mourir (ça n’existe pas) - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > nos ressources > sélections de la Cité > archives des sélections de la Cité > archives 2015 des sélections de la Cité > mourir (ça n’existe pas)

mourir (ça n’existe pas)

de Théa Rojzman (La boîte à bulles)

Un album pictural et singulier, grave et drôle, explorant le thème de la mort et de la vie, de l’enfance et de l’imaginaire. Une œuvre belle et forte.

Obsédée par la mort et la fragilité de la vie, la mère de Yann ne cesse de répéter qu’un jour, ils mourront tous. Devenu adulte mais orphelin, Yann fini par décider lui-même de partir. Dans les eaux qui l’emportent, ses amis imaginaires d’autrefois le guident dans ses souvenirs. Moqueurs et cyniques, ses compagnons de l’enfance le ramènent dans les remous de sa vie et lui montrent les traumatismes de sa mère mais aussi les siens, liés les uns aux autres comme par une malédiction familiale…
Peinture, écriture, musique, philosophie, thérapie sociale : le parcours personnel de Théa Rojzman nourrit cette très belle bande dessinée, poétique et audacieuse qui explore, entre imaginaire et réalité, les grands tourments existentiels et psychologiques de l’existence.

voir le site de Théa Rojzman

acheter le livre de Théa Rojzman : Mourir (ça n’existe pas) (La boîte à bulles) / 18 €.