Max et Lenny - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > Max et Lenny

Max et Lenny

France - 2014 - 1h25
sorti en France le 18 février 2015
film - film francophone
de

Fred Nicolas

scénario : Fred Nicolas, François Bégaudeau
direction de la photographie : Sébastien Buchmann
musique ou chansons : Simon Neel, Camélia Pand'or
avec : Camélia Pand'or (Lenny), Jisca Kalvanda (Max), Adam Hegazy (Saïd, le frère de Lenn), Alvie Bitemo (la femme de Norbert), Norbert Godji, Cathy Ruiz (éducatrice foyer), Martial Bezot (gérant du foyer), Manelle Tighilt, Mathieu Demy (le prof), Pierre Salvadori (le flic)
séances : semaine du mercredi 28 janvier 2015
mercredi 28 jeudi 29 vendredi 30 samedi 31 dimanche 1er lundi 2 mardi 3
20:30*
séance spéciale :
* mar 3 à 20:30 - en présence de Fred Nicolas et Camélia Pand'or - avant première en partenariat avec Ciné passion 16, Hidden circle et Shellac
séances : semaine du mercredi 4 mars 2015
mercredi 4 jeudi 5 vendredi 6 samedi 7 dimanche 8 lundi 9 mardi 10
16:00
14:00
16:00
14:00
16:00
16:00
16:00

synopsis

Lenny est une adolescente sauvage et solitaire d'une cité des quartiers nord de Marseille. C’est par le rap qu’elle exprime les difficultés de son quotidien. C’est aussi par lui qu’elle réussit à s’en évader. Un soir, alors qu’elle répète en cachette dans un chantier à l’abandon, Lenny rencontre Max, une jeune Congolaise sans-papiers qui tombe sous le charme de sa voix et de la puissance de ses mots...

notes de production

Pour créer le personnage de Lenny, adolescente mal dans sa peau, Fred Nicolas s’est inspiré de l’histoire de la jeune rappeuse Keny Arkana (1), que ses filles lui ont fait découvrir. Frappé et touché par ses textes, le réalisateur a construit son film autour des chansons de la rappeuse. Fred Nicolas s’est également tourné vers son expérience personnelle dans les quartiers nord de Marseille pour poser son décor.
(1) http://fr.wikipedia.org/wiki/Keny_Arkana

Max et Lenny a été tourné entièrement à Marseille sur cinq semaines (de septembre à octobre 2013), dans la cité Consolat (2). Fred Nicolas s’est rendu plusieurs fois sur place pour aller à la rencontre des gens afin de nourrir l’intrigue de son film. Max et Lenny a bénéficié de nombreuses aides, notamment de la part du Cnc (3), de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (Paca) (4), de la Fondation Gan (5) et de la Sofica indefilms (6).
(2) http://fr.wikipedia.org/wiki/Consolat
(3) http://fr.wikipedia.org/wiki/Centre_national_du_cin%C3%A9ma_et_de_l%27image_anim%C3%A9e
(4) http://fr.wikipedia.org/wiki/Provence-Alpes-C%C3%B4te_d%27Azur
(5) http://fr.wikipedia.org/wiki/Fondation_Gan
(6) http://fr.wikipedia.org/wiki/Soci%C3%A9t%C3%A9_pour_le_financement_de_l%27industrie_cin%C3%A9matographique_et_audiovisuelle

Max et Lenny a été présenté au Festival international du 1er film d’Annonay et au Festival ciné 32 de Auch. Jisca Kalvanda a obtenu le Prix d’interprétation féminine au Festival international du Film de Saint-Jean-de-Luz.

A l’origine, Fred Nicolas souhaitait que ce soit la rappeuse Keny Arkana qui interprète Lenny. Mais la jeune femme ayant refusé et étant trop âgée pour jouer le personnage, c’est Camélia Pand’or qui a repris le rôle.

Fred Nicolas a fait appel à François Bégaudeau pour co-écrire Max et Lenny. D’un conte raconté par une femme à une petite fille, le film est passé à une chronique adolescente ancrée dans le réel. Le cinéaste a été très à l’écoute de François Bégaudeau, spécialiste de la jeunesse et réalisateur d’Entre les murs (7).
(7) http://www.citebd.org/spip.php?film109

Contrairement à de nombreux films, comme Bye-bye (8) et Le Petit voleur (9), qui mettent en scène des jeunes garçons évoluant dans Marseille, Max et Lenny donne la parole à deux jeunes filles et montre la difficulté de s’imposer dans une cité pour des femmes.
(8) http://fr.wikipedia.org/wiki/Bye-bye_%28film%29
(9) http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=13359.html

Le fait que Max ait son nom en première position dans le titre Max et Lenny n’est pas un hasard. En effet, la jeune fille tient une place importante dans le film puisqu’elle est l’élément déclencheur qui permet à Lenny d’extérioriser son talent.
Improvisation

Fred Nicolas a laissé une grande part d’improvisation à ses jeunes actrices et a gardé dans la version finale plusieurs suggestions des deux filles. Par exemple, le personnage de Lenny est beaucoup moins bavard que dans le scénario original.

Camélia Pand’or, jeune actrice du film est, à l’instar de Lenny, une rappeuse. Fred Nicolas lui a donc fait confiance pour composer plusieurs morceaux de la bande-son, interprétés par son personnage. Le réalisateur a également mélangé les genres, et ce d’une manière assez extrême, puisqu’il s’est par exemple servi du Concerto n°23 (10) de Mozart comme base qu’il a ensuite mixé avec le rap de Camélia/Lenny.
(10) http://fr.wikipedia.org/wiki/Concerto_pour_piano_n%C2%BA_23_de_Mozart

Dans Max et Lenny, la famille tient une place importante dans la vie des deux jeunes filles. Même si elles n’ont pas de parents, elles évoluent toutes les deux dans une cellule familiale soudée. Ainsi, Max s’occupe de sa grand-mère, ses petits frères et sa sœur tandis que Lenny est maman d’une petite fille. Ce sont ces liens qui les tiennent en vie et les aident à avancer.

Sans non plus stigmatiser Marseille, Fred Nicolas n’a pas voulu évincer la question de la drogue qui occupe une place importante dans les quartiers nord de la ville. En effet, bon nombre de trafics y voient le jour, donnant du travail à des jeunes. Si ce n’est pas le thème central du film, le cinéaste voulait évoquer tous les aspects de la ville, bons comme mauvais.

Fred Nicolas
http://www.chazproductions.fr/2010/11/fred-nicolas.html

François Bégaudeau
voir fiche du film Entre les murs
http://www.citebd.org/spip.php?film109

Sébastien Buchmann
voir fiche du film Main dans la main
http://www.citebd.org/spip.php?film958

Mathieu Demy
voir fiche du film Les Conquérants
http://www.citebd.org/spip.php?film1143

Pierre Salvadori
voir fiche du film Dans la cour
http://www.citebd.org/spip.php?film1391