Kinshasa kids - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > Kinshasa kids

Kinshasa kids

Belgique, France - 2012 - 1h25
Compétition officielle Mostra de Venise 2012 Festival international du film francophone Namur 2012 Festival du cinéma européen des Arcs 2012
film - film francophone
de

Marc-Henri Wajnberg

scénario : Marc-Henri Wajnberg
direction de la photographie : Colin Houben, Danny Elsen
musique ou chansons : Bebson Elemba, Trionyx, Diable Aza Te
avec : Emmanuel Fakoko (Emmanuel), Gabi Bolenge (Gabi), Gauthier Kiloko (Gauthier), Joël Eziegue (Joël), José Mawanda (José), Mickaël Fataki (Mickaël), Rachel Mwanza (Rachel), Sammy Molebe (Sammy)
séances : semaine du mercredi 22 mai 2013
mercredi 22 jeudi 23 vendredi 24 samedi 25 dimanche 26 lundi 27 mardi 28
16:25
20:00
20:00
16:25
20:00
20:00

synopsis

Kinshasa, Congo. Huit enfants des rues, considérés comme sorciers par leurs familles, montent un groupe de musique pour déjouer le sort et reprendre le contrôle de leurs vies. Aidés par Bebson, musicien allumé qui s’improvise manager, ils feront vibrer la ville !

notes de production

Marc-Henri Wajnberg a débuté sa carrière de réalisateur en 1993 avec son premier long métrage Just friends, qui a connu un important succès critique.

Kinshasa kids a d’abord été pensé par le réalisateur comme un documentaire sur les enfants de la ville. Marc-Henri Wajnberg a ensuite opté pour un récit de fiction, mais en gardant le style du documentaire pour capturer au mieux l’esprit de Kinshasa.

Kinshasa kids a été présenté en 2012 en avant-première mondiale au Festival de Venise dans le cadre des Venice days.

Marc-Henri Wajnberg découvre la République démocratique du Congo et sa capitale, Kinshasa, lors d’un voyage en 2009. Depuis, il a consacré au pays plusieurs documentaires, dont Portrait de Kinshasa pour la chaîne Arte, dans le cadre des 50 ans de l’indépendance de l’Afrique.

Les enfants qui sont les héros de Kinshasa kids sont tous issus des rues de la ville. S’ils ne se connaissaient pas avant le tournage, ils sont devenus très proches : quatre d’entre eux ont continué de vivre ensemble après la fin du film.

Les enfants shegués, comme les huit enfants héros de Kinshasa kids, sont plusieurs dizaines de milliers en République démocratique du Congo. Abandonnés par leur mère quand le couple parental se sépare et recueillis par le père, ces enfants sont considérés comme des sorciers responsables des malheurs qui peuvent arriver dans une famille. Leur unique moyen de survivre est la rue ; les plus chanceux vivotent grâce à des petits boulots.

Marc-Henri Wajnberg a connu de nombreuses difficultés pendant le tournage de Kinshasa kids, notamment de la part des autorités congolaises parfois réticentes à délivrer les autorisations nécessaires. Le réalisateur s’est rendu en tout six fois en République démocratique du Congo pour mener à bien le film. Les enfants, qui vivent tous dans la rue depuis plusieurs années, ont été logés tout le temps du tournage et ont pu aller à l’école.

Les rôles de chaque personnage ont été inspirés au fur et à mesure des rencontres que le réalisateur a vécues. Ces rencontres ont ainsi nourri le scénario du film : j’ai rencontré Kelly, la femme du policier Elbaz dans le film, qui apostrophe la caméra parce qu’elle n’a pas les moyens d’acheter des médicaments pour ses enfants, durant les repérages. Elle m’a parlé d’une façon tellement juste, que j’ai imaginé cette séquence. (...) Chaque rôle s’est ainsi construit à partir des rencontres et des histoires que les personnages ont vécues ou m’ont racontées, se remémore Marc-Henri Wajnberg.

