xavier bouyssou - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > la Cité > la maison des auteurs > résidents et anciens résidents > auteurs en résidence > xavier bouyssou

xavier bouyssou

en résidence de septembre 2017 à février 2018

Xavier Bouyssou est né à Agen en 1991. C’est en étudiant l’art contemporain aux Beaux-Arts de Toulouse qu’il commence à faire ses premiers fanzines. À la fin de ses études, il part pour l’institut Saint-Luc de Bruxelles, dont il sort diplômé en bande dessinée deux ans plus tard. Il vit toujours à Bruxelles.
Son travail se base souvent sur la réappropriation de codes connus, que ce soit ceux de la science-fiction, du film de genre, d’un dessin animé ou d’une bande dessinée célèbres. Il consiste souvent à subjectiver ces codes pour faire apparaitre, à travers les mailles de celui-ci, des questionnements plus personnels. Son travail est habité par la notion de romantisme, qu’il embrasse et met à mal en même temps grâce à l’humour. Il aime l’humour qui désarçonne, où on ne sait plus trop dans quel degré l’auteur se situe, comme le pratiquait Andy Kaufman. À ce titre, il se met assez souvent en scène, dans de vraies- fausses BD cathartiques, qui vont de l’autobiographie mise en scène à l’autofiction assumée.
Il vient en résidence travailler au projet Blue generation qui traite d’une expérience imaginaire de sociologie durant laquelle cent participants, sous la houlette d’un sociologue, adoptent le fonctionnement social des Schtroumpfs.

bibliographie

-  Serge Singe et les Cyber Nanas, 12p, in revue MEDOR, 2017.
-  Realpolitik, 12 p., in Nyctalope 9, éd. Magnani, 2017.
-  That’s All Folks, 24 p., éd. Le Mégot , 2016.
-  Blue generation, 14 p., in Franky et Nicole 5, éd. Requins Marteaux, 2016.
-  Stoopy Doo, where are you, 16 p., in Franky et Nicole 3, éd. Requins Marteaux, 2015.
-  Jérémie Sauvage, 18 p., in Nytalope 8, éd. Magnani, 2015.
-  Le dernier Thunderbolt, 24 p., 24 heures de la BD Grandpapier, 2013.
-  Hakima et les cosmonautes, 16 p., in fanzine « ART », 2012

autoédition
-  Les Dieux de Youtube, 12 p., 2016.
-  Ma nuit chez A, 20 p., 2015.
-  Le gaulois du futur, première édition, 24 p., 2014.
-  L’effet clair de Lune, 140 p., mémoire de fin d’études, 2014.
-  Les nuits coupables de Jim Mc Cool, 130 p, 2010.

bande dessinée numérique
-  Le Secret des Cailloux qui brillent, épisode 16, 12 p., 2016 (diffusé sur Internet)

webographie

- https://www.instagram.com/xavierbouyssou/?hl=fr
- http://lesecretdescaillouxquibrillent.com/episodes/episode16