accueil > les ressources > la documentation > les dossiers thématiques > la première guerre mondiale dans la bande dessinée



la première guerre mondiale dans la bande dessinée

Nous proposons en première ligne quelques albums ou séries incontournables. Une sélection bibliographique plus large peut être réquisitionnée grâce au téléchargement. Vous trouverez également dans ce dossier des références documentaires et des outils pédagogiques.

sélection bibliographique

C’était la guerre des tranchées, 1914-1918 / scén. et dessin Jacques Tardi. - Casterman.
Suite de courtes histoires sur le quotidien sordide de la vie dans les tranchées de la première guerre mondiale.
Beaucoup d’albums de Jacques Tardi mettent en scène la Première Guerre mondiale. On pourra lire également Le Der des Ders , d’après Didier Daeninckx (Casterman), et Putain de guerre ! Texte de Verney (Casterman).



Paroles de poilus
Tome 1 : Lettres et carnets du front 1914-1918 / adapté de et préfacé par Jean-Pierre Guéno ; ouvrage collectif - Paris : Soleil.
Anthologie sur le thème des soldats de la Première Guerre mondiale. 15 dessinateurs proposent leur version iconographique des témoignages issus de Paroles de poilus.
Tome 2 : Mon papa en guerre / adapté de et préfacé par Jean-Pierre Guéno ; dirigé par Jean Wacquet ; adapté et illustré par Thierry Robin. - Paris : Soleil.

Les Champs d’honneur / adapté de et scén. Jean Rouaud ; dessin Denis Deprez. - Casterman.
Adaptation du roman du même titre où, dans le pays nantais, les membres d’une famille disparaissent les uns après les autres. À partir d’indices sur leur vie, les auteurs les font revivre et remontent jusqu’à la Première Guerre mondiale.

La Lecture des ruines tome 1 / scén. et dessin David B. ; Thomasine, coloriste. - Dupuis (Aire libre).
Chaque homme tué au combat renaît-il dans le ciel sous la forme d’une étoile ? voir en rêve un autobus est-ce vraiment un signe de mort prochaine ? en 1917, Jan van Meer, agent des services secrets alliés et folkloriste distingué, parcourt l’Europe à la recherche de l’ingénieur Hellequin, inventeur du canon à rêves et du barbelé végétal, passé maître dans la lecture des ruines.

Le Sang des Valentines / scén. et dessin Christian de Metter ; dessin Catel. - Casterman (Un Monde).
La Première guerre mondiale. Geneviève, citadine de bonne famille, belle, sensible et cultivée, a épousé Augustin Dortet. Le couple vit dans les Pyrénées. Une existence de recluse à la campagne et la mort de leur enfant ont déjà plongé Geneviève dans une profonde dépression quand Augustin doit rejoindre le front. Durant le conflit, Augustin entretient une correspondance avec son épouse. À son retour, il découvre qu’on lui a caché la mort de sa femme.

Une Après-midi d’été / dessin et scén. Bruno Le Floc’h. - Delcourt (Mirages).
L’après-guerre. La vie a repris son cours dans le petit port de pêche breton, mais le souvenir de la "der des der" reste présent. Trop présent, même. Pour Perdrix et Nonna, les jours heureux sont loin : elle attend que son aimé la demande en mariage, mais lui n’est que silence, mutisme et solitude. Il ressasse sans fin son expérience dans les tranchées...

La Grande guerre de Charlie / Pat Mills ; Joe Colquhoun. - Ed. Delirium.
5 volumes parus. La série La Grande Guerre de Charlie (Charley’s War), qui compte huit volumes, a été créée par Pat Mills et Joe Colquhoun et publiée entre 1979 et 1988 dans le magazine hebdomadaire Battle au Royaume-Uni, dont elle fut le plus grand succès. Elle est considérée à ce jour comme l’une des meilleures bandes dessinées de guerre et relate le quotidien du jeune Charlie Bourne, adolescent de 16 ans qui, entraîné dans l’élan patriotique général, se porte volontaire pour s’engager dans l’armée Britannique pendant la Première Guerre Mondiale. S’appuyant sur un travail de documentation extrêmement minutieux et servi par l’impressionnante mise en image de Joe Colquhoun, le scénariste Patrick Mills propose une expérience inédite dans la bande dessinée de guerre : une immersion continue, sans répit ni temps mort, redonnant à l’horreur et à l’absurdité de la guerre des tranchées toute sa force et son intensité.

