liberty meadows, tome 1 - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Acheter vos billets musée en ligne
FR | EN
pour la sécurité sanitaire de tous, nous vous informons que le port du masque est obligatoire dans nos espaces pour les personnes de plus de 11 ans.
accueil > nos ressources > sélections de la Cité > archives des sélections de la Cité > archives 2012 des sélections de la Cité > les livres coups de cœur 2012 de la Cité > liberty meadows, tome 1

liberty meadows, tome 1

de Frank Cho (Canto Editions)

Frank, un vétérinaire timide et introverti, se voit offrir un travail dans un refuge animalier un peu farfelu, et finit par tomber amoureux de Brandy, la belle psychologue pour animaux. Mais malgré l’attirance qu’ils ont l’un pour l’autre, leur relation va s’avérer plus que chaotique. La réédition très attendue d’un classique du comics indépendant, créé par Frank Cho en 1995.

Dans un futur proche, un refuge animalier débordant d’activité nommé Liberty Meadows recueille des animaux intelligents et surtout doués de parole. Ainsi Leslie la grenouille hypocondriaque, Ralph l’ours nain de cirque, Dean le cochon dragueur et alcoolique ou encore Truman le caneton affable et courtois se côtoient dans un joyeux bazar et tous ne pensent qu’à une seule chose : s’amuser en toutes occasions. Il manque juste une chose au refuge : un vétérinaire. Le petit et timide Frank est recruté et, au fil des jours au travail, va tomber éperdument amoureux de sa belle collègue, la grande et belle psychologue pour animaux Brandy. Et lorsque ceux-ci finissent par sortir ensemble, ils se rendent vite compte que construire une relation dans ce milieu là n’est pas de tout repos...

Traduit en France en 2000 par Vents d’Ouest sous le titre Psychopark avant d’être annulé sans raison par l’éditeur, il va sans dire que la réédition de ce petit bijou du comics indépendant était fort attendue, d’autant que la présente version de Canto Editions est plus proche de l’originale et rend on ne peut mieux justice au travail de Frank Cho, connu pour son trait fin et sa capacité à dessiner les femmes comme personne. En effet, Brandy est absolument magnifique, à l’opposé des animaux qui sont, eux, cartoonesques au possible, rappelant parfois le dessin de Jeff Smith, le papa de Bone, et formant ainsi un des principaux ressorts comiques de l’histoire. Sous forme de petits strips de quatre cases, la narration est très agréable à suivre et l’humour est véritablement irrésistible. Cho se permet également de multiples références à la pop culture, évoquant de façon croustillante aussi bien le groupe sixties Jefferson Airplane que la série télé Xena la Guerrière. En bref, si vous voulez vous plonger dans un univers décalé, allez-y tête baissée. C’est drôle, c’est burlesque, c’est poétique, et le tout reste bien plaisant à lire. Du bonheur en pages pour les fans de ce grand dessinateur et pour ceux qui ne le sont pas encore. (AC)

acheter le livre de Frank Cho : Liberty Meadows vol. 1. Canto Editions / 13,50€.