Blue Jasmine - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > Blue Jasmine

Blue Jasmine

Usa - 2013 - 1h38
hors compétition Deauville 2013
film - version originale sous-titrée en français
de

Woody Allen

scénario : Woody Allen
direction de la photographie : Javier Aguirresarobe
avec : Alec Baldwin (Hal), Cate Blanchett (Jasmine), Louis C.K. (Al), Bobby Cannavale (Chili), Andrew Dice Clay (Augie), Sally Hawkins (Ginger), Peter Sarsgaard (Dwight), Michael Stuhlbarg (docteur Flicker), Tammy Blanchard (Jane), Max Casella (Eddie), Alden Ehrenreich (Danny)
séances : semaine du mercredi 25 septembre 2013
mercredi 25 jeudi 26 vendredi 27 samedi 28 dimanche 29 lundi 30 mardi 1er
14:00
18:30
20:45
18:30
20:45
18:30
20:45
14:00
18:30
20:45
14:30
18:45
20:45
18:30
20:45
18:30
20:45
séances : semaine du mercredi 2 octobre 2013
mercredi 2 jeudi 3 vendredi 4 samedi 5 dimanche 6 lundi 7 mardi 8
16:15
20:45
18:30
20:45
14:00
18:30
16:30
20:45
18:30
séances : semaine du mercredi 9 octobre 2013
mercredi 9 jeudi 10 vendredi 11 samedi 12 dimanche 13 lundi 14 mardi 15
18:30
20:30
18:30
20:30
18:30
20:30
18:30

synopsis

Alors qu’elle voit sa vie voler en éclat et son mariage avec Hal, un homme d’affaire fortuné, battre sérieusement de l’aile, Jasmine quitte son New York raffiné et mondain pour San Francisco et s’installe dans le modeste appartement de sa soeur Ginger afin de remettre de l’ordre dans sa vie...

notes de production

C’est un nouveau portrait de femme que propose Woody Allen avec Blue Jasmine. Après avoir dirigé Diane Keaton, Mia Farrow ou Scarlett Johansson pour ne citer qu’elles, c’est sur Cate Blanchett que le cinéaste braque sa caméra, dans un film aux accents plus dramatiques que ses dernières réalisations. Son héroïne est dépressive et désorientée. dès le début du film, on comprend que Jasmine est paumée. Il lui est déjà arrivé de parler toute seule, et elle a eu de gros problèmes personnels. Alors qu’elle est au fond du gouffre, à la fois financièrement et psychologiquement, et qu’elle ne sait plus où aller, elle sollicite l’aide de sa sœur Ginger, caissière de supermarché à San Francisco, indique le réalisateur.

Jasmine et sa sœur Ginger sont diamétralement opposées, depuis toujours, et le fossé entre elles est parfois immense. Elles ont toutes les deux été adoptées, sans être nées des mêmes parents. Jasmine a toujours été plus choyée que sa sœur : Jasmine a toujours dégagé quelque chose d’attirant. Elle était plus intelligente, plus jolie et plus élégante de naissance. Ginger s’est toujours vue comme l’enfant non désirée et non aimée - un peu comme la brebis galeuse, commente Sally Hawkins, qui joue Ginger. Les deux femmes ont deux manières totalement différentes de voir la vie. Bien qu’elles ne soient pas très proches, Ginger répond présente lorsque Jasmine a besoin d’elle. Ginger a vraiment un bon fond, même s’il y a une tension entre elles. En tant que sœur cadette, elle a toujours admiré Jasmine, et elle comprend que l’occasion se présente de renouer avec elle, ajoute la comédienne. Les rapports entre soeurs ont déjà été traités par Allen, notamment dans le fameux Hannah et ses sœurs.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Hannah_et_ses_s%C5%93urs

Avant de s’appeler Blue Jasmine, le film devait en fait s’intituler Jasmine French. En raison de la bande-originale, on s’est dit que Blue Jasmine correspondait mieux à l’atmosphère du film, révèle Woody Allen, qui précise ensuite : Jasmine fait allusion, à plusieurs reprises, à "Blue moon" car c’est la chanson qu’elle a entendue quand elle a rencontré Hal : les célèbres paroles ("Tu m’as vu alors que j’étais tout seul"), font écho à la scène où Jasmine rencontre Dwight.

