rocketeer - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > nos ressources > sélections de la Cité > archives des sélections de la Cité > archives 2011 des sélections de la Cité > les livres coups de cœur 2011 de la Cité > rocketeer

rocketeer

de Dave Stevens (Delcourt)

Conçu à l’origine comme un hommage magistral aux pulps, ces magazines bon marché très populaires dans les années 1930-40 et qui publiaient des histoires à sensation allant du fantastique au romantique en passant par l’horreur et le policier, Rocketeer a, des décennies après le succès public de ces publications peu coûteuses, à son tour marqué toute une génération de lecteurs avides de rêves et d’échappées hors du commun.

Los Angeles, 1938 : pilote d’avion de son état, Cliff Secord met la main par inadvertance sur un mystérieux jet-pack abandonné par des gangsters, qu’il s’empresse d’apporter à Peevy, son fidèle ami mécanicien, pour y ajouter quelques améliorations. Cette découverte, jusqu’ici dissimulée, Cliff va s’en servir afin de sauver un pilote lors d’un meeting aérien ayant mal tourné et, si son héroïsme est acclamé, la fusée dorsale devient l’objet de toutes les convoitises, et surtout des plus malfaisantes… Véritable fourre-tout ultra-référentiel au show-business des années de l’entre-deux, on y reconnaîtra pêle-mêle la pin-up Bettie Page, le légendaire acteur Rondo Hatton ou encore le milliardaire Howard Hughes, ainsi que des personnages issus des séries pulp Doc Savage et The Shadow. A la fois empreintes de nostalgie et très avant-gardistes, les planches soignées et lisibles de Dave Stevens demeurent absolument sublimes et, près de trente années après leur conception, impressionnent par leur contemporanéité. Sur un scénario à forte teneur en rebondissements, Stevens se permet des angles audacieux et un découpage rocambolesque, et appuie d’autant plus l’action par des cadrages très cinématographiques. Excellemment adapté au cinéma en 1991 par Joe Johnston, Rocketeer reste un comics très moderne par son graphisme, mais également très vieille école par sa narration, proposant une aventure grandiose, glamour, grisante et véritablement galvanisante. (AC)

acheter le livre de Dave Stevens : Rocketeer. Delcourt (Collection Contrebande) / 17,50€.