pelo malo - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > pelo malo

pelo malo

Vénézuela - 2013 - 1h33
sorti en France le 2 avril 2014
Coquillage d'or du meilleur film festival de San Sebastian 2013
film - version originale sous-titrée en français
de

Mariana Rondón

scénario : Mariana Rondón
direction de la photographie : Micaela Cajahuaringa
musique ou chansons : Camilo Froideval
avec : Samantha Castillo (Marta), Samuel Lange Zambrano (Junior), Beto Benites (El Jefe), Nelly Ramos (Carmen), María Emilia Sulbarán (la Niña)
séances : semaine du mercredi 2 avril 2014
mercredi 2 jeudi 3 vendredi 4 samedi 5 dimanche 6 lundi 7 mardi 8
14:00
18:30
18:30
11:00
14:00
18:30
11:00
14:00
18:30
18:30
séances : semaine du mercredi 9 avril 2014
mercredi 9 jeudi 10 vendredi 11 samedi 12 dimanche 13 lundi 14 mardi 15
16:15
18:30
18:30
18:30
18:30
18:30
séances : semaine du mercredi 16 avril 2014
mercredi 16 jeudi 17 vendredi 18 samedi 19 dimanche 20 lundi 21 mardi 22
16:15
18:30
16:15

synopsis

Junior a 9 ans. Il vit à Caracas avec sa mère et son frère de 2 ans. Junior a les cheveux frisés de son père. Il voudrait avoir les cheveux lisses de sa mère. Junior adore chanter, danser avec sa grand-mère et se coiffer devant la glace. Mais pour sa mère, Junior est l'homme de la famille. C'est comme ça qu'elle l'aime...

notes de production

La maison de production créée par Mariana Rondon en 1991 connait ces dernières années une notoriété croissante (1), et cela notamment grâce à certains de leurs films qui ont été acclamés dans les plus grands festivals internationaux. Ainsi, El Chico que miente, présenté à la Berlinale 2011, a été le second plus gros succès du cinéma vénézuélien en obtenant 10 prix internationaux. Quant à Cartes postales de Leningrad, le premier film de Mariana Rondon sorti en 2007, il a obtenu 23 prix et a connu une distribution mondiale.
(1) Sudaca films, fondée en 1991 par Mariana Rondón et Marité Ugás, a pour objectif la production de films de qualité, avec un potentiel commercial au niveau mondial. El chico que miente, présenté à la Berlinale, Generation 2011, a été le 2eme plus gros succès du cinéma vénézuélien et a obtenu 10 prix internationaux. Postales de Leningrado (2007) a obtenu 23 prix et a connu une distribution mondiale. Sudaca Films travaille actuellement à la postproduction de Pelo Malo et est en train de préparer Huaquero.

Beto Benites qui joue le rôle d’El Jefe, a partagé la réplique avec Zoe Saldana 3 ans plus tôt, à l’occasion du film Colombiana.

Entretien avec Mariana Rondon
Pourquoi ce titre, "Pelo malo", qui signifie littéralement ‘‘Mauvais cheveux’’ ?
Pelo malo est une expression très banale chez nous, qui renvoie tout simplement aux cheveux frisotés. Elle est très utilisée parce que presque tout le monde a ce type de cheveux ! C’est le signe de la mixité, du mélange. Dans un même foyer, il peut y avoir des noirs et des blancs, des cheveux lisses et des ‘‘pelo malo’’. Ma mère par exemple a des ‘‘pelo malo’’, moi pas. Pour plaisanter, on m’appelle d’ailleurs dans ma famille ‘‘le saut en arrière’’ : ils sont tous noirs et je suis blanche ! Mes origines remontent à loin.
Plus sérieusement, au Venezuela, les cheveux lisses sont considérés comme plus beaux. L’apparence physique joue un rôle capital dans cette société et chacun subit cette forte pression. Les reines de beauté incarnent le rê̂ve de toutes les petites filles, d’où l’obsession de la copine de Junior. Regardez le nombre de Miss Univers que nous avons... Moi-même je suis devenue réalisatrice parce que je ne pouvais pas ê̂tre Miss Venezuela !

http://www.commeaucinema.com/interviews/pelo-malo-drame,290396-note-115329

Mariana Rondón
Venezuela, 1966. A étudié à Paris le cinéma d’animation et le vidéo art avec W. Wegman. Elle intègre la première promotion d’étudiants de l’Eictv à Cuba. Elle a créé en 1991 Sudaca films. Ses films été récompensés dans le monde et ont été distribués dans de nombreux pays. Dans le champ des arts plastiques, ses installations sont exposées dans le monde entier.
filmographie
2013 - Pelo malo
2007 - Postales de Leningrado
2000 - A la media noche y media (co-réalisé avec M. Ugás)
1994 - Calle 22
http://www.allocine.fr/personne/fichepersonne_gen_cpersonne=202906.html

extrait(s) de presse

Film de culte - Les gamins, dans "Pelo malo", savent comme les adultes que les choses ne seront pas faciles mais les acceptent avec plus de sagesse et de liberté...
àVoir-àLire - Ce très beau drame porté par une interprétation de premier ordre évoque la question du genre chez un petit garçon avec une réelle finesse de trait. Assurément une bien belle surprise...
Quelques films - Mariana Rondón propose un regard intéressant, qui conjugue réalisme social, finesse psychologique et qualités graphiques. Une bonne découverte...