Imprimer : l’heure du loup
la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image
http://www.citebd.org/spip.php?article4868
l’heure du loup
de Rachel Deville (L’Apocalypse)

Parmi les grands diaristes du rêve en bande dessinée, on retient les noms de David B., Jim Woodring, Art Spiegelman… Rachel Deville les rejoint avec sa propre personnalité.
L’Heure du loup, paru aux éditions L’Apocalypse, enchaîne des séquences oniriques courtes où abondent les labyrinthes, les souterrains, les escaliers et les échelles… La sexualité est bien sûr présente, ainsi qu’une forme sourde et menaçante de violence, mais aussi les thèmes récurrents de la gémellité et de la famille.
Au moyen d’un texte courant et d’un découpage très fluide, qui épouse les méandres d’une narration par nature imprévisible, Rachel Deville parvient à faire ressentir la mystérieuse évidence de cauchemars traités dans un beau noir et blanc charbonneux.
Après ses glorieux ainés, Rachel Deville prouve que le rêve peut être la matière dont sont tissées les bandes dessinées.

iconplusdinfo sur Rachel Deville

iconacheter le livre de Rachel Deville : L’Heure du loup . Editions l’Apocalypse, 240 p. / 29€.