xavier bouyssou - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
le restaurant la table à dessin est exceptionnellement fermé mercredi 15 août. réouverture à partir du 16 août
accueil > la Cité > la maison des auteurs > résidents et anciens résidents > les anciens résidents > xavier bouyssou

xavier bouyssou

en résidence de septembre 2017 à février 2018

Xavier Bouyssou est né à Agen en 1991. C’est en étudiant l’art contemporain aux Beaux-Arts de Toulouse qu’il commence à faire ses premiers fanzines. À la fin de ses études, il part pour l’institut Saint-Luc de Bruxelles, dont il sort diplômé en bande dessinée deux ans plus tard. Il vit toujours à Bruxelles.
Son travail se base souvent sur la réappropriation de codes connus, que ce soit ceux de la science-fiction, du film de genre, d’un dessin animé ou d’une bande dessinée célèbres. Il consiste souvent à subjectiver ces codes pour faire apparaitre, à travers les mailles de celui-ci, des questionnements plus personnels. Son travail est habité par la notion de romantisme, qu’il embrasse et met à mal en même temps grâce à l’humour. Il aime l’humour qui désarçonne, où on ne sait plus trop dans quel degré l’auteur se situe, comme le pratiquait Andy Kaufman. À ce titre, il se met assez souvent en scène, dans de vraies- fausses BD cathartiques, qui vont de l’autobiographie mise en scène à l’autofiction assumée.
En résidence, il a travaillé au projet Blue generation qui traite d’une expérience imaginaire de sociologie durant laquelle cent participants, sous la houlette d’un sociologue, adoptent le fonctionnement social des Schtroumpfs.

bibliographie

-  Serge Singe et les Cyber Nanas, 12p, in revue MEDOR, 2017.
-  Realpolitik, 12 p., in Nyctalope 9, éd. Magnani, 2017.
-  That’s All Folks, 24 p., éd. Le Mégot , 2016.
-  Blue generation, 14 p., in Franky et Nicole 5, éd. Requins Marteaux, 2016.
-  Stoopy Doo, where are you, 16 p., in Franky et Nicole 3, éd. Requins Marteaux, 2015.
-  Jérémie Sauvage, 18 p., in Nytalope 8, éd. Magnani, 2015.
-  Le dernier Thunderbolt, 24 p., 24 heures de la BD Grandpapier, 2013.
-  Hakima et les cosmonautes, 16 p., in fanzine « ART », 2012

autoédition
-  Les Dieux de Youtube, 12 p., 2016.
-  Ma nuit chez A, 20 p., 2015.
-  Le gaulois du futur, première édition, 24 p., 2014.
-  L’effet clair de Lune, 140 p., mémoire de fin d’études, 2014.
-  Les nuits coupables de Jim Mc Cool, 130 p, 2010.

bande dessinée numérique
-  Le Secret des Cailloux qui brillent, épisode 16, 12 p., 2016 (diffusé sur Internet)

webographie

- https://www.instagram.com/xavierbouyssou/?hl=fr
- http://lesecretdescaillouxquibrillent.com/episodes/episode16