en dédicace : pierre duba, troub’s et josé luis munuera - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Acheter vos billets musée en ligne
FR | EN
accueil > votre visite > au programme > événements et rendez-vous > archives des rendez-vous de la Cité > archives 2014 des rendez-vous de la cité > en dédicace : pierre duba, troub’s et josé luis munuera

en dédicace : pierre duba, troub’s et josé luis munuera

vendredi 31 janvier 2014 de 15h à 16h30, librairie de la Cité

Troub’s arpente le monde et le noir et blanc depuis des années. Pierre Duba est reconnu comme l’un des talents les plus originaux de la bande dessinée contemporaine. José Luis Munuera, quant à lui, impressionne par son trait sublime et si dynamique. Les trois auteurs dédicacent leurs derniers ouvrages lors de cette session de signature à la librairie de la bande dessinée.

dans ma maison de papier

de Pierre Duba & Philippe Dorin
6 pieds sous Terre, 2014

le sujet
La grand-mère, la petite fille et la mort...
Basée sur une pièce de théâtre de Philippe Dorin (Dans ma maison de papier, j’ai des poèmes sur le feu, L’École des loisirs), Dans ma maison de papier est un huis-clos à trois personnages qui se joue des contraintes de temps et d’espace.
acheter

pierre duba
Pierre Duba est né en 1960 à Bradford en Angleterre. Il a grandi en Alsace. Après quelques années de travail en usine, il entre à l’école des Arts Décoratifs de Strasbourg en 1981. Il s’oriente ensuite vers l’illustration et la bande dessinée.. En 2002, il est lauréat de la Villa Médicis hors les murs et fait un voyage de trois mois au Japon. Deux superbes livres témoigneront de cette aventure : Kyoto/Béziers et À Kyoto (éd. 6 Pieds sous terre).
Son dessin libre, affranchi de toute notion de style, invente pour chaque ouvrage un univers personnel et particulier. Sa recherche sur l’image l’a aussi conduit à réaliser des films qui font écho à ses livres à travers un autre rapport au temps, au son et au mouvement. De bandes dessinées en films, que ce soit adaptation littéraire (Quelqu’un va venir de Jon Fosse, Rien que l’Arctique de Hanne Orstavik), œuvre de fiction (L’absente, Antoinette), récit de voyages (Kyoto/Béziers, À Kyoto), réflexion autobiographique (Sans l’ombre d’un doute, Racines), ou parabole intimiste (Un portrait de moitié Claire), Pierre Duba poursuit une recherche artistique exigeante qui rend son œuvre surprenante et inclassable.


le goût de la terre

de Baudoin & Troub’s
L’Association, 2013

le sujet
Après Viva la vida, Baudoin et Troub’s réalisent ici leur second carnet de voyage à quatre mains. Invités par deux sociologues colombiens impressionnés par la force et l’humanité de leur reportage à Ciudad Juarez, ils se rendent cette fois en Colombie à Bogota (en février et mars 2013). Pour rencontrer les gens, ils échangent leur portrait contre le récit d’un souvenir. De cette expérience, Baudoin et Troub’s nous offrent un carnet de voyage très riche en rencontres humaines et en réflexions politiques.
acheter

troub’s
Jean-Marc Troubet est né en 1969, à Pessac a fait des études aux Beaux-Arts de Toulouse, puis d’Angoulême. Depuis, il vit à la campagne, voyage beaucoup, et publie régulièrement. Ses rêveries et ballades ( dessinées comme il respire ) l’entraînent souvent auprès des zones de contact avec carpes, vaches, iguanes et autres créatures contemplatives à forte activité télépathique, tandis que ses reportages l’attirent dans des réalités riches en flagrances vécues. Dans un même trait de pinceau, il conjugue sa propre ligne de vie et les nombreuses lignes d’horizon que ses voyages l’amènent à côtoyer.


fraternity

de José Luis Munuera et Juan Diaz Canales
intégrale - Dargaud 2014

le sujet
1863, aux États-Unis, en pleine guerre de Sécession. Telle une enclave perdue dans l’État d’Indiana, une petite communauté a été créée par un groupe d’hommes et de femmes qui souhaite ainsi vivre une expérience audacieuse. Chacun partage ses biens, mais la communauté « Fraternity » – ainsi appelée en raison des valeurs sur lesquelles s’appuie ce modèle de microsociété – repose sur un équilibre fragile. Très vite les dissensions apparaissent, surtout après l’intégration d’un jeune garçon découvert dans la pleine forêt voisine.
acheter

josé-luis munuera
Né à Lorca en Espagne en 1972, il étudie aux Beaux-Arts de Grenade. Puisant son inspiration graphique aux sources de la bande dessinée franco-belge avec André Franquin et Hergé comme maîtres, son dessin humoristique ne trouve pas à s’épanouir dans son pays. Il se tourne vers la France où il a l’opportunité de rencontrer Joann Sfar qui lui permet, à 24 ans, de publier sa première BD, Les Potamoks aux éditions Delcourt. Trois albums vont s’enchaîner en l’espace de deux ans. Tous deux se tournent alors vers l’éditeur Dargaud pour proposer les aventures humoristiques et empreintes de beaucoup de tendresse du jeune enchanteur Merlin.Six albums vont se succéder jusqu’en 2003 pour cette série initiée en 1999.
Avec Jean-David Morvan il concocte Sir Pyle S. Culape, des histoires truffées d’humour dans lesquelles un médecin peu conventionnel soigne des patients qui ne le sont pas moins comme des monstres ou des créatures étranges. Trois albums paraissent avec un intermède en 2000 : l’adaptation en BD de La route d’Eldorado, dessin animé réalisé par Eric Bergeron.
C’est en 2004 que le tandem José-Luis & Jean-David se voit confier la difficile tâche de reprendre la série des aventures de Spirou. Le dynamisme du dessinateur y explose, tant dans les mouvements des personnages que dans les cadrages ou la mise en page. Ce seront 4 albums qui auront apporté du sang neuf à la série. Le cinquantième album qui retrace par divers voyages dans le temps les aventures vécues par Spirou sera le dernier.
Jean-David lui propose ensuite de mettre en images la jeunesse de Nävis, héroïne de son succès Sillage. Cinq albums sont parus jusqu’en 2009. De 2010 à 2011, José-Luis scénarise et dessine trois BD de Walter le loup truculentes histoires d’un gentil loup moyenâgeux et de ses péripéties agrémentées de clins d’œil à Merlin ou aux personnages de Tolkien.
En 2011, c’est avec son compatriote Juan Diaz Canales connu pour les scénarios de Blacksad qu’il publie le diptyque Fraternity histoire d’une tentative communautaire qui se veut à l’abri de la guerre de sécession mais avec la fragilité qu’implique son ouverture aux égarés de la vie. Un nouveau récit empreint d’une profonde sensibilité dont l’intégrale paraît en 2014 aux éditions Dargaud.


en dédicace : pierre duba, troub’s et josé luis munuera

vendredi 31 janvier 2014 de 15h à 16h30
librairie de la Cité
musée de la bande dessinée
quai de la Charente
Angoulême