le maître du fantasy art n’est plus - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Acheter vos billets musée en ligne
FR | EN
accueil > nos ressources > ressources documentaires > actualités de la bd > archives des actualités de la bande dessinée > archives des actualités de la bande dessinée 2010 > archives des actualités de la bande dessinée - mai 2010 > le maître du fantasy art n’est plus

hommage

le maître du fantasy art n’est plus

mort de Frank Frazetta

Frank Frazetta est mort, le 10 mai dernier, des suites d’une attaque cardiaque. Il avait 82 ans.

On le connaissait pour ses illustrations de Conan the Barbarian et les couvertures d’Eerie, Creepy et Vampirella qui l’avaient établi, depuis une quarantaine d’années, comme le plus important des illustrateurs d’heroic fantasy, mais il faut rappeler son riche quoiqu’erratique parcours en bande dessinée. Né à New York en 1928, ses dons précoces alertent ses professeurs qui encouragent son inscription dans une école d’art. Rapidement contraint de gagner sa vie, il abandonne ses études, s’oriente vers la bande dessinée et devient l’assistant de plusieurs dessinateurs, avant de signer quelques séries sous son seul nom. Il a ainsi travaillé comme assistant d’Al Capp pour Li’l Abner , Dan Barry pour Flash Gordon et prêté main forte à Kurtzman et Elder pour plusieurs épisodes de Little Annie Fanny , publiés dans Playboy. Les séries qu’il a signées de son seul nom sont peu nombreuses : The White Indian à la fin des années 40, Thun’da , un tarzanide flamboyant paru en 1952, et surtout Johnny Comet , strip se déroulant dans le monde de la course automobile qu’il dessinera de 1952 à 1953. Au début des années 60, il déserte la bande dessinée pour la peinture et l’illustration et devient rapidement l’artiste référence de l’heroic fantasy, fixant par exemple les traits du Conan de Robert E. Howard. Son influence sur tous les illustrateurs de science-fiction et de fantasy qui viendront après lui est patente, mais il a également laissé son empreinte dans les œuvres de Mike Kaluta, Richard Corben, Bernie Wrightson, Mark Schlutz, Jeff Jones ou Dave Stevens

Johnny Comet, collection musée de la bande dessinée