recherche : la traduction de bandes dessinées - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > la Cité > actualités de la Cité > recherche : la traduction de bandes dessinées

recherche : la traduction de bandes dessinées

Paco Rodriguez, professeur à l’Université de Cordoue

Paco Rodriguez est traducteur de bandes dessinées en Espagne. Il est aussi professeur à l’Université de Cordoue depuis 2009, où il enseigne la traduction spécialisée, juridique et audiovisuelle. Il prépare une thèse de doctorat qui porte sur la traduction en espagnol de bandes dessinées franco-belges, et plus particulièrement sur la série Jerry Spring de Jijé.

Paco Rodríguez vient du Sud de l’Espagne. Après avoir obtenu son diplôme en Traduction et Interprétation en 2000, il a occupé différents postes, tous en relation avec les langues : à l’université de Poitiers et à celle de Grenade (Espagne) et dans une agence de traduction à Madrid.
En 2005 il crée sa propre agence de traduction à Séville, NdT Traductores, avec son associé et ami Sergio España. Spécialisés dans la traduction juridique, ils ont élargi leurs compétences à d’autres domaines, parmi lesquels la traduction de bandes dessinées francophones.
À partir de 2007, Paco et son associé travaillent pour une petite maison d’édition espagnole, Ponent Mon. Les premiers temps, ils traduisent un peu tout type de style et différents auteurs (Lewis Trondheim, Émile Bravo, Nicolas Wild, Renaud Dillies, Alfred Ka, entre autres). Mais ces dernières années, l’éditeur a décidé de se concentrer sur les classiques franco-belges. Ainsi, Ramiro, Barbe-Rouge, L’Épervier, Lester Cockney, Jugurtha ou Jerry Spring, entre autres, font déjà partie d’une vaste liste d’ouvrages qu’ils sont fiers d’avoir traduits en Espagnol.

Paco est venu à Angoulême en janvier dans le cadre de sa thèse doctorale « La traducción del cómic franco-belga : Jerry Spring. Resolución de dificultades y análisis contrastivo-traductológico » (titre provisoire).
Son travail porte en effet sur la traduction de la bande dessinée franco-belge. Un de ses objectifs est de démontrer l’importance d’une traduction de qualité lors de l’édition d’une bande dessinée dans une autre langue, en l’occurrence, l’espagnol.
Sur le marché de la bande dessinée en Espagne, le nombre d’œuvres traduites est même plus important que celui des œuvres directement produites en castillan, d’où l’importance pour lui de soigner cet aspect, de la même manière qu’on soigne l’édition, le papier, les couleurs, etc.

Trois jours au centre de documentation de la Cité ont permis à Paco Rodriguez de consulter périodiques, articles, livres, encyclopédies.
« Le centre de documentation est l’endroit parfait pour s’immerger dans le monde de la bande dessinée d’un point de vue académique, et son aménagement est idéal pour travailler au calme, déclare-t-il. Je tiens à souligner l’accueil chaleureux que m’a réservé l’équipe de la Cité, et en particulier Catherine Ternaux qui m’a guidé dans mes recherches documentaires et avec qui j’ai eu l’opportunité de partager certaines ressources relatives à la bande dessinée espagnole ou en espagnol. »

Un seul regret : que la Cité soit trop loin du Sud de l’Espagne. Sinon Paco Rodriguez serait venu régulièrement pour la préparation de ses articles ou de ses conférences.