carte blanche : thibault balahy - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Acheter vos billets musée en ligne
FR | EN
accueil > votre visite > au programme > événements et rendez-vous > archives des rendez-vous de la Cité > archives 2014 des rendez-vous de la cité > carte blanche : thibault balahy

carte blanche : thibault balahy

mercredi 14 mai 2014 à 18h, musée de la bande dessinée et librairie de la Cité

Thibault Balahy, dessinateur de la très belle adaptation du roman d’Olivier Adam Falaises avec Loïc Dauvillier au scénario, est l’invité de la Cité pour la carte blanche de ce mois de mai. À cette occasion, l’auteur vous accueillera au musée de la bande dessinée à partir de 18h. Vous êtes invités à échanger avec lui, à découvrir ses passions et quelques planches du musée ainsi que ses propres originaux commentés par lui-même, avant une dédicace à la librairie de la Cité.

GIF - 57.8 ko
Thibault Balahy photographié par Nicolas Guérin (Angoulême, juin 2009)

thibault balahy

Originaire de Saint-Etienne, Thibault Balahy est très rapidement attiré par le dessin si bien qu’à dix ans, il souhaite devenir dessinateur de bande dessinée sans oublier son attirance pour la peinture. Le baccalauréat arts plastiques le mène à de longues études d’arts appliqués, discipline qu’il enseigne aujourd’hui à Angoulême. Il fait ses débuts dans le dessin de presse pour le magazine Toulouse Mag en 2001 puis expose à « Jeunes talents » (Festival international de la bande dessinée d’Angoulême) en 2002, 2003 et 2005.
Il crée une microstructure, Atelier Ouroboros, en 2005 pour faire de l’autoédition et publie L’Homme qui cherchait sa tête et Monsieur. L’auteur participe au recueil du collectif Choco creed en 2009 et au projet Grandpapier (site-communauté de dessinateurs crée par l’éditeur belge L’Employé du moi). En 2009, il publie un récit intitulé La Boîte chez Alain Beaulet. Il intègre l’Atelier du Gratin regroupant sept auteurs de bande dessinée et illustrateurs angoumoisins. Son goût pour la musique l’amène à réaliser des pochettes de CD, affiches de concerts et des reportages graphiques lors de festivals. Depuis 2012, l’auteur participe à la série Les Autres gens (Dupuis) créée par Thomas Cadène. En 2013, il est l’initiateur d’un recueil collectif produit par le collectif angoumoisin Café Creed intitulé Art monstre qui questionne la figure du monstre dans l’Art. Tout récemment, Thibault vient de publier chez Olivius (association de l’Olivier et Cornélius) le très beau Falaises avec Loïc Dauvillier au scénario, une libre adaptation du roman d’Olivier Adam.

falaises

Sur le balcon d’une chambre d’hôtel d’Étretat, un homme veille. Au bout de son regard, les falaises éclairées d’où s’est jetée sa mère, vingt ans plus tôt. Le temps d’une nuit, le narrateur déroule le film de sa vie, cherche dans sa mémoire rétive les traces de cette mère disparue. Il fouille son enfance, revient sur sa jeunesse perdue, sur son père brutal, son frère en fuite, ses années à Paris. Ce qu’il puise dans ses souvenirs : un flot d’images, de sensations, de lieux, d’apparitions.
Et cette question : comment suis-je encore en vie ?

carte blanche à thibault balahy

mercredi 14 mai 2014 à 18h
la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image
musée de la bande dessinée et librairie
quai de la Charente
Angoulême

acheter le livre de Thibault Balahy et Loïc Dauvillier : Falaises. Olivius, 216 p. / 20€.

écouter tous les invités des cartes blanches ou en podcast depuis iTunes.