jeremy sorese - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
FR | EN
accueil > la Cité > la maison des auteurs > résidents et anciens résidents > les anciens résidents > jeremy sorese

jeremy sorese

en résidence d’octobre 2012 à juin 2013

Jeremy Sorese est né en 1988 à Berlin, en Allemagne, à l’époque où Berlin-Ouest existait encore, avant de passer son enfance dans une banlieue de Virginie. Il a étudié la bande dessinée au Savannah College of Art and Design en Géorgie dont il sort diplômé en 2010. Il part ensuite à Chicago où il enseigne le dessin à des enfants à l’Easel Art Studio tout en collaborant régulièrement pour la presse locale. Il s’est installé à la maison des auteurs pour son premier livre Curveball, un récit de science-fiction narrant la relation entre une jeune femme, serveuse à bord d’un bateau de croisière de luxe, et un marin plein de charme mais indécis. L’histoire se concentre sur leur histoire d’amour naissante dans un contexte écologique et politique très instable. En utilisant les ressorts de la science-fiction, Curveball montre comment des individus peuvent réagir face à des événements imprévisibles, personnels ou collectifs. Depuis son retour aux États-Unis, Jeremy vit et travaille à Brooklyn. Il a enseigné dans des universités et écoles publiques et au Maryland Institute College of Art.
Il enseigne actuellement la bande dessinée à la William Alexander Middle School dans le cadre du programme parascolaire LEAP (Learning Enrichment After-School Program). Parallèlement, il travaille sur son deuxième roman graphique, la suite de Curveball, intitulé The Short While.

bibliographie

bandes dessinées (états-unis)
- The Tar Pit, éd. ShortBox, 2017.
- Curveball, Nobrow Press, 2015.

ouvrages collectifs (états-unis)
- Woe is Me, éd. Buzzfeed, 2017.
- Fire Island, éd. Lambda Literary, 2016.
- Live, Laugh, Love, éd. Hazlitt, 2016.
- The Orchestra in Peanuts : A Tribute to Charles M. Schultz, éd. Boom Studios, 2015.
- Love Me Forever Oh Oh Oh in Little Heart, éditions 2DCloud, 2012.
- Poor Frankie in Jam ; Tales from the Derby Girls, éditions Oni Press, 2010.
- Give Me A Sporting Chance in You Ain’t No Dancer, éditions New Reliable, 2008.

webographie

- http://jeremysorese.com/