mimi wo sumaseba (si tu tends l’oreille) - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > nos ressources > sélections de la Cité > archives des sélections de la Cité > archives 2014 des sélections de la Cité > les vidéos coups de cœur 2014 de la Cité > mimi wo sumaseba (si tu tends l’oreille)

mimi wo sumaseba (si tu tends l’oreille)

film d’animation de Yoshifumi Kondo (studio Ghibli)

Longtemps invisible en France, l’unique réalisation de Yoshifumi Kondo offre un magnifique récit adolescent et sentimental dans le grand Tokyo contemporain. Une perle méconnue du studio Ghibli, à découvrir enfin en DVD et blu-ray.

Tama, banlieue de Tokyo, dans le milieu des années 90. Shizuku Tsukichima, collégienne de 14 ans, est une jeune fille rêveuse et passionnée par les romans et les contes. La jeune fille emprunte souvent des livres à sa bibliothèque. Un jour, sur le fichier de l’établissement, elle remarque qu’un mystérieux Amasawa Seiji lit exactement les mêmes ouvrages avant elle. Plus tard, alors qu’elle emprunte un nouveau roman, elle s’aperçoit qu’il s’agit d’un volume rare offert par un donateur, un certain Amasawa. Mais qui est donc cette personne ? A-t-il un lien avec ce mystérieux Seiji ?...

Pressenti dans les années 90 comme le successeur de Hayao Miyazaki au sein de Ghibli, Yoshifumi Kondo s’attacha la collaboration du maître pour le scénario de sa première œuvre dans le célèbre studio. Adapté du manga éponyme d’Aoi Hiragi, Mimi wo sumaseba demeura néanmoins une perle sans suite, Kondo décédant trois ans plus tard d’une rupture d’anévrisme. Inédit en salles françaises, aujourd’hui presque vingtenaire, le film apparaît comme une véritable création originale de son réalisateur, dessinant avec une profonde sensibilité la relation naissante entre ses jeunes protagonistes, et une subtile recherche de voie intérieure. Il n’en est pas moins une pure création Ghibli, brassant des thèmes chers à Miyazaki dont l’artisanat et la sagesse animale. Visuellement splendide, ce legs tardivement dévoilé aux spectateurs français élève son défunt auteur au rang des grands orfèvres dans l’histoire du cinéma d’animation.

GCo

acheter le DVD Mimi wo sumaseba

acheter le blu-ray Mimi wo sumaseba