée.
(1) http://fr.wikipedia.org/wiki/Inde

C’est le premier rôle au cinéma de Harmandeep Palminder, jeune héros du film ainsi que de Elisabeth Lando et Vikram Sharma. C’est également le premier long-métrage du réalisateur Cyprien Vial, qui a jusqu’à maintenant réalisé uniquement des courts-métrages.

C’est suite à sa participation à des ateliers cinéma au collège, portant sur la mixité, que l’envie de faire un film sur les adolescents et les obligations qu’ils peuvent avoir est venue à Cyprien Vial, réalisateur de Bébé Tigre. L’histoire d’un de ses élèves, Jacky, originaire du Bengladesh (2) qui portait le statut de mineur isolé étranger, l’a poussé à poursuivre ses recherches.
(2) http://fr.wikipedia.org/wiki/Bangladesh

Elisabeth Lando, qui campe le rôle d’Elisabeth dans le film, a suivi l’atelier cinéma de Cyprien Vial au collège. Déjà motivée par le métier d’actrice, elle a gardé contact avec le réalisateur, qui l’a ensuite appelée pour ce film.

Après avoir fait des recherches sur son ancien élève Jacky, Cyprien Vial s’est penché sur l’histoire d’enfants venus du Pendjab (3), au nord de l’Inde. C’est au cours de cette investigation que le réalisateur a rencontré Many, qui lui a donné de nombreuses informations sur son parcours. Si l’histoire de Bébé Tigre n’est pas la sienne, Cyprien Vial a donné au personnage principal le prénom du jeune homme.
(3) http://fr.wikipedia.org/wiki/Pendjab

Dans Bébé Tigre, Cyprien Vial, en forçant Many à faire un choix moral, fait entrer le film noir/thriller dans une chronique adolescente. Il explique : en choisissant de me confronter au polar, moi aussi, j’ai voulu me confronter à la loi du genre.

Harmandeep Palminder, qui incarne Many dans Bébé Tigre, a été repéré par l’équipe de Cyprien Vial, alors qu’il manifestait à Paris, en tête de cortège contre la peine de mort en Inde. S’il est né à Aulnay-Sous-Bois (4), le jeune homme est originaire d’Inde et a montré beaucoup d’enthousiasme à représenter un sujet sensible concernant son pays d’origine.
(4) http://fr.wikipedia.org/wiki/Aulnay-sous-Bois

Dans la vie, Vikram Sharma est l’entraîneur de l’équipe de foot d’Harmandeep Palminder (Many). Il incarne dans le film, Kamal, passeur d’origine indienne qui accueille les enfants en France.

La classe filmée durant tout le film met en scène en grande majorité de vrais élèves du collège de Pantin (5), et non des acteurs. Cyprien Vial souhaitait ainsi garder la cohésion entre tous les jeunes de la classe, qui se connaissaient déjà.
(5) http://fr.wikipedia.org/wiki/Pantin

A l’instar d’un bébé tigre, Many possède les moyens d’attaquer et de se faire entendre, mais ne sait pas encore les utiliser, d’où le titre du film. Le réalisateur explique : le tigre est un animal instinctif qui protège les siens. Le bébé a des crocs, des griffes, mais il ne sait pas encore s’en servir. Le film raconte cela : Many est un bébé tigre qui doit sortir les griffes pour la première fois.

Entretien avec Cyprien Vial
D’où vous est venue l’idée du film ?
Entre 2007 et 2010, j’ai mené des ateliers cinéma avec un professeur de français dans un collège en Zep (6) à Pantin. Chaque année, avec ses élèves de 4ème, nous fabriquions un film. Une année ils ont eu envie de réfléchir autour des notions de mixité, de partage et de dialogue. Ils ont imaginé des saynètes dans lesquelles des conflits dégénéraient et je les ai filmés. Parallèlement, ils voulaient montrer d’où ils venaient. Ils sont arrivés un jour habillés en tenue traditionnelle de leur pays d’origine. Je les ai photographiés et enregistrés expliquant ce qu’ils aimaient dans leur culture respective. Notre petit film était donc un mélange de scènes d’agitation et de portraits où ils se présentaient.
À la fin, un garçon qui venait du Bangladesh, Jacky, assez mystérieux, plus âgé que les autres, charismatique, réussissait à raisonner tout le monde et le film se terminait en un grand numéro de danse Bollywood (7) ! J’ai pris un plaisir fou à faire ce petit film et une envie forte de filmer des adolescents est née à ce moment-là...
http://www.commeaucinema.com/notes-de-prod/bebe-tigre-drame,309831-note-121598
(6) http://fr.wikipedia.org/wiki/Zone_d%27%C3%A9ducation_prioritaire
(7) http://fr.wikipedia.org/wiki/Bollywood

Cyprien Vial
http://www.unifrance.org/annuaires/personne/342539/cyprien-vial

Pierre Cottereau
voir fiche du film L’Oranais
http://www.citebd.org/spip.php?film1304

extrait(s) de presse

àVoir-àLire - (…) un film humaniste, lumineux et tonique. Un beau moment de cinéma.
Critikat - (…) l’œil du cinéaste n’en demeure pas moins réellement méticuleux et attentif, comme s’il était sans cesse rattrapé par l’urgence de capter la quintessence d’un brutal passage à l’âge adulte.
Le Jdd - (...) un film humain, documenté. Et néanmoins haletant, tourné avec de tout jeunes acteurs sidérants en Seine- Saint-Denis (...).
Le Monde - Vulnérable comme le "bébé tigre" du titre, mais fort comme un lion, l'acteur (Harmandeep Palminder) habite l'écrin du cadre, façonné par un réalisateur attentif aux pulsations de l'âme.
Fiches du cinéma - Le premier film de Cyprien Vial, au récit économe et fluide et au trait assuré, est une réussite.
Positif - "Bébé Tigre" bénéficie d'un puissant souffle documentaire en faisant jouer de jeunes acteurs amateurs et en fournissant des informations objectives sur l'exploitation des mineurs en territoire européen.
Sud ouest - L'une des choses très belles de "Bébé tigre" consiste à ne jamais enfermer les personnages dans des stéréotypes et donner au récit, même dans ses virages les plus cruels, une forme de résolution ouverte.
Telerama - Bébé Tigre devient alors un récit initiatique et, finalement, une réflexion morale et politique, montrant, en écho à son titre-avertissement, une violente sortie d'enfance.