le musée de la bande dessinée - Le site de la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image


accueil > la Cité > le musée de la bande dessinée

le musée de la bande dessinée

En s’installant dans de nouveaux espaces, le musée de la bande dessinée a redéployé l’ensemble de ses collections permanentes sur une surface d’environ 1 300 m², bénéficiant d’une scénographie sobre et élégante qui valorise les œuvres originales.

Les règles de conservation des œuvres sur papier obligent le Musée de la bande dessinée à ne pas présenter ses planches originales plus de trois mois d’affilée, temps d’exposition après lequel elles doivent regagner les réserves pour y rester trois années dans le noir.

JPEG - 61.2 ko

Aussi, à raison de trois « rotations » annuelles, c’est neuf musées totalement différents que le visiteur régulier et curieux pourra découvrir en trois ans.

Avec les expositions temporaires, rencontres et conférences, ses ateliers, c’est autant de raisons de revenir souvent explorer ce musée qui offre tant de trésors à savourer. Que cette collection exceptionnelle s’épanouisse au cœur d’une ville de tradition papetière n’est pas le moindre charme des hasards de l’Histoire ou des signes du destin.

La base de données Alienorweb permet de connaître les fiches d’oeuvres des planches et dessins de la collection du musée de la bande dessinée.

JPEG - 45.4 ko
les vitrines du musée

historique du musée de la bande dessinée

Construits peu d’années après la naissance de la « littérature en estampes » imaginée en 1835 par Rodolphe Töpffer, ces anciens chais ont été admirablement restaurés et réhabilités par Magelis (syndicat mixte du pôle image), avec le soutien de l’Union européenne, pour abriter, exposer et communiquer les collections patrimoniales du musée et de la bibliothèque.

Le musée de la bande dessinée trouve ainsi dans ce remarquable bâtiment industriel l’écrin digne de ses collections exceptionnelles de planches originales, dessins et objets dérivés, qui en font bien le premier fonds public au monde dans le domaine.

Couvrant l’histoire du neuvième art de ses origines à nos jours, de son berceau européen – et particulièrement franco-belge – jusqu’à son essor asiatique, en s’attardant comme il se doit sur son développement outre-Atlantique, faisant découvrir les coulisses et le processus de la création à travers des documents rares, mettant en valeur des planches d’anthologie des plus grands maîtres, cet équipement labellisé « Musée de France » permet une meilleure connaissance d’un art populaire majeur de notre époque, son histoire, ses techniques et son esthétique, grâce à une scénographie originale et novatrice.