poils, plumes et pinceaux la bande dessinée animalière - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > votre visite > au programme > expositions temporaires > archives des expositions > archives des expositions 2010 > poils, plumes et pinceaux la bande dessinée animalière

exposition

poils, plumes et pinceaux
la bande dessinée animalière

du 7 juillet au 7 novembre 2010

Puisant dans les collections d’originaux de son musée de la bande dessinée et dans les imprimés de sa bibliothèque patrimoniale, la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image propose au public une exposition attrayante, ludique et instructive, qui permet de (re)découvrir quelques-uns des grands héros de la bande dessinée animalière (Rabier, Sullivan et Disney bien sûr, mais aussi Herriman, Calvo, Macherot, Trondheim…) et toute la diversité d’un genre dont la pérennité est remarquable au fil des décennies.

Pour sa deuxième saison estivale, le musée de la bande dessinée ouvre donc ses portes aux animaux qui, de Krazy Kat à Lapinot en passant par Donald, Chlorophylle ou Pif ont peuplé les pages des revues en Europe, en Amérique et en Asie. Chats, chiens, souris, lapins, canards, loups, renards, mais aussi corbeaux, opossums, oryctéropes… sans compter d’innombrables animaux fabuleux, le bestiaire de la bande dessinée est immense. Nulle part, en dehors du dessin animé et de la littérature pour enfants, on ne trouve une telle profusion d’histoires où les bêtes imitent les hommes pour mieux les moquer… et les édifier.
Héritiers d’une tradition littéraire qui remonte à Ésope ou La Fontaine en passant par Le Roman de Renart et La Ferme des animaux, les maîtres de la bande dessinée animalière ont également suivi les traces de grands illustrateurs de la fin du XIXème et du début du XXème siècle pour s’exprimer dans tous les registres : humour, satire et fable bien sûr, mais aussi aventure, histoire, drame, érotisme, autobiographie…

Sans prétendre épuiser un genre qui compte des centaines de chefs-d’œuvre provenant du monde entier, le Musée de la bande dessinée vous invite à découvrir ou redécouvrir quelques-uns des grands héros de la bande dessinée animalière qui, tous, illustrent la richesse et la pérennité d’une tradition toujours bien vivante.

Grâce à dix « totems », le visiteur découvre quelques-uns des plus marquants parmi les héros animaliers :

Gédéon de Benjamin Rabier, « l’homme qui faisait rire les animaux »,
Krazy Kat de George Herriman, le daily strip qui fascina Picasso,
Donald de Walt Disney, création qui connait aujourd’hui encore un succès planétaire,
Moustache et Trottinette d’Edmond-François Calvo, le maître normand qui influença Albert Uderzo,
Pogo de Walt Kelly, qui mêlait nonsense et satire politique,
Chlorophylle de Raymond Macherot, dessinateur-poète bucolique drôle et persifleur,
Pif de José Cabrero Arnal, créateur de Placid et Muzo et de Pif le chien,
Jojo et Paco d’Isabelle Wilsdorf, dont les farces enchantent les tout-petits depuis plus de vingt ans,
Lapinot de Lewis Trondheim, dessinateur-vedette de la nouvelle génération française, dont l’œuvre est souvent placée sous le signe du dessin animalier,
Frank de Jim Woodring, entre Félix le Chat et l’onirisme psychédélique.

Chaque totem rassemble planches originales, imprimés et objets, ainsi que des textes clairs et abordables sur chaque auteur et son univers.

En complément, un diaporama retrace, de James Swinnerton (Little Bears and Tykes, 1895) à Guarnido et Canales (Blacksad, 2000) plus d’un siècle de création animalière dans le monde.

Grâce au coin bibliothèque, chacun retrouve les histoires les plus belles, drôles, palpitantes… de la production animalière et découvre ainsi l’incroyable diversité d’une production tellement riche qu’une seule exposition ne peut prétendre en faire le tour.

l’exposition

Poils, plumes et pinceaux : la bande dessinée animalière est une production originale de la Cité internationale de la Bande dessinée et de l’image
commissariat scientifique Jean-Pierre Mercier
scénographie Anne Prolongeau

publications

le bestiaire mag, journal de l’exposition interactif et créatif, mêle jeux, quizz et articles, prolonge la découverte de la bande dessinée animalière et permet d’emporter chez soi un souvenir d’une exposition aussi amusante que didactique. + d'info

neuvième art 2.0, la revue en ligne de la Cité, réédite un dossier thématique consacré à quelques nouveaux éclairages sur une tradition qui ne cesse de se renouveler : celle de la bande dessinée animalière. A la suite de Spiegelman, Geluck et Trondheim, pénétrons ensemble dans leur zoo enchanté. + d'info

Animaux en cases, dirigé par Thierry Groensteeen, Futuropolis, 2001. acheter

s’amuser au musée

Au cœur de l’exposition Poils plumes et pinceaux, le service des publics de la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image propose un programme original de visites thématiques pour les adultes et d’ateliers ludiques, pour le jeune public : les anim’ateliers. + d'info
renseignements et réservation

l’été des animaux à la Cité

à la bibliothèque de la bande dessinée exposition d’ouvrages, insolites, tirés de sa formidable collection de bande dessinées et bibliographies sur le thème des animaux dans la bande dessinée.

dans la librairie de la bande dessinée et de l’image rencontre avec des auteurs et table thématique sur le sujet et les héros de l’exposition.