le militantisme féministe par et pour la bande dessinée - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
FR | EN
accueil > votre visite > au programme > événements et rendez-vous > le militantisme féministe par et pour la bande dessinée

journée d’études

le militantisme féministe par et pour la bande dessinée

mercredi 2 mai - de 10h à 18h - auditorium du musée de la bande dessinée

Une journée d’étude centrée sur le militantisme féministe par et pour la bande dessinée. Elle est organisée par les étudiant.e.s du master bande dessinée de l’ÉESI avec le concours de la Cité. La philosophe et historienne de la pensée féministe Geneviève Fraisse en est l’invitée d’honneur.

  • La journée s’articule en deux parties : nous commencerons avec un point historique sur le militantisme féministe dans la bande dessinée, puis nous traiterons de sujets actuels avec entre autre une table ronde avec les autrices du collectif des créatrices de bande dessinée contre le sexisme (Johanna Schipper, Morgan Parisi, Nathalie Ferlut), des présentations d’ouvrages, notamment de la publication collective Féministes - Récits militants sur la cause des femmes aux éditions Vide Cocagne, et d’auteur.trice.s qui traitent de cette thématique. Entrée Libre et gratuite dans la limite des places disponibles

9h30 accueil
dans le hall du Musée de la Bande Dessinée

10h le féminisme ça pense
par Geneviève Fraisse,
directrice de recherche au CNRS, philosophe et historienne de la pensée féministe

11h AH ! NANA
par Elise Ponce,
créatrice du podcast Auriculaire, qui donne la parole aux autrices de bande dessinée

11h30 pause

11h45 Trina Robbins herstorian des comics
par Sophie Bonadè, doctorante en langues étrangères appliquées à Paris Saclay et à l’Université d’Evry-Val-d’Essonne

12h15 présentation de l’exposition de la fanzinothèque
par Gregor Martin et Claire Robart, membres de la Fanzinothèque de Poitiers

12h30 pause

14h être une super héroïne dans les comics étatsuniens, invisibilité, doublon, érotisation
par Eric Villagordo, Enseignant chercheur en art et sciences de l’art à l’Université de Montpellier III

14h30 table-ronde avec le Collectif des autrices contre le sexisme en bande dessinée
avec Johanna Schipper, Nathalie Ferlut et Morgan Parisi

15h30 Fini de rire, Jacky Fleming et l’humour féministe
par Vanina Géré,
Enseignante d’histoire et de théorie des arts à l’École Nationale Supérieure d’Art de Nancy

16h pause

16h15 présentation de l’ouvrage collectif Féministes, récits militants sur la cause des femmes.

17h la chasse aux crocodiles
par Thomas Mathieu,
auteur de bande dessinée

17h30 la société du spectacle : construction du sexisme ordinaire et contrôle social
par Audrey Cavaillé,
doctorante en arts plastiques à l’Université de Montpellier III

18h pot de fin de journée
sous la verrière de l’ÉESI

information et inscription

contacter Athénais Didierjean par courriel

le militantisme féministe par et pour la bande dessinée
2 mai 2018 de 10h à 18h
gratuit
auditorium du musée de la bande dessinée
quai de la Charente
Angoulême