planche du mois : cem özüduru - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
FR | EN
le restaurant la table à dessin est actuellement fermé pour travaux.
accueil > votre visite > au programme > événements et rendez-vous > archives des rendez-vous de la Cité > archives 2014 des rendez-vous de la cité > planche du mois : cem özüduru

planche du mois : cem özüduru

en avril 2014 au musée de la bande dessinée

Tous les mois, le musée de la bande dessinée met en exergue une planche originale extraite des collections, exposée à l’entrée et commentée. L’occasion pour le visiteur de (re)découvrir une œuvre emblématique de l’histoire du 9ème art ou au contraire injustement méconnue.

Ce mois-ci c’est une planche du dessinateur turc Cem Özüduru, acteur majeur de la bande dessinée contemporaine turque et premier auteur local d’un « roman graphique » (Zombistan) qui est ainsi proposé aux visiteurs du musée durant tout le mois d’avril.

Né en 1987, le dessinateur turc Cem Özüduru publie professionnellement dans son pays depuis 2005. Il est l’auteur de Zombistan (2009), longue histoire parue directement sous forme d’album, ce qui fait de lui, malgré son jeune âge, un acteur majeur de la bande dessinée turque et le premier auteur local d’un « roman graphique ». Zombistan est une histoire fantastique, d’un graphisme très expressionniste, qui raconte la survie d’un groupe d’humains dans un pays envahi par des hordes de zombies. Elle regorge d’allusions politiques à la situation récente de la Turquie et a connu un certain retentissement médiatique dans ce pays. Özüduru assure par ailleurs régulièrement l’illustration d’une rubrique journalistique de critique cinématographique, qui se présente sous forme de bande dessinée et se situe résolument dans le registre de l’humour.
Les pages de l’histoire complète non titrée dont Cem Özüduru a fait don au musée de la bande dessinée, par l’intermédiaire de l’association des Amis du musée, témoignent de son style expressionniste. On pense aux grands maîtres américains qui publiaient dans les années 1950, dans les titres de la maison EC Comics et, plus près de nous, au noir et blanc contrasté de Christophe Chabouté. On perçoit aisément l’ironie sardonique de cette histoire muette dont les protagonistes sont, entre autres, Léonard de Vinci et son célèbre modèle, Mona Lisa.
L’entrée de cinq planches composant une histoire complète, due à un jeune auteur turc contemporain, dans les collections du musée constitue donc une ouverture très intéressante à un foyer oriental peu représenté jusqu’alors.

la planche du mois d’avril 2014

Histoire sans titre de Cem Özüduru
(collection du musée de la bande dessinée)
la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image
musée de la bande dessinée
quai de la Charente
Angoulême