familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN

accueil > votre visite > au programme > expositions temporaires > les "portraits debout" de frédéric logez

les "portraits debout" de frédéric logez

du 25 octobre au 31 décembre 2016

La Cité vous invite à découvrir 10 œuvres originales du lillois Frédéric Logez, qui se consacre depuis quelques années à la réalisation de "posters", sortes de planches de bande dessinée géantes destinées, non à être imprimées, mais à occuper les murs.

Son travail s’inscrit dans la lignée d’un art narratif et engagé qui s’est développé dans les années 1960-80, autour de la Figuration libre. Il trouve aussi ses références dans les travaux d’artistes tels qu’Ernest Pignon-Ernest, Duane Michals ou Jean Le Gac.

Frédéric Logez travaille sur la mémoire : mémoire familiale, mémoire historique, mémoire de sa région, le Nord.

Chacune de ses planches/affiches est consacrée à un personnage réel, représenté en pied, grandeur nature, tandis que différents blocs didactiques, illustratifs ou narratifs viennent compléter son portrait, déplier sa biographie.

La technique est mixte, associant dessin à l’encre, feutre, crayon gras, fusain, lavis, crayon de couleur…

L’exposition présentera 10 œuvres originales, réparties en quatre ensembles :
- premier triptyque 9 avril 1917 sur des soldats tués à la bataille d’Arras : Douglas Grant, Henry Louis Norwest et Simon Fraser ;
- deuxième triptyque l’esprit de la pyramide sur des artistes du Nord ayant pratiqué l’art brut : Fleury Joseph Crépin, Augustin Lesage et Victor Simon ;
- troisième diptyque résistances familiales sur la tante et la grand-mère de l’artiste, Olympe Caron et Andrée Valdiguié ;
- et un diptyque terre colorée sur l’immigration dans la région Nord Pas-de-Calais, portraits du couple Iva et Vincent Sabatelli.

Diplômé de l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs en 1989, Frédéric Logez a participé à différentes aventures éditoriales.
En bande dessinée, on lui doit les albums Le Roi noir n’est pas noir aux éditions Brûle Maison en 2001, Une histoire dramatique de la colonisation en Afrique occidentale, et La Bataille, Arras 1917 aux éditions Degeorge en 2014, ainsi qu’une série de plus de 400 strips, Hôtel Bellevue, parue dans la presse.

Il se consacre principalement aujourd’hui à la réalisation de "Portraits debout" et de "Paysages couchés".

commissariat
Thierry Groensteen
Courtesy of Art to Be Gallery, 44 rue Saint-André, 59000 Lille, représentée par M. Stéphane Bicocchi

les "portraits debout" de frédéric logez
exposition présentée du 25 octobre au 31 décembre 2016
musée de la bande dessinée
quai de la Charente
Angoulême