Voir ce que devient l’ombre - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > Voir ce que devient l’ombre

Voir ce que devient l’ombre

France - 2010 - 1h29
Prix Scam 2011 "œuvre de l'année"
documentaire - film francophone
de

Matthieu Chatellier

direction de la photographie : Matthieu Chatellier
avec : Fred Deux, Cécile Reims
séances : semaine du mercredi 22 octobre 2014
mercredi 22 jeudi 23 vendredi 24 samedi 25 dimanche 26 lundi 27 mardi 28
20:30*
séance spéciale :
* mar 28 à 20h30 - en présence de Matthieu Chatellier - rencontre organisée en partenariat avec Créadoc - tarif unique 3,50 €

synopsis

Fred Deux et Cécile Reims sont deux artistes majeurs ayant traversé le siècle et croisé les plus grands noms de l'art et de la littérature. Rescapés des démons et de la folie de la 2è Guerre Mondiale, ils portent à jamais dans leur œuvre cette ombre indélébile, avec une inépuisable puissance créatrice...

notes de production

Fred Deux et Cécile Reims sont deux artistes majeurs ayant traversé le siècle et croisé les plus grands noms de l’art et de la littérature. Rescapés des démons et de la folie de la 2e Guerre Mondiale, ils portent à jamais dans leur œuvre cette ombre indélébile, avec une inépuisable puissance créatrice. Pendant plusieurs mois, Matthieu Chatellier a filmé les deux artistes dans l’intimité de leur travail de peintre et de graveur. Le film s’inscrit dans le moment précis d’une vie : celui de la vieillesse, de la dépossession et des interrogations sur l’après. A plus de quatre-vingt ans, Fred Deux et Cécile Reims nous livrent une pensée moderne, audacieuse et sans compromis sur le 20e siècle, sur le rôle de la création et sur la vie.

C’est toujours intriguant quand un cinéaste se propose de cheminer avec d’autres artistes, d’autres arts, et en l’occurrence Supprimer le fichier une autre génération. Quelle nécessité a-t-il à les fréquenter ? Pourquoi eux ? Quel rapport avec les œuvres ? Comment rendre compte de la création ? Face à ces questions, au fond souvent trop lourdes pour faire un film, Matthieu répond par le cinéma. Il regarde les visages, il observe les mains, il écoute les silences, il ne force ni les regards ni les confidences, il donne le temps aux œuvres pour être vues, il baigne visages et œuvres dans une lumière chaude, rassurante. Il a confiance.
Tout au long du film, sa confiance est inébranlable. Elle permet à Cécile Reims et Fred Deux de faire le bilan de leurs vies comme on raconterait une histoire, simplement, intimement, pudiquement, tranquillement. Elle nous permet, à nous spectateurs, d’être réceptif à la question, pourtant aride, du sens de notre existence. Il se dit dans ce film des choses essentielles sur la création, sur les amitiés qui comptent dans une vie, sur la maternité, sur la maladie, sur la mort, sur la nature, sur l’histoire du vingtième siècle… Et peut-être surtout sur l’amour...
http://www.universcine.com/films/voir-ce-que-devient-l-ombre

C’est toujours intriguant quand un cinéaste se propose de cheminer avec d’autres artistes, d’autres arts, et en l’occurrence une autre génération. Quelle nécessité a-t-il à les fréquenter ? Pourquoi eux ? Quel rapport avec les œuvres ? Comment rendre compte de la création ? Face à ces questions, au fond souvent trop lourdes pour faire un film, Matthieu [Chatellier] répond par le cinéma. Il regarde les visages, il observe les mains, il écoute les silences, il ne force ni les regards ni les confidences, il donne le temps aux œuvres pour être vues, il baigne visages et œuvres dans une lumière chaude, rassurante. Il a confiance. Tout au long du film, sa confiance est inébranlable. Elle permet à Cécile Reims et Fred Deux de faire le bilan de leurs vies comme on raconterait une histoire, simplement, intimement, pudiquement, tranquillement. Elle nous permet, à nous spectateurs, d’être réceptif à la question, pourtant aride, du sens de notre existence. Il se dit dans ce film des choses essentielles sur la création, sur les amitiés qui comptent dans une vie, sur la maternité, sur la maladie, sur la mort, sur la nature, sur l’histoire du vingtième siècle… Et peut-être surtout sur l’amour. Toutes ces choses, Cécile et Fred les racontent en travaillant le cuivre, la peinture, la gravure, la matière.
Chantal Richard, cinéaste

Entretien avec Matthieu Chatellier
Comment avez-vous été amené à faire des films ?
J’ai commencé par écrire. Adolescent, j’ai beaucoup écrit de fragments d’histoires. Des fragments seulement, parce que je n’arrivais jamais à boucler un récit, j’étais très attaché à l’écriture de moments, que je pouvais réécrire dix ou quinze fois, sans jamais parvenir à retrouver, à la relecture, toutes les sensations et toutes les images qui m’avaient traversées lors de l’écriture. Alors, à cette époque là, j’ai eu l’impression que par le film, cela pouvait être possible. J’ai alors pendant très longtemps rêvé de cinéma de fiction, puis j’ai découvert que j’étais en train de mimer un modèle passé, et que je me sentais beaucoup plus libre en construisant des récits avec le réel...
http://blog.cinemadureel.org/2011/03/27/journal-du-reel-4-entretien-avec-matthieu-chatellier-voir-ce-que-devient-lombre/

Matthieu Chatellier
http://www.unifrance.org/annuaires/personne/309607/matthieu-chatellier

Fred Deux
Né le 1er juillet 1924 à Boulogne-Billancourt.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fred_Deux

Cécile Reims
Née Tsila Remz le 19 octobre 1927 à Paris.
http://fr.wikipedia.org/wiki/C%C3%A9cile_Reims

extrait(s) de presse

Septième sens - A plus de quatre-vingt ans, Fred Deux et Cécile Reims nous livrent une pensée moderne, audacieuse et sans compromis sur le 20è siècle, sur le rôle de la création et sur la vie.
Les Maîtres fous - C'est grâce au documentaire de Matthieu Chatellier "Voir ce que devient l'ombre"... qu'on a découvert l'œuvre et la vie exceptionnelles de Fred Deux et de son épouse Cécile Reims...