Jasmine ment énormément. Lorsqu’elle a épousé son mari, elle a commencé par changer de prénom, troquant Jeanette pour Jasmine, un nom plus tendance et plus exotique. C’est une manière de se créer un personnage, et il est symptomatique qu’elle n’ait pas choisi Scarlett ou un nom totalement différent du sien : elle se contente toujours de s’écarter très légèrement de la vérité. Ce genre de mensonge anodin est assez inoffensif en soi, mais plus on le pratique, plus on a du mal à voir la réalité en face. Du coup, on en vient à se demander si Jasmine a des prédispositions à la mythomanie, ou si elle ment seulement de temps en temps, observe son interprète, Cate Blanchett.

Après Barcelone (Vicky Cristina Barcelona), Londres (Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu), Paris (Minuit à Paris) et Rome (To Rome with love), voici Woody Allen de retour sur le continent étatsunien, à San Francisco, avec Blue Jasmine.

A propos du personnage de Hal - incarné par Alec Baldwin - le mari de Jasmine, homme d’affaire à l’ambition proportionnelle à sa fortune, le réalisateur déclare : je crois que Hal est semblable à pas mal d’hommes ambitieux qui ont réussi dans la vie : comme il est dans un stress permanent, il a besoin de décompresser et il attend de sa femme qu’elle le comprenne (...). Aux yeux de Hal, Jasmine est une femme élégante qui brille en société, ce qui ne l’empêche pas d’aller voir ailleurs parce qu’il est bel homme, qu’il a du charisme et que c’est son mode de fonctionnement.

Le statut social est d’une importance primordiale pour la protagoniste du film, Jasmine, qui se soucie énormément de l’image qu’elle renvoie. La déchéance sociale et financière est l’une des raisons de sa dépression. L’argent conditionne totalement sa vision de la réussite, et du bonheur, mais également son regard sur les autres. Pour elle, quitter New York et son confort signifie une perte totale de repères, comme le souligne Cate Blanchett : Jasmine plonge dans l’inconnu, et doit renoncer à son univers habituel. Elle pénètre dans un monde hostile, passe de la côte Est à la côte Ouest, et d’une classe sociale à une autre.

Je me dis que ça a dû être extrêmement difficile de vivre avec un tel personnage pendant plusieurs semaines, remarque Sally Hawkins, la soeur de Jasmine à l’écran. En effet, l’interprète de Jasmine, Cate Blanchett, avoue avoir appréhendé la complexité du rôle, malgré son excitation de tourner sous la direction de Woody Allen. On pourrait très bien ne pas éprouver d’empathie, note par ailleurs le réalisateur. Mais il explique que ce qui rend le personnage attachant, malgré son aspect très snob et très superficiel, est son côté profondément humain.

La manière dont le film raconte sa protagoniste, Jasmine, repose en partie sur un jeu avec les flashbacks, sur de nombreux allers-retours entre le présent, à San Francisco, et le passé, à New York. Comme on ne peut pas se fier à ce que raconte Jasmine, les flashbacks sont là pour rétablir la vérité. D’une certaine façon, j’aurais préféré qu’on tourne les scènes new-yorkaises avant celles de San Francisco, parce que cela m’aurait permis de mieux cerner mon personnage, précise Cate Blanchett.

Alec Baldwin et Sally Hawkins ont déjà tourné sous la direction de Woody Allen, l’un dans Alice et To Rome with love, et l’autre dans Le Rêve de Cassandre. C’est également l’occasion pour le cinéaste de renouer avec le genre du drame laissé un peu de côté depuis son tour d’Europe, commencé à Barcelone avec Vicky, Cristina, Barcelona.

