femmes de réconfort - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > nos ressources > sélections de la Cité > archives des sélections de la Cité > archives 2014 des sélections de la Cité > les livres coups de coeur 2014 de la Cité > femmes de réconfort

femmes de réconfort

de Kyung-ah Jung (6 Pieds Sous Terre)

Jung Kyung-a retrace l’histoire de la création des « Maisons de réconfort » et de la lutte des rescapées pour la reconnaissance par le Japon du crime de guerre dont elles ont été victimes.

Elle revient sur les circonstance de leur création par l’armée japonaise pour favoriser un contrôle sanitaire strict en vue d’éviter la propagation des maladies vénériennes, et cacher les viols commis par les soldats pour éviter d’alimenter un sentiment anti japonais dans les zones occupées.
Ce reportage abondamment documenté explique les rouages de ce trafic d’esclaves sexuelles, des femmes engagées sous de faux motifs (ménages, travail d’usine…), les rapts dans les camps de travail forcés, les enlèvements dans les familles autochtones… les techniques de dressage, de torture, séquestration, viols collectifs, passages à tabac...

acheter le livre de Kyung-ah Jung : Femmes de réconfort. 6 pieds sous terre / 22€.