Léolo - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > Léolo

Léolo

Québec - 1991 - 1h50
Compétition officielle Cannes 1992 hommage au cinéma québécois festival du film francophone Angoulême 2013
interdit aux moins de 16 ans
film - film francophone
de

Jean-Claude Lauzon

scénario : Jean-Claude Lauzon
d'après l'oeuvre de : Réjean Ducharme
direction de la photographie : Guy Dufaux
musique ou chansons : Richard Grégoire
avec : Gilbert Sicotte (le narrateur), Maxime Collin (Léolo), Ginette Reno (la mère), Julien Guiomar (le grand-père), Pierre Bourgault (le dompteur de vers), Giuditta del Vecchio (Bianca), Yves Montmarquette (Fernand), Andrée Lachapelle (psychiatre), Denys Arcand (orienteur), Germain Houde (professeur), Marie-Helene Montpetit (Nanette ), Francis Sait-Onge (Léolo à six ans)
séances : semaine du mercredi 21 août 2013
mercredi 21 jeudi 22 vendredi 23 samedi 24 dimanche 25 lundi 26 mardi 27
20:00*
séance spéciale :
* ven 20:00 salle Bunuel (espace Franquin)

synopsis

Le jeune Léolo vit entassé avec les siens dans un taudis de Montréal. Avec une étonnante lucidité, il note sur papier les réflexions que lui inspire cet univers sordide. Reniant ses origines, il affirme venir de Sicile, lieu de rêve et de grands espaces. Entre les séjours à l'asile qu'effectuent parfois les membres de sa famille, Léolo se sent lui aussi menacé par la folie. Il se réfugie dans son amour pour Bianca, une jeune voisine italienne qui lui révèle l'absolu. Pourquoi est-il seul à voir la différence entre une rose de plastique et la beauté d'une vraie fleur, entre le mensonge et la poésie ? Léolo écrit et les mots lui sont aussi devenus un refuge. Mais seul un dompteur de vers, amateur d'art qui symbolise pour lui la force de l'imaginaire, comprendra la valeur de ses textes...

notes de production

Le film est partiellement basé sur L’Avalée des avalés (1) de Réjean Ducharme ainsi qu’inspiré de l’enfance de Lauzon.
(1) http://fr.wikipedia.org/wiki/L%27Aval%C3%A9e_des_aval%C3%A9s

Des critiques dithyrambiques ont accueilli Léolo à sa sortie et continuent de le célébrer quinze ans plus tard. À Cannes, la Palme d’or lui aurait échappé de justesse : la légende veut que Jean-Claude Lauzon, connu pour ses frasques, ait manqué de respect à un membre du jury, en l’ocurence l’actrice américaine Jamie Lee Curtis. Le Times magazine a inscrit Léolo, film inclassable, sur sa liste des 100 meilleurs films de tous les temps. Le New York Times, qui avait été très dur envers Un zoo la nuit, reconnaissait cette fois à son auteur un formidable talent. L’inventivité incessante de Léolo permet d’en supporter les idées les plus choquantes, suscitant un consensus exceptionnel de la part de la critique.
http://cinemaquebecois.telequebec.tv/#/Films/174/Clips/918/Default.aspx

La restauration de Léolo s’inscrit dans le travail de longue haleine du projet Éléphant de Québecor, qui consiste à restaurer, numériser en haute définition et rendre accessible l’ensemble des longs métrages québécois réalisés depuis les années 1940.
Depuis la création d’Éléphant, en novembre 2008, plus de 150 films de chez nous ont été restaurés et mis à la disposition du public sur la plate-forme Illico.
Le rôle d’Éléphant, qui est essentiel, selon moi, est de protéger notre patrimoine cinématographique, et cela nous donne aussi l’occasion d’honorer les grands hommes et les grandes femmes qui ont façonné le Québec et son cinéma, a dit avant la projection du film Pierre Karl Péladeau, président et chef de la direction de Québecor et instigateur du projet Éléphant (2).
Grâce à Pierre Karl Péladeau, Éléphant terminera sa quatrième année en ayant restauré plus de 200 films, s’est réjoui le cinéaste Claude Fournier, qui pilote le projet avec la productrice Marie-José Raymond.
(2) http://elephant.canoe.ca/a_propos/
http://fr.canoe.ca/divertissement/cinema/nouvelles/2012/08/29/20154521-qmi.html