Le Long hiver
Tome 1 : 1914 et Tome 2 : 1918 / dessin et scén. Patrick Mallet ; Aurélie Lecloux, coloriste. - Casterman.
Été 1914. Le monde bascule dans la guerre. Comme tant d’autres, Baptiste Beaufils abandonne champs, moisson, famille et enfant pour aller défendre son pays. Juste avant qu’il ne parte, sa femme Camille lui confie un charme obtenu de la rebouteuse du village, Louise : une pierre de foudre, qu’il devra toujours garder autour du cou pour être protégé des projectiles ennemis

Notre mère la guerre
Série en 4 tomes parue chez Futuropolis : Première complainte, Deuxième complainte, Troisième complainte et Requiem .
Janvier 1915, en Champagne pouilleuse. Cela fait six mois que l’Europe est à feu et à sang. Six mois que la guerre charrie ses milliers de morts quotidiens. Mais sur ce lieu hors de raison qu’on appelle le front, ce sont les corps de trois femmes qui font l’objet de l’attention de l’état-major. Un tueur en série semble œuvrer en plein cœur de la Première Guerre mondiale.

pour la jeunesse

La Guerre des Lulus
Tome 1 : La Maison des enfants trouvés : 1914 / dessin Hardoc, coloriste ; scén. Régis Hautière ; David François, coloriste. - Casterman.
Lucas, Lucien, Luigi et Ludwig sont quatre des pensionnaires de l’orphelinat de l’abbaye de Valencourt en Picardie. Tout le monde les surnomme les Lulus. En cet été 1914, lorsque l’instituteur est appelé comme tant d’autres sous les drapeaux, personne n’imagine que c’est pour très longtemps. Bientôt, le fracas de l’artillerie résonne dans le ciel d’été. Il faut partir, vite.

"Il existe peu de BD sur la Première Guerre mondiale mettant en scène des enfants" : interview sur actuabd de Régis Hautière, scénariste de La Guerre des Lulus (dessins de Hardoc, Casterman)
voir

Bécassine pendant la grande guerre / illustré par Joseph Porphyre Pinchon ; scén. Caumery. - Gautier-Languereau.
Becassine est confronté à la guerre de 14 : hôpitaux, entrainements des soldats, retours des blessés.

Bécassine chez les alliés / scén. Caumery ; illustré par Joseph Porphyre Pinchon. - Gautier-Languereau.
Bécassine voyage et rencontre les divers protagonistes de la première guerre mondiale.

Les Pieds nickelés s’en vont en guerre / scén. et illustré par Louis Forton. - Vuibert.
Les trois poteaux né dans L’Épatant, en bons patriotes, s’en vont au front. Les Boches n’ont qu’à bien se tenir ! Pour notre plus grand plaisir, ils se surpassent : blagues de collégiens (des boules puantes pour vider les tranchées ennemies, déguisements improbables pour se payer leur tirelire, etc.) ou grandioses entreprises, ils gagnent à tous les coups et mettent la pâtée aux casques-à-pointe !

Quand ils avaient mon âge, tome 7 : Pétrograd, Berlin, Paris 1914-1918 : Les étandards sanglants se levaient / illustré par Gilles Bonotaux ; rédigé par Hélène Lasserre. - Autrement Jeunesse.
Les auteurs racontent la Grande Guerre à travers le regard de trois enfants, Sergueï à Petrograd, Ernst à Berlin et Émile à Paris, pour faire comprendre aux enfants d’aujourd’hui comment d’autres jeunes de leur âge ont vécu ces années de guerre.

ressources documentaires

14-18 dans la bande dessinée, Images de la Grande Guerre, de Forton à Tardi, de Bruno Denéchère, Luc Révillon. Éditions Cheminements, collection « la bulle au carré », 167 pp.
Cet ouvrage invite à découvrir les représentations iconographiques de la Première Guerre mondiale, en passant aussi bien du reflet de l’engagement patriotique de Forton qu’à l’antimilitarisme de Tardi. + d'info


La Grande guerre dans la bande dessinée : de 1914 à aujourd’hui / dirigé par Vincent Marie. - Milan (Italie) : 5 Continents éditions ; Péronne : Historial de la Grande Guerre, 2009.
Une étude consacrée à la Première Guerre mondiale dans la bande dessinée qui propose un tableau des atrocités créant une sorte de mythologie de la Grande Guerre. Elle analyse comment les dessinateurs ont participé à la construction de cette mémoire le temps d’un album, d’un cycle ou d’une série entière. + d'info

La Grande Guerre au miroir de la bande dessinée : l’article de Vincent Marie, chercheur associé au CHCSC de Versailles Saint Quentin, juillet 2013, pose cette question : Peut-on aujourd’hui parler d’un renouveau de la représentation de la Grande Guerre en bande dessinée ? voir

