Imprimer : ne pas peindre. paul poiret par philippe dupuy
la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image
http://www.citebd.org/spip.php?article9905
ne pas peindre. paul poiret par philippe dupuy
exposition / du 25 juin au 3 novembre 2019, Musée de la bande dessinée

Aux prises avec de nombreuses interrogations sur l’art et la création, Philippe Dupuy se lance dans une exploration de l’histoire de l’art à travers des figures d’artistes auxquelles il s’est attaché. En 2019 le deuxième volume, Peindre, parait. Les dessins présentés ici sont ceux du troisième volume, intitulé Ne pas peindre [parution en novembre 2019].

Situé dans la période des années 1920 et 1930, l’ouvrage est un récit graphique de la viedu grand couturier Paul Poiret qui aurait tant voulu devenir artiste peintre. Esprit moderne et audacieux, Paul Poiret a porté une grande attention à l’art et à tout ce qui avait trait aux arts décoratifs, à l’architecture et à la danse. Il a radicalement transformé les principes du vêtement, prônant la libération des corps sans renoncer aux structures des lignes. Grâce à lui, les femmes ont cessé de porter des corsets. Il a ouvert la voie à d’autres grands couturiers du XXe siècle, dont Coco Chanel qui poursuivit et amplifia les innovations esthétiques de Poiret dans ses créations.
Grand Prix du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême en 2009 avec Charles Berberian, Philippe Dupuy a co-créé les séries mémorables Le Journal d’Henriette et Monsieur Jean. Il publie en 2016 Nuages et pluie , écrit par Loo Hui Phang (Futuropolis), ainsi qu’ Une histoire de l’art (Aire Libre), qui a fait l’objet d’une exposition au Festival de la bande dessinée en 2017.

ne pas peindre. paul poiret par philippe dupuy
du 25 juin au 3 novembre 2019, Musée de la bande dessinée
horaires du musée de la bande dessinée
Informations générales 05 45 38 65 65/ musée 05 17 17 31 00
Cité internationale de la bande dessinée et de l’image,
Musée de la bande dessinée, 1 quai de la Charente