Bobby Cannavale retrouve le rôle d’un Italien agressif après son interprétation de Gyp Rosetti dans la saison 3 de Boardwalk empire.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Boardwalk_Empire

C’est Louis C.K. qui devait au départ tenir le rôle d’Andrew Dice Clay. Mais Woody Allen le trouvait trop gentil pour interpréter Augie. Il lui a alors proposé de jouer Al, ce que le comédien a accepté.
Si le visage d’Andrew Dice Clay vous est familier, c’est qu’il a participé à plusieurs séries, et notamment dans la saison 8 d’Entourage (1), où il jouait son propre rôle. Max Casella, quant à lui, était l’interprète du personnage Vinnie Delpino dans la série Docteur Doogie (2).
(1) http://fr.wikipedia.org/wiki/Entourage_%28s%C3%A9rie_t%C3%A9l%C3%A9vis%C3%A9e%29
(2) http://fr.wikipedia.org/wiki/Docteur_Doogie

Pendant un temps, Bradley Cooper avait été pressenti pour interpréter l’un des personnages de Blue Jasmine, tout comme Michael Emerson (Benjamin Linus dans la série Lost (3), connu également pour avoir joué le rôle de Zep dans Saw) ((4).
(3) http://fr.wikipedia.org/wiki/Lost_:_Les_Disparus
(4) http://fr.wikipedia.org/wiki/Saw

Le dernier Woody Allen ne fera pas un tabac en Inde
Au dernier moment, le cinéaste new-yorkais en aurait bloqué la distribution. La cause ? Son refus d’insérer, à l’écran, des messages anti-tabac du ministère de la Santé, dans le cadre d’une grande campagne d’information sur les méfaits du tabac...
http://www.metronews.fr/culture/blue-jasmine-le-dernier-woody-allen-ne-fera-pas-un-tabac-en-inde/mmjg!EA12G2Nvdltew/

Woody Allen
Né Allen Stewart Königsberg le 1er décembre 1935 à New York.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Woody_Allen

Javier Aguirresarobe
http://www.unifrance.org/annuaires/personne/132170/javier-aguirresarobe
http://www.scifi-universe.com/encyclopedie/personnalite/12888-javier-aguirresarobe.htm

Alec Baldwin
Né Alexander Rae "Alec" Baldwin le 3 avril 1958 à Massapequa.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Alec_Baldwin

Cate Blanchett
Née Catherine Élise Blanchett le 14 mai 1969 à Melbourne.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Cate_Blanchett

Louis C.K.
Né Louis Szekely le 12 septembre 1967 à Washington.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_C.K.

Bobby Cannavale
Né le 3 mai 1971 à Union City.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bobby_Cannavale

Andrew Dice Clay
http://www.allocine.fr/personne/fichepersonne-65208/filmographie/

Sally Hawkins
voir fiche du film Never let me go
http://www.citebd.org/spip.php?film565

Peter Sarsgaard
Né le 7 mars 1971 dans l’Illinois.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Peter_Sarsgaard

Michael Stuhlbarg
Né le 5 juillet 1968 à Long Beach.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Michael_Stuhlbarg

Tammy Blanchard
http://www.programme-tv.net/biographie/22162-blanchard-tammy/cv/
http://www.allocine.fr/personne/fichepersonne-113905/filmographie/

Max Casella
Né Max Deitch le 6 juin 1967 à Washington.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Max_Casella

Alden Ehrenreich
Né Alden Caleb Ehrenreich le 22 novembre 1989 à Los Angeles.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Alden_Ehrenreich

extrait(s) de presse

Paris match - Le nouveau Woody Allen est mordant, acerbe et moralement aussi noir que "Match point"...
Tf1 cinéma - C'est son meilleur film depuis une éternité.
Voir - Cate Blanchett est au sommet de son art dans "Blue Jasmine", l’un des meilleurs films de Woody Allen des 10 dernières années...
Première - "Blue Jasmine" est une comédie dramatique, une vraie...
Positif - "Blue Jasmine est sans doute l'un des portraits de femmes les plus poignants que le cinéaste ait brossés depuis "Une autre femme"...
Studio ciné live - Avec "Blue Jasmine", Cate Blanchett se promène avec une aisance fascinante sur le terrain de la comédie pure comme sur celui du drame intime bouleversant...