la présidente - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > nos ressources > sélections de la Cité > archives des sélections de la Cité > archives 2015 des sélections de la Cité > la présidente

la présidente

de Farid Boudjellal et Francois Durpaire (les Arènes)

Un récit de politique-fiction terrifiant et terriblement réaliste, où Marine Le Pen remporte les élections présidentielles de 2017 et met en place le programme du FN. Loin de la caricature, la justesse du scenario en fait une excellente bande dessinée politique qu’on ne peut qu’espérer voir demeurer au rayon science-fiction…

Prenant pour point de départ le programme du Front National disponible sur Internet, et s’entourant de spécialistes, Francois Durpaire imagine les effets de sa mise en œuvre si la candidate du Front National venait à rafler la présidence de la République. Spécialiste des médias et de la vie politique nationale et internationale, l’auteur envisage les conséquences économiques, sociales, culturelles sur la France et sur ses relations avec le reste du monde. Côté gouvernement, le casting et la liste des ministères sont éloquents : Marion Maréchal Le Pen est « ministre de l’école et des savoirs », Nadine Morano « ministre de la famille et de la natalité » et le jeune sarkozyste Geoffroy Didier « ministre de la Justice ». Des milliers d’immigrés voient leur carte de séjour expirer sans espoir de renouvellement, les clandestins sont reconduits aux frontières, le Conseil constitutionnel est supprimé ainsi que l’euro. Le Figaro et TF1 sont confiés à Éric Zemmour et Patrick Buisson. A travers le destin d’une famille issue de la diversité, Durpaire décrit ainsi la rapide dégradation du climat social et l’inéluctable radicalisation de l’extrémisme de droite qui n’est pas sans rappeler les heures les plus sombres de la France.
S’essayant pour la première fois au numérique, Farid Boudjellal,formidable dessinateur dont on connait les engagements, s’inscrit ici dans un registre graphique auquel les familiers de son travail étaient peu habitués : un réalisme quasi photographique en noir et blanc - qui rappelle parfois le travail de Squarzoni- qui renforce le caractère plausible de cette bande dessinée. A lire avant qu’il ne soit trop tard...
(MP - JPMa)

acheter le livre de Farid Boudjellal et Francois Durepaire : la présidente les Arènes / 20 €.