quino - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Acheter vos billets musée en ligne
FR | EN
pour la sécurité sanitaire de tous, nous vous informons que le port du masque est obligatoire dans nos espaces pour les personnes de plus de 11 ans.
accueil > nos ressources > ressources documentaires > actualités de la bd > quino

disparition

quino

(1932- 2020)

Umberto Eco avait salué en Mafalda non seulement un personnage de bande dessinée mais aussi "une héroïne des temps modernes" qui a accompagné toute son époque en y posant son regard faussement naïf et commenté drôlement l’histoire récente de son pays, l’Argentine. Son créateur, Joaquín Salvador Lavado Tejón dit Quino, vient de nous quitter à l’âge de 88 ans.

Né en 1932 en Argentine de parents immigrés espagnols, Quino était l’un des grands noms de la bande dessinée humoristique internationale mondialement connu pour la série Mafalda.
Esquissée en 1963, pour une publicité d’électroménager qui ne vit pas le jour, Mafalda devient un personnage de bande dessinée en 1964 dans l’hebdomadaire argentin Primera plana. La série devient vite un succès qui gagne tous les pays hispanophones puis le reste du monde. En 1969 Umberto Eco fait acquérir les droits de Mafalda par l’éditeur italien Bompiani qui publie le premier livre : Mafalda la contestataire et en 1979, l’éditeur Jacques Glénat permet au public français de découvrir les histoires de "l’enfant terrible" dans une anthologie en couleur. Bande dessinée humoristique, Mafalda est un prétexte pour Quino qui lui permet d’exprimer des idées sur le monde, la politique, la vie et contourner la censure imposée par la dictature.
Le 25 juin 1973, il avait décidé d’arrêter sa série par peur de “trop se répéter”. Quino a ensuite publié de nombreux autres recueils de dessins d’humour dans son pays comme à l’étranger. Dans son dernier volume en Français “Manger, quelle aventure !”, réédité en 2016, il s’est attaqué à l’alimentation.
Atteint de problèmes de vue, il avait définitivement posé son crayon en 2006.

En 2009 la Cité avait eu le privilège de présenter l’exposition retrospective En voyage avec Mafalda, une excellente approche de la bande dessinée pour les jeunes lecteurs et une occasion de saluer le talent de Quino, créateur reconnu comme un des plus grands dessinateurs d’Amérique Latine et du monde entier.