Mademoiselle Kiki et les Montparnos - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > Mademoiselle Kiki et les Montparnos

Mademoiselle Kiki et les Montparnos

France - 2012 - 0h17
César 2014 du meilleur court métrage d'animation
film d'animation - film francophone
de

Amélie Harrault

scénario : Amélie Harrault
musique ou chansons : Olivier Daviaud
voix : Marie-Christine Orry (Kiki de Montparnasse), Céline Lambert (Kiki jeune), Matthew Géczy (Man Ray / Ernest Hemingway), Jean-Pierre de Giorgio (Modigliani), Eriko Takeda (Foujita), Alan Czarnecki (Kisling), Serge Élissalde (le père Lisbon / Robert Desnos), Yan Volsy (Henri Broca), Nathalie Sappa (la boulangère), Alice Benoist d'Etiveaud (la grand-mère), Nouritza Emmanuelian (la maman)
séances : semaine du mercredi 4 mars 2015
mercredi 4 jeudi 5 vendredi 6 samedi 7 dimanche 8 lundi 9 mardi 10
11:00*
séance spéciale :
* film présenté dans le cadre de la "Journée de la Femme" dimanche 8 mars à 11h00, avant la projection de "L'Art de la fugue", en présence de Brice Cauvin - en partenariat avec Poitou-Charentes cinéma.

synopsis

Le court métrage s'intéresse à la vie d'Alice Ernestine Prin, surnommée Kiki de Montparnasse, une personnalité française qui vit à Paris dans les années 1920 et fréquente les milieux artistiques de l'époque, notamment les surréalistes. Elle pose comme modèle pour les peintres, fréquente les écrivains et les poètes, devient leur muse et a une aventure amoureuse avec le peintre Man Ray. Le film donne ensuite un aperçu de son moment de gloire, puis de sa vieillesse...

notes de production

Après ses études à l’École des beaux-arts de Toulouse puis à l’École des métiers du cinéma d’animation (Emca) (1) d’Angoulême, Amélie Harrault réalise son premier court métrage d’animation Mademoiselle Kiki et les Montparnos produit par Les 3 ours (2). Durant cette période, elle a également travaillé en tant que coloriste sur le pilote de C’est bon ! (3) réalisé par Serge Elissalde (4) ainsi que sur deux courts métrages, Betty blues (5) de Rémi Vandenitte et Le 3ème œil (6) de Jérôme Périllat, et a animé des ateliers de découverte de l’animation pour enfants et adultes. Elle a illustré deux ouvrages de poésie de Pierre Soletti (7), La Gare aux éditions Du soir au matin (2009) et Je dirais que j’ai raté le train aux éditions Les Carnets du dessert de lune (2012).
Court-Circuit (le magazine du court-métrage)
(1) http://www.angouleme-emca.fr/fr/index.asp
(2) http://www.charentelibre.fr/2014/11/01/le-studio-liquide-huit-mois-apres-un-cesar,1922733.php
(3) http://www.filmsanimation.com/news/11089/cest-bon-dvd-serie
(4) http://www.citebd.org/spip.php?film306
(5) http://www.formatcourt.com/2014/01/bettys-blues-de-remi-vandenitte-2/
(6) http://www.catsuka.com/news/2014-03-31/le-troisieme-oeil-en-ligne-court-metrage-de-jerome-perrillat-collomb
(7) http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Soletti

Amélie Harrault
Née le 4 mai 1982 à Saumur.
http://www.formatcourt.com/2013/02/amelie-harrault-pour-raconter-une-histoire-peu-importe-la-technique-limage-doit-faire-echo-a-ce-quon-raconte/

extrait(s) de presse

Format court - Le film, conçu comme un docu-fiction animé, narre en moins d’un quart d’heure la vie de Kiki de Montparnasse, muse et icône de son époque, ayant fréquenté du bien beau monde...