Léolo est sorti en France le 16 septembre 1992

Entretien avec Jean-Claude Lauzon
Cinq ans se sont écoulés depuis que tu as tourné "Un zoo la nuit". Pendant toute cette période, est-ce que tu t’es vraiment mis à "Léolo" ?
D’abord, il faut dire que "Léolo" a été écrit avant le "Zoo". J’avais commencé à écrire un roman quand j’étais plus jeune - que j’ai abandonné - sur lequel 70% des textes de "Léolo" sont basés. Après le "Zoo", je ne voulais pas me remettre à l’écriture tout de suite. Pour moi, l’écriture est extrêmement difficile. Avec le succès du "Zoo" à Cannes, j’avais été contacté par des producteurs américains. Je me suis donc rendu à Los Angeles où on m’a présenté plusieurs scénarios. On m’a proposé de très grosses productions, avec beaucoup de sous. J’étais particulièrement attiré par l’idée de travailler avec des étrangers, mais les scénarios étaient tellement mauvais. Alors, tranquillement, j’ai commencé à prendre des notes et amasser des photos pour "Léolo". A ce moment-là, ça s’appelait "Portrait d’un souvenir de famille"...
http://www.flachfilm.com/presse/presse/news/interview-de-jean-claude-lauzon-concernant-leolo.html

Jean-Claude Lauzon
Né le 29 septembre 1953 à Montréal.
Personnage indomptable, il n’aura fait que deux longs métrages : il est mort le 10 août 1997, à 43 ans, dans l’écrasement du Cessna qu’il pilotait en compagnie de sa compagne, la comédienne Marie-Soleil Tougas.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Claude_Lauzon_%28r%C3%A9alisateur%29

Réjean Ducharme
Né à Saint-Félix-de-Valois (Québec) le 12 août 1941.
http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9jean_Ducharme

Guy Dufaux
voir fiche du film Le Déclin de l’empire américain
http://www.citebd.org/spip.php?film1105

Richard Grégoire
Né le 18 mai 1944 à Montréal.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Richard_Gr%C3%A9goire

Gilbert Sicotte
Né le 18 février 1948.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Gilbert_Sicotte

Maxime Collin
Né le 6 décembre 1979 à Montréal.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Maxime_Collin
http://www.lapresse.ca/arts/200909/18/01-903325-attendre-le-prochain-role.php

Ginette Reno
Née Ginette Raynault (ou Reynault) à Montréal le 28 avril 1946.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ginette_Reno

Julien Guiomar
Né le 3 mai 1928 à Morlaix, décédé à Agen le 22 novembre 2010.
Incarne à la perfection le personnage de Jacques Tricatel dans L’Aile ou la cuisse...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Julien_Guiomar

Andrée Lachapelle
Née le 13 novembre 1931 à Montréal.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Andr%C3%A9e_Lachapelle

Denys Arcand
voir fiche du film Gina
http://www.citebd.org/spip.php?film1104

Germain Houde
Né le 14 décembre 1952.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Germain_Houde

extrait(s) de presse

Télérama - Le film est cru, comme la vie peut l'être, mais le réalisme poétique auquel il parvient est le signe d'une exceptionnelle maîtrise du langage cinématographique.
àVoir-àLire - Lauzon préfère scruter la crasse et finit par signer une œuvre à la noirceur marquante.
Ecran bis - Finalement plus exigeant qu'halluciné, plus radical que barré, "Léolo" appelle à un abandon total...
Panorama - "Léolo" constitue l'un de ces quelques moments où le cinéma québécois parvient à s'affranchir de son régionalisme et à s'inscrire de plein pied dans un patrimoine plus large...
Le Huffington post - Entre la poésie du récit et la mélancolie de la bande sonore qui transcende les images crues, on est bouleversé.
La Presse - Des scènes d'anthologie, de grandes idées de mise en scène, un souffle, une ambition, un génie que l'on avait rarement vus dans le cinéma québécois...
Peeping Tom - La normalité n'existe pas pour Léolo, pas dans son monde...
Avenue de l'horreur - Véritable mise à nu et témoignage intimiste, cette pellicule est tout simplement fascinante !