mai li bernard - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > la Cité > la maison des auteurs > résidents et anciens résidents > les anciens résidents > mai li bernard

mai li bernard

en résidence de septembre 2013 à septembre 2014

Mai Li Bernard est née en 1986, à Hanoï, au Vietnam. Après une mise à niveau en Arts appliqués, elle s’inscrit à l’Ecole européenne supérieure de l’image d’Angoulême où elle étudie la bande dessinée de 2005 à 2010. Elle y développe un goût particulier pour les récits muets ce qui l’amène notamment dans le cadre du master recherche à écrire un mémoire sur le processus de lecture de la bande dessinée muette. Elle poursuit dès lors une pratique de la bande dessinée qui explore les mécanismes de récits strictement en images. À la maison des auteurs, elle a réalisé Pigmentation d’un discours amoureux, une bande dessinée dont la particularité est de mettre en scène des personnages qui s’expriment exclusivement par l’intermédiaire de pastilles colorées mettant en lumière les commodités et désagréments de la vie conjugale.

bibliographie

- Mortelle vinasse, The Hoochie Coochie, 2015.
- Pigmentation d’un discours amoureux, Dédales, 2014.
- Parade, n°1 et n°2, 2012 et 2013.
- Masques, Dédales Editions, 2013.
- Buen Dolor (Espagne), 2012.
- Modern Spleen, Na Editions, 2012.

Pigmentation d’un discours amoureux

Pigmentation d’un discours amoureux

Pigmentation d’un discours amoureux