La guerre lancinante dans l’œuvre de Jacques Tardi  : article de Marine Branland, paru dans Sociétés & Représentations 2010/1 (n° 29).
De ses premiers travaux à Putain de guerre ! (2008-2009), la Première Guerre mondiale s’est imposée et transformée sous le crayon de Jacques Tardi, véhiculant une histoire du conflit qui oscille entre récit documentaire et reconstruction imaginaire, élaborée à partir de son histoire familiale et de son orientation idéologique libertaire. voir

Étude de Philippe Tomblaine sur les couvertures de la série Le temps du rêve Stéphane Antoni et Olivier Ormière (Delcourt) sur bdzoom. Intituler Le Temps du rêve une série d’albums évoquant la tragédie de la Première Guerre mondiale semblait à priori relever du challenge. Toutefois, c’est bien en abordant un thème peu connu lié à ce conflit (la participation directe de soldats australiens, dont des Aborigènes, aux assauts contre les forces ennemies) que Stéphane Antoni et Olivier Ormière ont réussi leur pari... voir

Pourquoi la bd est-elle partie en guerre ?, table ronde qui s’est déroulée le 12 octobre 2013 aux Rendez-vous de l’histoire de Blois. La table-ronde réunissait Kris, Maël, Jul, Fabien Nury et Pascal Ory. Durée : 1h02 mns. écouter

outils pédagogiques

La Bande dessinée et la Grande Guerre / sous la resp. de Guillaume de Fonclare. - Péronne : Historial de la Grande Guerre, 2010. (Les Cahiers de l’Historial).
Dossier de 60 pages donnant de nombreuses pistes pédagogiques, un entretien avec Olivier Frasier, des réalisations d’élèves, le commentaire d’une séquence de Bécassine pendant la Grande Guerre, un zoom sur les tirailleurs sénégalais, bibliographie. voir

La violence de masse durant la Première Guerre mondiale : corpus de bande dessinée  : dossier proposé par Alexandre Bouineau, enseignant-formateur. Ce corpus correspond aux programmes du secondaire en Histoire avec une approche dédiée plus particulièrement au collège (programme de Troisième). voir

Enseigner la souffrance et la mort avec C’était la guerre des tranchées de Jacques Tardi.- Poitiers : CRDP de Poitou-Charentes, 2009. (La BD de case en classe). + d'info

Cicatrices de guerre(s) (éditions de la Gouttière, 2009) : 22 auteurs de bande dessinée se sont penchés sur la première guerre mondiale. Réaliste ou décalés, muets ou dialogués, de courts récits sont présentés. Sur le plan esthétique, certains peuvent être travaillés en transdisciplinaire. Ce travail a été fait en collaboration avec l’historial de la grande guerre de Péronne. Sur le site de l’éditeur sont proposées des fiches pédagogiques.
voir la présentation de l’ouvrage
voir les fiches pédagogiques

Dix de Der de Didier Comes présenté par Philippe Tomblaine  ; Stéphane Hurel. - Magnard / Casterman. (Classiques & Contemporains ; 6).
Ouvrage pédagogique pour collège, lycée professionnel et lycée général, consacré à l’album Dix de Der de Didier Comès. + d'info

exposition itinérante

Quand la bande dessinée illustre la Grande Guerre : exposition itinérante disponible à partir de novembre 2014 à décembre 2018, réalisée par l’association Bulles en Champagne. + d'info

pour compléter

1914-18 : ce qu’on lisait dans les tranchées : article de Laurent Lemire, dans le Nouvel Observateur du 28 septembre 2013. "Le Canard enchaîné" fait son apparition en 1915, pour révéler ce que les autres taisent... voir

Lecture en ligne de la presse de l’époque à travers les collections numérisées 1914-1918 de la BnF voir

La Guerre dans la bd : Personnages de fiction ou véritables héros ? / Mike Conroy ; traduit par Jérôme Wicky ; préfacé par Garth Ennis. - Eyrolles.
Comment la guerre est-elle vue au travers de la bande dessinée. L’ouvrage aborde de manière chronologique les grands conflits de l’histoire et leur représentation dans la bande dessinée..

Lignes de front : bande dessinée et totalitarisme / dirigé par Viviane Alary et Benoît Mitaine. - Georg. (L’Equinoxe) .
Cette illustration des différentes tendances graphiques, esthétiques et idéologiques qui parcourent la bande dessinée depuis plus d’un siècle sur le thème des guerres et des totalitarismes, montre comment cet art constitue un témoin privilégié de l’histoire de ce siècle.

télécharger la bibliographie
acheter les livres de cette sélection grâce à la librairie en ligne.