La jeune Rachel Mwanza, 12 ans, est la seule fille des huit enfants présents dans le film. Après avoir connu la misère et la prostitution, sa vie a radicalement changé depuis le tournage de Kinshasa kids : elle a joué le premier rôle dans Rebelle en 2012, qui lui a valu l’Ours d’argent au festival du film de Berlin la même année. Maintenant à l’école, Rachel est devenue un modèle pour les autres enfants du film qui n’ont pas connu un tel succès.

Le film est évidemment à rapprocher de Benda Bilili ! dont l’action musicale se situe également au Congo Kinshasa.
http://www.citebd.org/spip.php?page=cinemarecherche&id_film=582&alpha=2&a=2013&m=4#film

"Kinshasa kids" à travers le monde
2012
Venice Days
Festival international du film de Toronto
Vancouver International Film Festival (VIFF)
Festival International du Film Francophone de Namur (FIFF)
New York Film Festival (NYFF)
Busan International Film Festival (BIFF)
Quinzaine du Cinéma francophone
London Film Festival
Zagreb Film Festival
Étoiles et Toiles du Cinéma Européen
Mumbai Film Festival
Hofer Filmtage
Thessaloniki International Film Festival
Stockholm Film Festival
Kolkata International Film Festival
Tallin Black Nights Film Festival
Marrakech International Film Festival
Festival de Cinéma Européen des Arcs
Festival Africolor
2013
Black Movie Film Festival
Festival International du Film d’Environnement
Récompenses
Prix du Public pour le Meilleur Film au Zagreb Film Festival
Prix Odyssée - Conseil de l’Europe pour les Droits de l’Homme décerné par un jury composé de neuf ambassadeurs du Conseil Européen et de Roberto Olla (Directeur Exécutif - Eurimages)

Marc-Henri Wajnberg
Né en 1953.
A réalisé plus de 2 700 courts-métrages et documentaires...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Marc-Henri_Wajnberg

Colin Houben
http://www.unifrance.org/annuaires/personne/311387/colin-houben
http://www.cinemotions.com/Colin-Houben-nm403247

Danny Elsen
http://www.unifrance.org/annuaires/personne/303089/danny-elsen
http://www.commeaucinema.com/personne/danny-elsen,29094
http://www.ecranlarge.com/stars-filmographie-779.php

Bebson Elemba
musicien, leader du groupe Trionix...
http://www.africultures.com/php/index.php?nav=personne&no=4790

Trionyx
http://www.eternalnetwork.org/mowoso/index.php?cat=BBS6

extrait(s) de presse

Libération - [Un] film décapant et euphorisant (...) dont Bebson est la révélation. Le résultat est bluffant.
Le Jdd - (...) un témoignage vivant, tonique et terrible. A la croisée des deux genres [film et documentaire], le réalisateur nous entraîne avec émotion et bonne humeur dans la vie quotidienne de ces enfants des rues.
Le Monde - Rejetant la naïveté aussi bien que la pathos, "Kinshasa Kids" porte un regard curieux, amusé et très attentif, sur ces gamins attachants (...).
Fiches du cinéma - Caméra à l'épaule, sur un tempo de cavalcade, M-H. Wajnberg nous entraîne à la suite des enfants des rues de Kinshasa. Entre fiction et documentaire, ce film est vraiment épatant.
Critikat - On croit retomber dans une de ces complaisantes chroniques de la débrouille africaine ; mais les choses s'avèrent vite moins simplistes.
Le Nouvel obs - Le film demeure fascinant par sa manière de capter la beauté chaotique de Kinshasa (...).
RFi Europe - A la manière du film "Short cuts" de Robert Altman, tous ces personnages sont reliés par une passion pour la musique et la volonté, malgré tout, de s'en sortir.
Courrier international - "Kinshasa kids" ressemble davantage à un portrait misérabiliste de l'Afrique plutôt qu'à un parcours de héros des rue.