dédicace : mylène demongeot et claire bouilhac - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > votre visite > au programme > événements et rendez-vous > archives des rendez-vous de la Cité > archives 2015 des rendez-vous de la cité > dédicace : mylène demongeot et claire bouilhac

dédicace : mylène demongeot et claire bouilhac

samedi 29 août à 15h et dimanche 30 août 2015 à 11h, cinéma de la Cité

A l’occasion du festival du film francophone, la Cité de la bande dessinée reçoit l’actrice française Mylène Demongeot et la dessinatrice Claire Bouilhac pour deux séances de dédicaces de leur bande dessinée Adieu Kharkov, samedi 29 et dimanche 30 août 2015 au cinéma de la Cité.

Adieu Kharkov

Evénement de la rentrée littéraire 2015, la première rencontre de la comédienne Mylène Demongeot avec l’art de la bande dessinée : un roman graphique et familial poignant, mis en images par Catel et Claire Bouilhac.

Paris 1985. Atteinte d’un cancer, la mère de Mylène Demongeot vit ses derniers moments. Pressée par la tendre sollicitude de sa fille, elle entame le récit de son enfance à Kharkov, en Ukraine, puis de son adolescence et de sa jeunesse, de la Russie à la France, en passant par la Chine. Dotée d’une volonté de fer, elle refuse dès son plus jeune âge le sort réservé aux femmes, vouées au mariage et à l’enfantement. Bravant les convenances, elle va gravir un à un les échelons de sa liberté et de sa réussite, tandis que s’emballe l’histoire du XXe siècle.

Ce portrait nuancé d’un exceptionnel destin maternel, est l’adaptation en bande dessinée du roman de Mylène Demongeot Les lilas de Kharkov (publié en 1998) dans lequel elle revenait également sur sa propre carrière d’actrice et vie de femme. Ici, les dessinatrices Catel et Claire Bouilhac offrent les richesses du neuvième art à ces récits et regards croisés, dans un dialogue narratif et graphique aux subtilités captivantes. Fresque familiale, sociale et artistique, Adieu Kharkov est aussi un témoignage précieux de luttes anonymes ou méconnues, en vue d’émancipations qui nous paraissent soudain si récentes.

Mylène Demongeot

L’actrice Marie-Hélène Demongeot, dite Mylène, est née le 29 septembre 1935 à Nice. Sa famille, dont sa mère ukrainienne, s’installe à Paris lorsqu’elle a 13 ans. Elle étudie le piano quand la publicité et rapidement le cinéma la remarquent. Elle a depuis été à l’affiche de nombreuses productions télé, de pièces de théâtre et d’une cinquantaine de films, dont "Les sorcières de Salem" (1957), "Bonjour Tristesse" (1958), Les Trois Mousquetaires (1961) ou encore la célèbre série des "Fantomas", avec Louis de Funès, dès 1965. Plus récemment, on a pu la voir dans "Camping", "36, quai des Orfèvres" ou "Oscar et la dame rose". Etiquetée "blonde sensuelle" à ses débuts, à l’instar de son amie Brigitte Bardot, Mylène Demongeot a pourtant toujours alterné avec une même réussite cinéma commercial et cinéma d’avant-garde, embrassant également une carrière de productrice dès 1968, entre autres pour soutenir les films de son époux Marc Simenon, fils ainé du célèbre romancier belge. En 1990, elle prend la plume pour la première fois avec "Les lilas de Kharkov", évocation de la vie mouvementée de sa maman. D’autres récits biographiques suivront, dont "Les animaux de ma vie", illustré par Catel Muller en 2009. Catel, une amie comme elle très concernée par la cause féminine et féministe, qu’elle retrouve six ans plus tard, en 2015, pour sa première bande dessinée, éditée chez Dupuis : "Adieu Kharkov", adaptation de son premier récit, et qui retrace les destins croisés de l’actrice et de sa mère, sous les dessins de Catel Muller et de Claire Bouilhac.

Claire Bouilhac

Dessinatrice, scénariste, coloriste, Claire Bouilhac est née dans la banlieue est de Paris. Formée aux arts appliqués et au dessin animé, elle accompagne dès 1994 les débuts des éditions Cornelius, en créant le personnage de "Francis Blaireau Farceur" avec Jake Raynal au scénario. Elle intègre dans la foulée l’équipe de Fluide Glacial, dont elle devient la première dessinatrice intronisée au bouclage. Elle y crée entre autres, toujours avec Jake Raynal, le flamboyant personnage de "Melody Bondage".

En 2007, elle rejoint l’équipe de SPIROU, avec les exploits de "Maud Mutante", une petite fille capable de se transformer en tout et n’importe quoi. En 2009, les strips de Francis le blaireau illustrent "L’antimanuel de psychologie" de Serge Hefez tandis que Claire publie chez Dupuis son premier album en collaboration avec Catel Muller (et l’historienne Emmanuelle Polack) : "Rose Valland, capitaine Beaux-Arts", consacré à la figure historique qui sauva les oeuvres d’art dérobées par les nazis. En 2010, Claire et Catel s’adressent à un public plus jeune avec "Top Linotte", repris en trois volumes chez Dupuis.

Toujours avec Catel, elle publie en août 2015 "Adieu Kharkov", adapté des mémoires de Mylène Demongeot, et réalisé en collaboration avec l’actrice elle-même, star du grand écran mais aussi fille d’une femme à la destinée remarquable. Une vaste fresque qui est tout autant un portrait de femmes par des femmes, exercice dont Claire Bouilhac devient coutumière. Elle illustre également chaque semaine la page "Trait" du magazine Le Vif/Weekend, en Belgique.

Claire Bouilhac publie dans des magazines aussi divers que Fluide Glacial, Les P’tites sorcières ou Spirou et s’affirme comme l’une des femmes reconnues de la bande dessinée francophone. Chez Dupuis, de "Rose Valland" à "Adieu Kharkov", elle collabore avec Catel Muller sur des portraits de femmes en BD.

acheter le livre de Catel, Claire Bouilhac et Mylène Demongeot : Adieu Kharkov Aire libre Dupuis / 22 €

dédicace : Mylène Demongeot et Claire Bouilhac

samedi 29 août à 15h et dimanche 30 août 2015 à 11h
le cinéma de la Cité
60 avenue de Cognac
Angoulême