Les Sorcières de Zugarramurdi - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > Les Sorcières de Zugarramurdi

Les Sorcières de Zugarramurdi

Las Brujas de Zugarramurdi
Espagne - 2013 - 1h59
sorti en France le 8 janvier 2014
film - version originale sous-titrée en français
de

Álex de la Iglesia

scénario : Jorge Guerricaechevarria, Álex de la Iglesia
direction de la photographie : Kiko de la Rica
musique ou chansons : Joan Valent
avec : Carmen Maura (Graciana Barrenetxea), Carolina Bang (Eva), Terele Pavez (Maritxu), Hugo Silva (Jose), Mario Casas (Tony), Secun de la Rosa (Pacheco), Carlos Areces (Conchi), Macarena Gómez (Silvia), Pepón Nieto (Calvo), Javier Botet (Luismi), Jaime Ordóñez (Manuel), Enrique Villén (Adolfo)
séances : semaine du mercredi 1er janvier 2014
mercredi 1er jeudi 2 vendredi 3 samedi 4 dimanche 5 lundi 6 mardi 7
21:00*
séance spéciale :
* ciné mardi : soirée Álex de la Iglesia (2 films : "Balada triste" + "Les Sorcières de Zugarramurdi" = 7 €) en partenariat avec Hidden circle
séances : semaine du mercredi 8 janvier 2014
mercredi 8 jeudi 9 vendredi 10 samedi 11 dimanche 12 lundi 13 mardi 14
14:00
18:45
21:00
18:45
11:00
21:00
14:30
16:00
20:30
18:45
séances : semaine du mercredi 1er janvier 2014
mercredi 1er jeudi 2 vendredi 3 samedi 4 dimanche 5 lundi 6 mardi 7
21:00*
séance spéciale :
* ciné mardi : soirée Álex de la Iglesia (2 films : "Balada triste" + "Les Sorcières de Zugarramurdi" = 7 €) en partenariat avec Hidden circle
séances : semaine du mercredi 15 janvier 2014
mercredi 15 jeudi 16 vendredi 17 samedi 18 dimanche 19 lundi 20 mardi 21
16:00
14:15
16:15
14:15
11:00
16:15
14:15
16:15
séances : semaine du mercredi 22 janvier 2014
mercredi 22 jeudi 23 vendredi 24 samedi 25 dimanche 26 lundi 27 mardi 28
16:15
20:45
18:30
16:15
20:45
18:45
20:45
18:45

synopsis

En plein jour, un groupe d'hommes braque un magasin d'or de la Puerta del Sol à Madrid. José, père divorcé en plein conflit avec son ex-femme, Tony, son complice, sex symbol malgré lui, Manuel, chauffeur de taxi embarqué contre son gré dans l'aventure, et Sergio, le fils de José, partent en cavale. Objectif : atteindre la France en échappant à la police. Mais arrivé près de la frontière française, dans le village millénaire de Zugarramurdi, le groupe va faire la rencontre d'une famille de sorcières, bien décidées à user de leurs pouvoirs maléfiques pour se venger des hommes...

notes de production

Zugarramurdi est un village du nord de l’Espagne, situé à une trentaine de kilomètres au sud de Bayonne. Peuplée d’environ 200 habitants, cette commune est réputée pour avoir abrité de nombreuses sorcières. Zugarramurdi a d’ailleurs été victime de l’inquisition au cours du 17ème siècle, période qui a couté la vie à une dizaine de villageois, condamnés au bûcher.
En 1610 a eu lieu à Logroño un procès lors duquel l’Inquisition accusa de sorcellerie quarante habitants de Zugarramurdi et en condamna douze au bûcher. Les condamnations se basèrent pour la majeure partie des cas sur des témoignages empreints de superstition, peu fiables et produits par des envieux...
Le film est inspiré d’une histoire vraie.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Zugarramurdi
http://www.turismo.navarra.es/fre/organice-viaje/recurso.aspx?masInf=1&o=3295

Carlos Areces (Conchi) et Carolina Bang (Eva) s’étaient déjà rencontrés en 2010 sur le plateau de Balada triste (1).
(1) http://www.citebd.org/spip.php?film1184

Carmen Maura (Graciana) signe ici sa troisième collaboration avec le metteur en scène espagnol. Elle avait en effet déjà joué dans 800 balles (2) ainsi que dans Mes chers voisins (3).
(2) http://fr.wikipedia.org/wiki/800_balles
(3) http://fr.wikipedia.org/wiki/Mes_chers_voisins

Les Sorcières de Zugarramurdi fait partie de la sélection officielle de 5 festivals et a remporté le prix du meilleur scénario au festival CinéHorizontes.

Si Álex de la Iglesia réalise avec Les Sorcières de Zugarramurdi une comédie d’épouvante, il s’amuse également à bousculer les inégalités qui persistent entre les hommes et les femmes.
Le cinéaste espagnol mélange une nouvelle fois l’humour à l’horreur après Le Jour de la bête (4).
(4) http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Jour_de_la_b%C3%AAte

Les Sorcières de Zugarramurdi est le deuxième film espagnol le plus visionné dans les salles obscures ibériques en 2013, après le film d’horreur Mamá (5) produit par Guillermo del Toro.
(5) http://fr.wikipedia.org/wiki/Mama_%28film%29

Álex de la Iglesia
Né Alejandro de la Iglesia Mendoza le 4 décembre 1965 à Bilbao.
Pedro Almodovar finance son premier long métrage Action mutante...
http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%81lex_de_la_Iglesia

Jorge Guerricaechevarria
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jorge_Guerricaechevarr%C3%ADa
http://www.imdb.com/name/nm0346277/

Kiko de la Rica
voir fiche du film Blancanieves
http://www.citebd.org/spip.php?film972

Carmen Maura
voir fiche du film Escalade
http://www.citebd.org/spip.php?film679

Carolina Bang
voir fiche du film Balada triste
http://www.citebd.org/spip.php?film1184

Terele Pavez
http://www.allocine.fr/personne/fichepersonne-19544/filmographie/

Hugo Silva
Né le 10 mai 1977 à Madrid.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Hugo_Silva

Mario Casas
Né le 12 juin 1986 à La Corogne (Galice).
http://fr.wikipedia.org/wiki/Mario_Casas

Secun de la Rosa
Né à Barcelone le 23 décembre 1969.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Secun_de_la_Rosa

Carlos Areces
voir fiche du film Balada triste
http://www.citebd.org/spip.php?film1184

Macarena Gómez
Née le 2 février 1978 à Cordoue.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Macarena_G%C3%B3mez

Pepón Nieto
Né le 20 janvier 1967 à San Pedro de Alcántara.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pep%C3%B3n_Nieto

Javier Botet
Né Javier Botet López le 30 juillet 1977 à Ciudad Real.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Javier_Botet

Enrique Villénl
voir fiche du film Balada triste
http://www.citebd.org/spip.php?film1184

extrait(s) de presse

Filmosphère - "Las Brujas de Zugarramurdi" a plutôt de la gueule et se paye le luxe d’un beau casting...
Ecran noir - Un très bon film dans son ensemble, et une comédie exceptionnellement réussie.
Born to watch - Ça va très vite, c’est gore, c’est blindé d’humour noir et c’est prodigieusement réalisé...
Devil dead - L’Espagne possède le gout véritable des horreurs comiques...